Derniers sujets
» Je découvre votre forum
Jeu 8 Déc - 23:00 par linda b

» Chemins de Vie Heureuse ...
Lun 25 Jan - 11:21 par Roland

» Bannissement.
Lun 5 Oct - 7:24 par Roland

» Gérer ses émotions - étude en ligne
Sam 3 Oct - 16:26 par ENDOEXO

» LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...
Ven 2 Oct - 15:24 par ENDOEXO

» Le CHAUDRON de nos EN-VIES
Jeu 1 Oct - 23:12 par ENDOEXO

» Ajout de smileys
Jeu 24 Sep - 21:14 par Roland

» Réflexions générales, fonctionnement du forum.
Sam 15 Aoû - 9:39 par Createurduforum

» ...sujet supprimé...
Sam 1 Aoû - 10:28 par Roland

» Présence dans la Lumière...
Dim 28 Juin - 10:49 par Roland

» Une photo, une image à partager !
Mar 23 Juin - 21:26 par Earth-Sky

» Musiques pour rêver
Mar 23 Juin - 16:39 par Earth-Sky

» La tendresse envers soi-même.
Mar 16 Juin - 23:21 par Earth-Sky

» Votre/notre citation du jour !
Jeu 11 Juin - 16:50 par Earth-Sky

» Tristesse, colère, peur, doute, confusion ... ET ... être heureux ?
Jeu 11 Juin - 6:46 par Earth-Sky

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Dernières infos sur le forum.
Pour afficher des images sur le forum !
Pour insérer des images.
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Sam 1 Aoû - 14:43

http://www.slate.fr/story/105027/harcelement-scolaire-plus-populaires

La loi de la jungle est-elle indépassable ? "L’agressivité" semble être un moteur essentiel à la survie de l'espèce, mais devient souvent un jeu pervers chez certains individus. Elle est une expression de l'énergie vitale.

Il en est de même en ce qui concerne une sexualité déterminée (mâle/femelle, hermaphrodite...) qui est indispensable pour l'espèce mais jeu (de rôle ?) pour les individus. Ce qui permet l'émergence de comportements homosexuels dans pratiquement toutes les espèces animales.Ainsi un individu n'a pas de sexualité déterminée à priori, il n'a que des options de jeux sexuels.Peu importe pour la Vie qu'un individu se reproduise ou non, exerce ou non sa sexualité dans un but non reproductif... jeux pour l'individu, règle d'airain pour l'espèce.

Le socle sur lequel se construit la psychologie de l'individu recèle encore de nombreuses questions qui relèvent souvent de l'indécidable et s'apprécie selon les circonstances.
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Sam 1 Aoû - 20:18

Salut Endoexo,

Comme il est dit dans l'article, une autre étude a amené des résultats diamétralement opposés ...

L'idéologie de la "loi de la jungle" comme unique moteur de l'évolution est une erreur. La coopération inter-individuelle et même inter-espèce est une réalité qui sous-tend une certaine compétition.
Cette idéologie sert de justification au libéralisme économique et à la toute puissance de la finance. Elle est "à la mode" et paraît "indépassable". Ce n'est pas sans lien avec le fait que le nombre de psychopathe est quatre fois supérieur dans les hautes sphères de la société à ce qu'il est dans la population générale.
Dans les faits, si un groupe est dominé par des egos qui s’approprient les bénéfices du groupe uniquement en vue de leur intérêt personnel et de leur dominance, et sans rien apporter de constructif, cela finit par faire perdre à ce groupe toute son intelligence collective ... Les groupes qui limitent le pouvoir de ces pervers manipulateurs, finissent par être plus performants et mieux adaptés que le groupe dominés par eux ...
Je te renvoie au livre de M. Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, pour plus d'études scientifiques et d'arguments.

Maintenant, plus tu t'exprimes, plus tes propos font apparaître une idéologie et des points de vue malsains d'un point de vue spirituel.
Tu affirmes ton égoïsme comme une valeur fondamentale, l'inutilité de la compassion et de l'empathie, tu affirmes la loi du plus fort comme indépassable, tu montres la violence d'agression inter-interindividuelles comme allant de soi, tu apportes des éléments la "justifiant" ... Pour moi, tu prends des symptômes d'une perte de sens dans nos sociétés, pour l'expression de la "nature humaine", qui fort heureusement, ne se limite pas à cela, et à ce type de folie.  

