Derniers sujets
» Je découvre votre forum
Jeu 8 Déc - 23:00 par linda b

» Chemins de Vie Heureuse ...
Lun 25 Jan - 11:21 par Roland

» Bannissement.
Lun 5 Oct - 7:24 par Roland

» Gérer ses émotions - étude en ligne
Sam 3 Oct - 16:26 par ENDOEXO

» LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...
Ven 2 Oct - 15:24 par ENDOEXO

» Le CHAUDRON de nos EN-VIES
Jeu 1 Oct - 23:12 par ENDOEXO

» Ajout de smileys
Jeu 24 Sep - 21:14 par Roland

» Réflexions générales, fonctionnement du forum.
Sam 15 Aoû - 9:39 par Createurduforum

» ...sujet supprimé...
Sam 1 Aoû - 10:28 par Roland

» Présence dans la Lumière...
Dim 28 Juin - 10:49 par Roland

» Une photo, une image à partager !
Mar 23 Juin - 21:26 par Earth-Sky

» Musiques pour rêver
Mar 23 Juin - 16:39 par Earth-Sky

» La tendresse envers soi-même.
Mar 16 Juin - 23:21 par Earth-Sky

» Votre/notre citation du jour !
Jeu 11 Juin - 16:50 par Earth-Sky

» Tristesse, colère, peur, doute, confusion ... ET ... être heureux ?
Jeu 11 Juin - 6:46 par Earth-Sky

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Dernières infos sur le forum.
Pour afficher des images sur le forum !
Pour insérer des images.
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Chemins de Vie Heureuse ...

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Mar 18 Aoû - 16:50

Si bien sur, ça m'arrive régulièrement avec mon copain, qui doit être la personne de mon entourage proche avec qui j'ai le plus de mal à communiquer verbalement héhé, en tout cas c'est le cas dès que ça concerne la spiritualité, le mystique... En réalité dès que ce sont des concepts trop éloignés des siens, le dialogue ne se fait pas.

Du coup, j'ai pris conscience que peut-être que je lui demandais des choses qu'il n'a pas a me donner. Après tout je peux parler de spiritualité avec bien des gens, tant pis si nous ne pouvons communiquer là-dessus pour l'instant.
Ensuite, j'ai pris conscience que nous n'utilisons pas les mêmes systèmes symboliques pour nous faire comprendre ni les même schémas de réflexion. Parfois je réponds à sa question et il ne comprend pas en quoi j'y ai répondu. Nous n'avons pas les mêmes attentes lorsque nous parlons ensemble.




Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Mer 19 Aoû - 7:24

Bonjour Shyvayah,

Je suis heureux de constater que tu as, toi aussi, des problèmes d'incommunicabilité !
Et que quand tu as écrit qu'il suffisait d'un peu de bonne volonté et d'ouverture d'esprit pour pouvoir communiquer ... Le propos n'est pas conforme à ta pensée et à ton expérience ! Les critiques que tu as formulé sur ma manière de gérer la situation doivent être modérées !

Quand j'entends sur une certaine vidéo, qu'il suffit de calmer la pensée et les questions pour parvenir à l'Atman, à la sérénité, à une conscience juste des choses ... cela me fait sourire ...
Car les pensées sont conditionnées par nos fonctionnements psycho-émotionnels, les conditionnements inconscients de notre propre vision des choses.
Ce calme est intéressant, en ce qu'il permet d'observer, de prendre conscience progressivement de nos conditionnements et de nos fonctionnements ... Mais l'éveil, l'atman, une conscience juste des choses ne peuvent être atteints que quand la conscience a dissous les conditionnements inconscients et s'est désolidarisé des fonctionnements psycho-émotionnels qui conditionnent l'être, sa pensée, sa perception ... Il faut autre chose, pour cela, qu'un peu de "calme" de la pensée et de ses questions.  

On n’accède pas non plus à cette conscience juste des choses simplement parce que l'on perçoit la manière dont on perçoit ...

Ce n'est pas parce qu'une personne est capable d'ouvrir le capot de sa voiture et de voir le moteur tourner, qu'elle est capable de comprendre comment il marche et de le réparer ...

Maîtriser sa pensée n'est que le début du chemin, après il y a un énorme travail de prise de conscience de la manière dont nos émotions, et les processus psychiques qui y sont liés, altèrent la nature profonde de notre expérience ...  
Pour moi, cette vidéo est l’œuvre d'un "théoricien", de quelqu'un qui est resté "à la surface des choses", en tout cas. Que Endoexo y adhère, est significatif pour moi ...

Après, chacun croit et voit ce qu'il veut, en fonction de ses croyances et modes de fonctionnements !

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Mer 19 Aoû - 11:03

Roland a écrit:Bonjour Shyvayah,

Je suis heureux de constater que tu as, toi aussi, des problèmes d'incommunicabilité !
Et que quand tu as écrit qu'il suffisait d'un peu de bonne volonté et d'ouverture d'esprit pour pouvoir communiquer ... Le propos n'est pas conforme à ta pensée et à ton expérience ! Les critiques que tu as formulé sur ma manière de gérer la situation doivent être modérées !

Houlàlà Roland, tu te sers de mes propos pour servir ta thèse, mais il s'agit de ne pas mélanger les oeufs et les poules là Laughing ... Je ne compare pas l'incomparable Smile comparer une relation entre Endoexo et toi sur un forum et ma relation avec mon copain ?? Smile Mon propos et ma pensée n'étaient pas en accord avec mon expérience par rapport à mon copain, mais à mon expérience avec toi sur ES, oui, et nous arrivons bien à communiquer aujourd'hui, en tout cas, nous essayons ! J'ai aussi eu des soucis avec Christophoros, que j'ai choisi d'ignorer complètement quand j'ai vu que le dialogue était impossible. Ces expériences sont bien plus similaires dans le contexte. La pensée et l'expérience dépendent du contexte, pas seulement du thème, non ? Je n'appliquerais pas les mêmes mesures et les mêmes efforts selon le contexte et l'interlocuteur.

Roland a écrit: Quand j'entends sur une certaine vidéo, qu'il suffit de calmer la pensée et les questions pour parvenir à l'Atman, à la sérénité, à une conscience juste des choses ... cela me fait sourire ...
Car les pensées sont conditionnées par nos fonctionnements psycho-émotionnels, les conditionnements inconscients de notre propre vision des choses.
Ce calme est intéressant, en ce qu'il permet d'observer, de prendre conscience progressivement de nos conditionnements et de nos fonctionnements ... Mais l'éveil, l'atman, une conscience juste des choses ne peuvent être atteints que quand la conscience a dissous les conditionnements inconscients et s'est désolidarisé des fonctionnements psycho-émotionnels qui conditionnent l'être, sa pensée, sa perception ... Il faut autre chose, pour cela, qu'un peu de "calme" de la pensée et de ses questions.  

On n’accède pas non plus à cette conscience juste des choses simplement parce que l'on perçoit la manière dont on perçoit ...

Ce n'est pas parce qu'une personne est capable d'ouvrir le capot de sa voiture et de voir le moteur tourner, qu'elle est capable de comprendre comment il marche et de le réparer ...

Maîtriser sa pensée n'est que le début du chemin, après il y a un énorme travail de prise de conscience de la manière dont nos émotions, et les processus psychiques qui y sont liés, altèrent la nature profonde de notre expérience ...  
Pour moi, cette vidéo est l’œuvre d'un "théoricien", de quelqu'un qui est resté "à la surface des choses", en tout cas. Que Endoexo y adhère, est significatif pour moi ...

Après, chacun croit et voit ce qu'il veut, en fonction de ses croyances et modes de fonctionnements !

J'adhère à cette vidéo en ce qui me concerne Smile et effectivement, ça parle de théories, de concepts... Cela ne veut pas dire que l'auteur n'est qu'un théoricien ! Il s'agissait de faire de la médiation, de montrer une unité dans les différentes spiritualité, de présenter des croyances différentes des croyances occidentales...
Le "calme" dont il parle, n'est-ce pas une métaphore pour parler justement de la dissolution "des conditionnements inconscients" et la désolidarisation des "fonctionnements psycho-émotionnels qui conditionnent l'être, sa pensée, sa perception" pour reprendre tes propres termes ? En tout cas, je ne vois pas qu'un "simple calme" quand il parle de calme.