La spiritualité, c'est la conscience de notre appartenance à un tout, à l'opposé de la croyance en la dominance et la soumission à des egos isolés et sur-dimensionnés, dont le pouvoir ne peut être qu'apparent et temporaire, qui ne se préoccupent que de leur sécurité et de leurs exigences personnelles.
Si, tout d'un coup, certaines cellules de ton corps décidaient de n'agir que dans leur intérêt personnel, sans plus tenir compte de l'ensemble, tu développerait rapidement ... un cancer !

Si tu es prêt à remettre en cause cette idéologie, et ta vision du monde, merci de lire Mathieu Ricard ... sinon, je clôturerai ce sujet.

Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Dim 2 Aoû - 8:38

En clôturant le sujet tu ne feras que confirmer le triomphe de la thèse : la loi du plus fort !

Par ton faisceau de réflexes "automatiques" tu t'auto-entretiens et complais dans ton mal être "chronique"... Tu en tires certainement des bénéfices "pervers"... si c'est ton mode de fonctionnement, soit, je n'ai rien contre en ce qui me concerne... tu ne représentes pas pour moi un danger imminent... alors vogue ta galère....

Ma dernière réponse sur l'autre thread où tu demandes (implores ?) mon retrait, j'y ai consentis par une dernière intervention... chiraquienne jocolor et j'ai ouverts ce sujet que tu te proposes de fermer si je ne vais pas dans le sens que tu souhaites... étrange chétive volonté de puissance de ta part... comportement tellement commun dans l'espèce humaine. Monsieur veut sa cour, si possible féminine et compatissante, qui ne lui dise surtout pas que le "roi est nu" !
Je connais mieux Jean-François Revel que son rejeton Mathieu Ricard...sans tout à fait ignorer ce dernier que je respecte.

"La plupart de nos gouvernants veulent être des hommes de pouvoir sans être des hommes d' action (...) " - JF Revel... Ici c'est toi qui gouverne sur le mode souffreteux...! Grand bonheur sur toi !
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Dim 2 Aoû - 20:14

Bonjour Endoexo,

Je me suis laissé emporté par mon élan ...

Libre à toi de t'exprimer ici comme tu l'entends ...

Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Lun 3 Aoû - 7:45

Pour moi, Roland, tu es quelqu'un en souffrance... qui ne l'est ou ne la jamais été ?

Je ne suis pas thérapeute, ni avocat...ni...ni... etc...simple galérien comme tant d'autres avec ses contingences qui se demande parfois ce qu'il est venu faire dans cette galère qui n'a pas encore coulé... mais sera engloutie dans le torrent des siècles. Ça, je le sais sans plus en être effrayé... "Celui qui veut tirer les enseignements de ses erreurs doit chaque jour apprendre à surmonter ses craintes" Ralph Waldo Emerson.

Côtoyer les frontières de la folie a pu être effrayant, voir un ami s'y engloutir à l'aube de sa vie, fasciné qu'il était par la "psychanalyse" puis l'occultisme, son mode de survie au sein de la structure psychiatrique à perpétuité (1968)... pose des questions. Désintégration du langage, perte de repères... ont certainement fait ce que je suis aujourd'hui sans me permettre de prédire ce que demain sera. Je suis passé d'une phase d'anomie à l'anarchisme en croisant la route de l'anti-psychiatrie. "Savoir ce que C'est, de son propre esprit" laisse de "divines blessures". Je dis "divine" car dans le langage humain tel que je l'entends c'est un mot "fort" traduisant le moins mal possible cette mystérieuse dimension sacrée telle que la décrit Rudolf Otto dans son livre  "Le Sacré" en m'interdisant de me construire une imago deï à l'instar des religions ni me dissoudre dans des sentiments océaniques d'un Grand Tout anesthésiant, ni non plus m'anéantir dans le diktat des chantres de l'hic et nunc.

Je ne suis qu'un "passant-projet" qui n'a aucune prétention à définir le projet... Il sera ce qu'il sera, une façon d'abdiquer de moi-même pour, peut être, mieux me retrouver dans cette roulette russe qu'est la vie. Il ne me reste que la confiance dans un innommable absolu. Et après moi le déluge... Suis-je si important ? Foutaises que bien des questions.