En toute franchise, je crois que tu fais parti de cette catégorie "qui cherche beaucoup de réponses alors qu'il suffit de diminuer le nombre de question" et j'ai l'impression que tu compliques beaucoup ce qui m'apparaît simple. Toute ta réaction autour du "calme"... mais où est donc ce calme en toi ? bounce bounce

Amicalement Smile

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Mer 19 Aoû - 17:18

Bonjour Shyvayah,

Que les processus profonds, propres à toutes communications humaines, qui entraînent l'incompréhension de l'autre, la difficulté de communiquer, soit à l’œuvre aussi bien quand tu parles de spiritualité avec ton copain, que quand je tente de communiquer avec Endoexo, est pour moi une évidence ... Tu peux la nier !

Les exemples que tu donnes, me montrent que, toi aussi, tu fais comme tu peux ! Tes critiques en sont relativisées, moi qui est tendance à prendre trop au sérieux les réactions émotionnelles parfois étranges des autres, je trouve cela positif !

J'espérais, personnellement, que tu émettrais quelques réserves ou interrogations concernant cette vidéo et son contenu ... Tu ne le fais pas, et c'est très bien et "significatif" aussi !  Wink

Dans la vidéo, il parle de la pensée, excessive. Puis du calme mental, puis de l'Atman et de la pure conscience, et presque de l'éveil qui découle de ce calme ...
En 28 mn, le raccourci est, pour moi, saisissant, et absurde dans le cadre d'un cheminement spirituel.
Soit ce calme est le calme mental, qui n'est qu'une préparation à la suite, comme je l'expose. Soit ce calme résulte d'un long et profond travail de connaissance de soi, qui ne résulte pas du simple apaisement des pensées, mais alors le raccourci qu'il fait entre l'apaisement des pensées dont il parle au début et ce calme, sans parler de ce long travail, est mensonger et illusoire, surtout qu'en aux conclusions que peuvent en tirer certaines personnes peu ou mal informées ...
C'est mon point de vue.

Je constate aussi que mon expérience et mes connaissances dans ce domaine et dans ce contexte, ne t'intéressent pas. Que tes opinions, "validés" par ce type de discours, te satisfont ... C'est, encore une fois, très bien ! J'en suis heureux pour toi !
Tu connais le proverbe : "On ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif" ! Je ne développerai donc pas d'avantage mon point de vue sur ce point ...  jocolor  bom

J'exprime mon point de vue, simplement, sereinement ... Qu'il soit critique ou non, en quoi cela suppose que je ne sois pas "calme" ? Le lien entre les deux est étrange ! Mais précise ta question !

Pour moi, ce que j'exprime ne pose pas questions ... ce ne sont pas des questions personnelles que j'expose ! Je formule, non pas une pensée (un système de pensées cohérent), mais un ressenti par l’intermédiaire de la pensée ... Endoexo et toi, semblez ne pas le comprendre ! Ma pensée n'est pas complexe, ni pleine de questions, elle s'attache à formuler un ressenti ... aux yeux de gens qui pensent conceptuellement et suivant une logique verbale, et un consensus de pensée extérieur à eux-mêmes, cela ne peut que leur donner l'impression de couper les cheveux en quatre et de poser des questions qui n'ont pas de sens ! Mais c'est leur impression : le ressenti est simple, mais difficile à exprimer à des gens qui sont verrouillé dans leur "mode de penser", qui est aussi un "système de pensées", et dont les cases et les concepts ne sont pas prêts à accueillir les subtilités et les paradoxes d'un ressenti appuyé sur l'expérience !

Dans notre culture, dans l'arc-en-ciel, nous voyons sept couleurs, si dans une autre, il n'en voyait/définissait que trois, ils trouveraient que nous coupons les "cheveux en quatre" et que nous posons des questions stupides ! Inversement dans une culture où serait admis l'existence de 10 ou 12 couleurs ... Nous trouverions qu'ils sont compliqués, quand eux diraient que nous sommes "mal-voyant" !