Tout cela est nécessairement daté et n'augure en rien de ce que sera demain. Confiance ! "L'Homme passe infiniment l'homme". B.Pascal
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Mar 4 Aoû - 7:26

Salut Endoexo,

Je reçois, à travers tes mots, la compassion, la compréhension, l’empathie que tu es capable de donner, et aussi ton désir d'aider, et ton sentiment d'impuissance à le faire.

Quand on a vu sombrer, de diverses manières, des gens que l'on aime, en éprouvant la douleur de l'impuissance de notre amour ... Je comprends que l'on se tienne à l'écart de trop d'affectivité et d'investissement émotionnel et personnel envers les autres ... de quelque ordre qu'il soit.

Merci. Amicalement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Mer 5 Aoû - 8:49

De la coupe aux lèvres... il peut y avoir un océan qui les séparent... Métaphoriquement on entre dans l'univers mathématique des fractales.

Ta remarque quant à ma mise à distance au "trop d'affectivité et d'investissement émotionnel" me laisse dubitatif et perplexe sur ce que tu sous-entends par mon "sentiment d'impuissance."

Cette "impuissance" je l'accepte avec sérénité et m'interdis en tout conscience d'en tirer une quelconque culpabilité. C'est sur mes "échecs" que je me suis plus construit que sur mes "réussites" occasionnelles. Je n'aspire pas à la toute-puissance, cerne chaque jour mes limites et fait avec sans plus de regrets ni remords.

Tout comme Jung, qui n'a pas écrit que des conneries, je pense que beaucoup de thérapeutes sont leur premier patient qui se soigne par ses malades.

L'approche thérapeutique dénote une vision que la Vie est une pathologie (surtout peut être chez les psy en tout genre), ça n'est pas mon point de vue. Syndrome du Dr Knock... dont l'intérêt objectif n'est que d'exploiter un fond de commerce potentiel au niveau "matérialiste" et éventuellement de devenir un grand homme à qui l'Humanité devra vouer une éternelle reconnaissance ! Quelle belle "réussite" sociale et "spirituelle ! Enfin reconnu ! Foutaise !

Le véritable vecteur de l'Humanité est constitué par cette armée des ombres anonymes et destinée à le demeurer, sans véritable reconnaissance de la part de ceux qui veulent émerger en héros surfaits, fabriqué de toutes pièces par les jeux de rôles bien connus d'une société narcissique et exhibitionniste... et pour qui "ça" marche ! A chacun sa réponse, dire oui, dire non, et en assumer  les risques sans ensuite venir se plaindre.

Ici, un instant, nous devenons tous les héros (hérauts) qui nous proclamons au travers nos propos dans un espace virtuel. Une forme de jouissance "d'être" ou de "paraître"... de se prouver en société, pour éviter l'ennui !
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Mer 5 Aoû - 20:33

Bonjour Endoexo,

Maintenant que j'ai perçu ton humanité, à l'insu de ton plein gré, pourrait-on dire Very Happy , tes propos, qui caricaturent mon point de vue, et dénoncent une réalité fort humaine, mais sans consistance en regard de la question posée et sans épuiser les questions que notre échange soulève, m'amusent ... Ta perspective ne m'est plus étrangère, elle a du sens, un sens que je peux entendre et ressentir ...

Je vais essayer de formuler mon regard, tenter de mettre à l'écart tes excès, comme les miens, pour qu'au moins peut-être, nous tombions d'accord sur nos désaccords ! Smile
Endoexo a écrit:Il ne me reste que la confiance dans un innommable absolu.
Cette phrase de toi est très intéressante ! Il y a un "innommable absolu", mais l'incarnation, le monde dans lequel nous vivons, n'a, pour toi, aucun lien avec lui (cela je le déduis du reste de tes propos) ...
Un peu comme si quelqu'un lançait son jeu de dés ... et puis s'en allait vaquer à d'autres occupations ... "L’innommable absolu" a lancé les dés, sauf que "les dés", c'est lui, la table de jeu, c'est lui aussi, et le temps, et tout le reste, c'est encore lui ... peut-il être totalement déconnecté de la création qu'il "est" aussi ???

Non, la vie n'est pas une maladie que je, chercherai à guérir ... mais la vie a, pour moi, un sens et une direction, dont j'entends fort bien que tu ne veux rien concevoir, ni rien entendre ! Ce "sens" que je formule, mais dont jamais je ne connaîtrais le "sens absolu" (sauf peut-être si dans la mort, je rejoins d'une quelconque manière cet "innommable absolu"), c'est émergence d'une conscience de plus en plus connaîssante et aimante ... Et si mes yeux, à travers les aléas de l'existence, ne parviennent pas à lire cette direction, la manière dont cette force s'inscrit dans cette histoire (la mienne et celle de l'humanité), c'est que je suis encore bien limité dans mon champ et ma profondeur de vision !
Suis-je malade, sommes nous malade ??? Oui dans un sens, non dans l'autre : oui, nous "voyons mal" ... non, nous sommes déjà parfait et heureux, dans la félicité de "l'innommable absolu" dès maintenant !

Pour toi, d'après ma compréhension actuelle, en reléguant au placard la force d'amour, de compassion, d'empathie qui est en toi, comme en chaque être humain (de nombreuses expériences montrent que le bébé humain, de un an et demi jusque vers cinq ans, est un "aidant" universel (quand il voit un adulte qu'il ne connaît pas, en difficulté, il agit avec force pour lui donner de l'aide), tu te coupes et tu nies, ce sens, inscrit dans ta chair, par delà, selon moi, ta logique et l'acceptation "défensive", superficielle (car protection contre une souffrance que tu ne peux/veux pas éprouver à nouveau) de ton "impuissance" ...

Comme tu l'écris :
Tu a écrit:Tout cela est nécessairement daté et n'augure en rien de ce que sera demain. Confiance ! "L'Homme passe infiniment l'homme". B.Pascal
Very Happy

Viens tu ici, et supposes tu que nous tous ici, venions pour "éviter l'ennui" et "nous prouver en société" ??? Quel réductionnisme psychologisant de ce que porte en profondeur le psychisme humain, de l'énergie incommensurable qu'il porte en lui et de sa nature (selon moi) !  Laughing Je dirai qu'ici, tu ne connais des autres, que ce que tu connais de toi-même ... et si je puis me permettre, même au fond de ma souffrance et dans la conscience de ma petitesse, je dirai que tu as beaucoup, beaucoup à découvrir !  Cool

J'arrête de te taquiner ! Bonne soirée !

Amicalement ... tongue

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Mer 5 Aoû - 22:15

Roland a écrit:
Endoexo a écrit:Il ne me reste que la confiance dans un innommable absolu.
Cette phrase de toi est très intéressante ! Il y a un "innommable absolu", mais l'incarnation, le monde dans lequel nous vivons, n'a, pour toi, aucun lien avec lui (cela je le déduis du reste de tes propos) ...
Un peu comme si quelqu'un lançait son jeu de dés ... et puis s'en allait vaquer à d'autres occupations ... "L’innommable absolu" a lancé les dés, sauf que "les dés", c'est lui, la table de jeu, c'est lui aussi, et le temps, et tout le reste, c'est encore lui ... peut-il être totalement déconnecté de la création qu'il "est" aussi ???
quote]

Je dis confiance, comme j'aurai pu écrire indifférence quant aux possibilités "toxiques" de cet "innommable absolu" puisque je me trouve hors compétition avec lui ; cette part de la vie en laquelle j'accepte de ne pas savoir ni pouvoir contrôler... la part de risque en fait. Si je ne veux pas courir le risque de chuter mortellement en montagne je ne pratiquerais pas d'alpinisme tout aussi chevronné que l'on puisse être. Dans toute situation humaine il y a une part de risque, on se fait confiance et advienne ce qui peut.

"Le 19 septembre 1965, avec son ami Marc Martinetti, Lionel Terray fait une chute mortelle à la fissure en Arc de Cercle2, aux Arêtes du Gerbier, dans le Vercors. Sa tombe se trouve à Chamonix.