J'arrête de tenter de donner de l'eau à l'âne !  Very Happy  Amicalement ...  I love you Bonne soirée !

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Jeu 20 Aoû - 8:38

Roland a écrit:Bonjour Shyvayah,

Que les processus profonds, propres à toutes communications humaines, qui entraînent l'incompréhension de l'autre, la difficulté de communiquer, soit à l’œuvre aussi bien quand tu parles de spiritualité avec ton copain, que quand je tente de communiquer avec Endoexo, est pour moi une évidence ... Tu peux la nier !

Les exemples que tu donnes, me montrent que, toi aussi, tu fais comme tu peux ! Tes critiques en sont relativisées, moi qui est tendance à prendre trop au sérieux les réactions émotionnelles parfois étranges des autres, je trouve cela positif !

Je ne nie pas que des processus "profonds" puissent être à l’œuvre. Je dis simplement que le contexte est toujours important à prendre en compte pour ajuster sa réaction. Je ne te donnerais pas les mêmes conseils pour régler un conflit avec ta femme ou avec Endoexo. Ni pour discuter avec ta fille ou ta mère. Pour moi c'est une évidence que tu peux nier également Smile

Roland a écrit:J'espérais, personnellement, que tu émettrais quelques réserves ou interrogations concernant cette vidéo et son contenu ... Tu ne le fais pas, et c'est très bien et "significatif" aussi !  Wink
Je n’émets pas de réserves, donc je n'en ai pas ? La réception peut être plus ou moins active, plus ou moins passive. En ce qui concerne les 4 vidéos mondes intérieurs, mondes extérieurs. Elles me touchent beaucoup. Plus que 28 simples minutes, il s'agit de 2h de questionnements philosophiques, de présentation de concepts, de théories (Scientifique, spirituelle...). Qui ont leurs limites oui, mais qui ont le mérite de faire ce que je n'ai pas eu l'occasion de voir ailleurs...
A part différemment, dans cette vidéo-là : https://www.youtube.com/watch?v=xOM29iXjIpY
Qui, elle aussi, résonne en moi.

Roland a écrit:Dans la vidéo, il parle de la pensée, excessive. Puis du calme mental, puis de l'Atman et de la pure conscience, et presque de l'éveil qui découle de ce calme ...
En 28 mn, le raccourci est, pour moi, saisissant, et absurde dans le cadre d'un cheminement spirituel.
Soit ce calme est le calme mental, qui n'est qu'une préparation à la suite, comme je l'expose. Soit ce calme résulte d'un long et profond travail de connaissance de soi, qui ne résulte pas du simple apaisement des pensées, mais alors le raccourci qu'il fait entre l'apaisement des pensées dont il parle au début et ce calme, sans parler de ce long travail, est mensonger et illusoire, surtout qu'en aux conclusions que peuvent en tirer certaines personnes peu ou mal informées ...
C'est mon point de vue.

De mon côté je me place moins en critique, l'art est bien difficile et je suis déjà ravie de voir tout le positif qu'il y a dans ces vidéos. Finalement, tu te concentres que sur le négatif dans tes propos, rien ne t'a plut ? Concernant toutes les nuances que tu fais concernant la notion de calme... Quel est l'intérêt de placer un débat à ce sujet ? Quelle est la finalité ? Que souhaites-tu dire ?

La question que je me pose à moi, c'est l'utilité des nuances et de la précision que tu demandes. qu’est-ce que ça peut changer que le spectateur ait une "fausse image" de ce qu'est "l'éveil" ? N'avons-nous tous pas une image faussée de ce que ça représente avant de l'avoir réalisé ? Peut-on le faire sans un maitre et des années de pratique ? Alors finalement, est-ce primordial ?  Mais le sujet m'intéresse, je serais ravie que tu nous pondes une vidéo dans ce style avec tes propres expériences et connaissances.