« Si vraiment aucune pierre, aucun sérac, aucune crevasse ne m'attend quelque part dans le monde pour arrêter ma course, un jour viendra où, vieux et las, je saurai trouver la paix parmi les animaux et les fleurs. Le cercle sera fermé, enfin je serai le simple pâtre qu'enfant je rêvais de devenir… » C'est ainsi qu'il conclut Les Conquérants de l'inutile."

Il savait qu'il ne contrôlait pas tout... mais acceptais ce risque fatal dans sa conquête de "l'inutile". Absurde et magnifique ! Oser vivre en étant indifférent aux risques inhérents au choix que l'on a fait tout en prenant toutes les mesures techniques et psychologiques de sécurité  humaine. ensuite "advienne que pourra". En tant qu'individu je reste convaincu que les cimetières sont pleins de gens "indispensables" et le pire est de se croire indispensable. Au niveau de l'espèce l'individu est quantité négligeable, pas nécessairement à négliger au niveau de son égo, de son moi etc...etc... qu'importe le mot. Cela dépend de la capacité a s'accepter tant dans sa lumière que dans son ombre et encore plus dans sa "monstruosité" qui peut varier selon les époques et les lieux. Freud n'a-t-il pas écrit "l'enfant est un pervers polymorphe" ? alien
En est-il moins "aimable" pour autant ?
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Jeu 6 Aoû - 7:08

Bonjour Endoexo,

Tu restes sur ta ligne de réflexion, tu nous récites une de tes "lubies" ... C'est très bien, mais un peu loin de mes propositions pour que j'y donne suite !

Freud a écrit une connerie (devenu un "dogme", que certains ont cherché à vérifier !) !

Si l'enfant était un "pervers polymorphe", c'est à dire un égoïste centré sur ses sensations et sa personne, uniquement préoccupé de sa jouissance immédiate maximum, il ne ferait pas "des pieds et des mains" pour aller apporter son aide à un adulte qu'il ne connaît, comme le montre l'expérience répétée dans différents pays, dont je parle ...
Je te renvoie encore une fois au livre de Mathieu Ricard, "Plaidoyer pour l'altruisme", qui argumente cela bien mieux que je ne peux le faire. Avec le travail de chercheurs qui ont passé 30 ans de leur vie à étudier la nature profonde de l'altruisme et de l'égoïsme chez l'être humain.

Oui, chacun d'entre nous est indispensable, car unique par son point de vue, par sa manière d'habiter le monde et d'être habité par lui ...

Encore une fois ta notion "sécuritaire" remonte, défense d'un moi, qui s'il se confiait à la vie, se préoccuperait moins de se protéger, conceptuellement (en se disant "assumant le risque" (l'univers est-il "contre toi" ? As-tu même assez d'importance pour cela ?) et "toujours prêt") et physiquement !

Amicalement ! sunny I love you

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Jeu 6 Aoû - 8:28

N'avons nous pas tous nos "lubies" Roland, répondant au classique "principe du plaisir" dont nous cherchons "égoïstement" les "bénéfices" ? Les discours sur "l'amour, "la générosité" etc... etc... passent souvent par un "égoïsme" tapi dans nos profondeurs à la manière du "suicide altruiste" envisagé par Durkheim.

Je ne fais pas de la lumière mon but, je cherche simplement à sortir de l'ombre des scénari les plus noirs qu'engendre l'esprit humain. En ce sens je ne suis pas un rousseauiste proclamant haut et fort "l'homme naît bon" pour mieux abandonner ensuite sa progéniture à l'assistance publique. C'est souvent en croyant donner le meilleur de soi-même que l'on accouche du pire.

Une forme de cynisme bien compris, d'humour noir décapant.

J'aime beaucoup cet auteur (Truong) aux idées parfois "choquantes" mais d'un enseignement scintillant sur ce que pourrait être le pire. Une sorte de sentinelle aux frontières de l'horreur pour mieux nous en avertir. Dans un autre registre Stephen King ou l'auteur français Maxime Chattam qui explorent les "esprits tordus" sur lesquels plane une fascination morbide du "pouvoir tuer".

avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Jeu 6 Aoû - 20:44

Bonjour Endoexo,

Je ne sais plus quoi dire ... Tu ne réponds pas à mes arguments, ni par d'autres arguments, ni par leur critique ... Pour qu'il y ait "discussion", selon moi, il faut que chacun présente son point de vue, et l’argumente. Si l'un des protagoniste ne fait que réitérer ses opinions, il n'y a pas de discussion. Mais si pour toi, c'est ainsi que cela doit se passer, je n'y trouve rien à redire, et aussi : rien à y répondre !