Roland a écrit:Je constate aussi que mon expérience et mes connaissances dans ce domaine et dans ce contexte, ne t'intéressent pas. Que tes opinions, "validés" par ce type de discours, te satisfont ... C'est, encore une fois, très bien ! J'en suis heureux pour toi !
Tu connais le proverbe : "On ne donne pas à boire à un âne qui n'a pas soif" ! Je ne développerai donc pas d'avantage mon point de vue sur ce point ...  jocolor  bom

J'exprime mon point de vue, simplement, sereinement ... Qu'il soit critique ou non, en quoi cela suppose que je ne sois pas "calme" ? Le lien entre les deux est étrange ! Mais précise ta question !

A travers quoi donc fais-tu ce constat que je suis pas intéressée parce que tu as à dire?? Ne serait-ce pas ton égo qui parle ? Mes propres expériences t'intéressent-elles de ton côté ? Pourrais-je les livrer sans que tu ne les compare obligatoirement aux tiennes avant de ire que ce sont celles d'un âne ou d'un daltonien ?  Razz Je trouve que tu t'agites beaucoup, que tu prends trop de détails à cœur... Attitude que je ne trouve pas "calme", ce que j'entends en tout cas du calme, ce qui ne veut pas dire que je te sens manquer de sérénité.

De mon côté, j'écoute ce genre de vidéos, je laisse résonner en moi les émotions qui surgissent. J'en recueille la poésie, la beauté. Je me sens plus proche de ma spiritualité. C'est là, où je dis que je ne te trouve pas "calme", pourquoi toujours être dans la critique, le ci, le ça. Pourquoi ne pas simplement être dans l'être ? Le ressenti ? As-tu essayé de regarder la vidéo en mettant ton cerveau en off, l'écouter avec ton coeur ?

Roland a écrit:Pour moi, ce que j'exprime ne pose pas questions ... ce ne sont pas des questions personnelles que j'expose ! Je formule, non pas une pensée (un système de pensées cohérent), mais un ressenti par l’intermédiaire de la pensée ... Endoexo et toi, semblez ne pas le comprendre ! Ma pensée n'est pas complexe, ni pleine de questions, elle s'attache à formuler un ressenti ... aux yeux de gens qui pensent conceptuellement et suivant une logique verbale, et un consensus de pensée extérieur à eux-mêmes, cela ne peut que leur donner l'impression de couper les cheveux en quatre et de poser des questions qui n'ont pas de sens ! Mais c'est leur impression : le ressenti est simple, mais difficile à exprimer à des gens qui sont verrouillé dans leur "mode de penser", qui est aussi un "système de pensées", et dont les cases et les concepts ne sont pas prêts à accueillir les subtilités et les paradoxes d'un ressenti appuyé sur l'expérience !

Je suis sincèrement désolée Roland d'être bloquée dans mon système de pensées dont les cases ne sont pas prêtes à accueillir les subtilités et les paradoxes de ton grand ressenti appuyé sur ta grande expérience, la célèbre dont tu nous parles tant.  Razz  Razz  Je ne me vexe pas, mais à nouveau, je trouve que tu "planes" un peu...
Tu te mets des choses en tête (ce que nous faisons nous) mais là à mon sujet à nouveau :
- Je ne suis pas intéressée par tes expériences
- Je ne suis pas en mesure de les comprendre quoi qu'il en soit

=> Alors je t'écoute, transmets moi tes expériences, partage ! En partant bien sur du concept qu'un forum soit l'endroit approprié pour cela... Mais en même temps, pas la peine que tu t'épuises, puisque je ne suis pas en mesure d'ouvrir mes cases pour accueillir les subtilités Smile

Et si tu nous considérais comme des égaux de temps en temps ? Sur tous les plans ? ça changerait Smile

Roland a écrit:
Dans notre culture, dans l'arc-en-ciel, nous voyons sept couleurs, si dans une autre, il n'en voyait/définissait que trois, ils trouveraient que nous coupons les "cheveux en quatre" et que nous posons des questions stupides ! Inversement dans une culture où serait admis l'existence de 10 ou 12 couleurs ... Nous trouverions qu'ils sont compliqués, quand eux diraient que nous sommes "mal-voyant" !

J'arrête de tenter de donner de