A ne regarder et n'accorder de valeur qu'au pire de ce que l'humain donne à voir, à ignorer et minimiser le meilleur de ce que l'humain peut manifester, peut-on prétendre connaître la "nature humaine", former un jugement qui aurait un tant soit peu d'objectivité, d'équilibre et de sérénité sur ce qu'elle est ?  
Je ne crois pas ... !

Tant par ta manière d'échanger jusqu'ici, que par le biais cognitif que tu manifestes sans cesse, je me vois réduis au silence et à l'impuissance ! Mes convictions et mon bonheur d'être aujourd'hui celui que je suis, et l'apaisement qui en découle, n'en sont pas affectés !

Merci de tout ce que l'échange avec toi m'a apporté, à l'insu, ou non, de ton plein gré ! Very Happy

Bonne soirée à toi, amicalement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Ven 7 Aoû - 16:43

Roland, je ne sais pas si tu as conscience que, sans cesse, en boucle, tu veux avoir une relation "thérapeutique" comme si tu ne pouvais pas exister dans d'autres dimensions. Pratiquer une sorte d'amour sans attachement et ni même avoir la volonté d'en faire un but donnant sens à ta vie.

Cela peut paraître contradictoire. S'assigner des buts, des sens c'est s'amputer. Laisse ta plénitude s'épanouir, fais lui confiance, elle te dépasse plus que tu ne peux le croire. A ce niveau les argumentations cessent d'être nécessaires. J'ai comme l'impression que tu te ballades dans un palais des glaces, perdu dans un labyrinthe de diallèles ; comme Alice, passe de l'autre côté du miroir. Quitte tes arrières mondes et laisse l'improbable surgir. Fais toi confiance, ça ne sera pas pire que ce que tu vis. Tout n'est pas que travail et labeur dans la vie, c'est en jouant que l'enfant s'épanouit et grandit dans un monde anarchique pour y faire son nid.

L'anarchie (du grec ἀναρχία / anarkhia, composé de an, préfixe privatif : absence de, et arkhê, hiérarchie, commandement)... dans le respect de celui qui te respecte.
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Ven 7 Aoû - 21:17

Endoexo

Excuse moi, mais : non ! Relation thérapeutique ??? Mais je n'en ai rien à faire ! Vraiment ...

Ou si : en m'exprimant comme je le fais, je suis thérapeutique ... pour moi-même ! De toi et de tes problématiques ... c'est ton problème. Par contre, écrire et poser très simplement, très justement, la perception des choses qui émerge ici de l'échange avec toi, hors des cadres enfermant et limitant de tes à-priori et de tes modes d'expres​sion(sans vouloir te vexer, et pure expression de mon ressenti), est pour moi, équilibrant, structurant, apaisant ... La plénitude en émerge !  Smile

C'est cela mon "but" ! Après, l'autre prend ou laisse ce que je propose, c'est son problème, plus le mien ...

Toi, tu refuses absolument toute valeur personnelle (dans le sens où ce que j'écris puisse te concerner à un degré quelconque) à mes propos ... Tu refuses absolument de porter une quelconque interrogation sur ton propre fonctionnement à partir de mes propos et réflexions ... C'est très bien ! Et je te comprends à un certain niveau !

Mais moi, en tant que moi, heureux d'être ce qu'il est, je continuerai ce type de réflexion, d'exploration et d'expression de mon ressenti ... C'est tout ! Il n'y a pas "d'arrière monde", il y a juste une connexion avec une profondeur de vérité personnelle, indifférente aux contingences accessoires que sont certaines susceptibilités ou incompréhensions extérieures !

Après, tu me prêtes les intentions et les "arrière-mondes" que tu veux ! Ce n'est pas mon problème ... ceci dit, en me faisant confiance, oui, merci à toi de ton juste conseil ... Wink

Merci de tes conseils et de ton regard ... mais pour l'heure, ils ne me semblent pas pertinents (sauf celui cité ci-dessus !) ... cela changera peut-être bientôt ou dans longtemps ...

Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Dim 9 Aoû - 15:34

Salut Endoexo,

Comment vas-tu dans ton "avant-monde" ? Wink

Juste pour dire que si ma manière de questionner t'indispose (tu parles de respect à la fin de ton précédent message ... est-ce qu'à tes yeux, ma manière de faire ne te respecterai pas ?), il suffit de demander ! Et sur ce fil, je te laisserai tranquille !

Amicalement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Mar 11 Aoû - 15:13

Me semble que comme la mouche du coche tu t'agites beaucoup Roland... j'attends que tu fatigues...
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Mar 11 Aoû - 17:02

Moi j'attends ton prochain propos, contenu et forme ...

Si tu restes dans les mêmes clous ... pas sûr que j'y réponde !

Pas par fatigue : parce que pour moi, l'échange ne touchera pas/plus à l'essentiel de ce qui m'intéresse, ce pour quoi je suis là, j'ai créé ce forum, etc ...

Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Mer 12 Aoû - 17:25

Entre ton "ressenti" et ton "nombril" tu te fréquentes beaucoup toi-même avec une grande considération... Ça n'est pas le "chemin du bonheur" mais "Bonjour tristesse""...

Il faut savoir parfois arrêter sa raison et cesser de résonner....

avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Mer 12 Aoû - 18:33

Merci de ton ressenti et de ton conseil (viennent-ils d'ailleurs que de ton nombril ? ce qui s'applique à moi, ne s'applique pas à toi ?) ...

Tout est dit, dans ton propos ici, et le précédent : Pas de réponses argumentées, pas de prise en compte des propos de l'autre (de fait donc, sans valeur à tes yeux), et des opinions psychologiques plus ou moins subtilement critiques sur la personnalité ou le fonctionnement psychologique supposé de l'autre, de manière à minimiser encore l'importance de son propos. Solide système défensif, qui ne peut finalement caché qu'une grande insécurité, puisque rien qu'une pensée différente de la tienne, représente une menace dont tu dois te défendre ...

Tes interventions sont dans la continuité de ce que j'avais écrit précédemment, tu restes, à mes yeux, dans tes clous !

Échanges et dialogues impossible. Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Jeu 13 Aoû - 16:22

"Certains points de vue ne sont pas conciliables. Tout au plus, parfois, peut-on tomber d'accord sur nos désaccords ... Rester chacun sur nos territoires ... Est-ce manque de sagesse que de ne pas le reconnaître ? Est-ce que tout être est susceptible de pleinement comprendre et respecter tout autre être ??? La réponse, en ce qui me concerne, est non. Mais ce n'est que mon point de vue, différent du tien sur ce point, me semble-t-il." Roland

Quant à moi je comprends que je ne puisse pas comprendre mais je m'interdis autant que faire se peut de ne pas respecter l'autre tout... autant qu'il me respecte.

Tu fais souvent allusion à mon "système défensif" alors que je ne me sens aucunement attaqué... simplement mal lu. Tu me fais penser à une vieille fille grenouille de bénitier qui verrait, épouvantée,du sexe partout ! Tu souhaites des argumentations alors que tu ne délivres que des arguties sans une once d'humour. Je crois que tout humain dépasse les argumentations qui tenteraient de l'enchâsser ; c'est sa part insaisissable, la seule intéressante à mon avis ; le reste relevant de simples nosographies plus ou moins encyclopédiques, déjà poussiéreuses à peine achevées...
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Roland le Jeu 13 Aoû - 20:15

Pour moi, cela s'arrête là ! Je te laisse à tes "arguties", à ta part insaisissable ... et je te laisse face à la mienne !  Very Happy

Nous ne sommes même pas d'accord sur ce que peut être un échange de mots, un "dialogue", un partage de point de vue, selon moi, une débilité selon toi, à peine exprimée déjà caduque, susceptible (comment ?) d'enfermer la part "insaisissable" de l'être humain, la seule intéressante, pour toi !

Pourquoi poses tu sans cesse des mots, quand ce qui t'intéresse est insaisissable et que tu n'en dis rien et que l'autre ne peut aussi rien en dire ??? Mais j'arrête mes questions, elles se heurtent au mur de ... quoi au fait ?  ... Excuse moi, encore une "argutie", et tu (ton être, mais cela tu ne le connais pas) est "insaisissable" ... car ton ego (et c'est lui qui tu donnes à voir) lui, est très saisissable !
Pour moi, tu ne cesses de te contredire, et ce qui reste au final, quand on secoue la poussière, c'est l'indifférence à l'autre et à ses points de vue, et l'étalage sans fin de ton soliloque auto-sécurisant et auto-validant. Il y a tant de "trous" dans tes points de vue, que tu ne sais voir ... Bon je te laisse ... attristant, malgré tout et plein d'espoir : quel chemin de découvertes te prépares-tu pour tes vieux jours !  Laughing

Bonne soirée et bonne continuation sur ton fil. Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Dim 16 Aoû - 3:19

Même dans un dialogue de sourd tout observateur peut développer une méta-analyse des discours latents.

Dans ton nouveau thread d'hier " http://cheminpartagebonheur.forumactif.org/t60-reflexions-generales-fonctionnement-du-forum#715 " tu viens de créer le QHS du forum, la "chambre d'isolement" par excellence. C'est peut être ainsi que tu fonctionnes : par cloisonnements étanches... ou prétendus tels.

Quelle fragile protection ! Comme si tu "oubliais" "qu'on ne peut pas ne pas communiquer ni ne pas savoir ce que l'on sait"

Le milieu familial est rarement généreux et c'est pour cela qu'il se drape du discours d'impossibles amours. Il est le microcosme matriciel du macrocosme sociétal dans lequel les individus ont bien des difficultés à s'insérer au nom de normes finalement très grossières et carricaturales qui font de chacun de nous des monstres potentiels. Or cette monstruosité épouvante... et qui n'a jamais été épouvanté ? A tel point que ta jeune fille se demande "ce qu'elle est venu faire ici" face au vertige de la page blanche qui, bien que n'ayant pas d'âme, n'en reste pas moins que l'ultime miroir dans lequel elle tente de se révéler.

"En amour l'homme ne possède pas plus la femme que celle-ci ne se donne" ou encore "l'homme commence la où s'échouent les mots qui tentent de le définir"... j'avais 17 ans quand j'écrivais ces phrases dans un profond désarroi et sentiment d'abandon absolu qui au fil du temps s'est métamorphosé en une solitude acceptée et assumée... mais tout ne fut pas rose tout les jours, loin s'en faut...

Aujourd'hui, dans mon nonchaloir endoexotique Cool que je peux trouver égoïste, voire cynique, j'ai une totale acceptation de l'autre que je n'ose pas déclarer "aimer" mais sais ne pas haïr. Non, je n'ai pas l'outrecuidance d'un discours "amoureux" et accepte cette part de "monstruosité", cette incapacité d'aimer qu'est la mienne dans le cloaque fusionnel d'un "grand tout". Quelque part, chaque individu est une déchirure et c'est tant mieux. La dimension énergétique est tout autant violence qu’équilibres éphémères et fragiles et nous avons cet étrange don de pouvoir être méchant... de pouvoir tuer même au nom de nos amours fallacieuses ou dérisoires bien souvent.

Aujourd'hui je sais que rien n'est jamais acquis et que demain je pourrai bien être surpris et voir détruit le "travail" de ma vie et j'ose faiblement croire que peut être que peut être... mais ce sera demain.... la page est blanche...
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Dim 16 Aoû - 22:23



http://eden-saga.com/initiation-bouddha-castaneda-folie-controlee-croire-sans-y-croire.html
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par ENDOEXO le Lun 17 Aoû - 15:07

Une vidéo à entendre avec un certain flegme ou nonchaloir plutôt qu'à écouter... laisser vagabonder son esprit au niveau dune sorte d'infra-conscience... se laisser porter par les résonances sans "raisonnance"... pirat

avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Shyvayah le Lun 17 Aoû - 18:32

ENDOEXO a écrit:Une vidéo à entendre avec un certain flegme ou nonchaloir plutôt qu'à écouter... laisser vagabonder son esprit au niveau dune sorte d'infra-conscience... se laisser porter par les résonances sans "raisonnance"...  pirat


Les 4 sont superbes Smile

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum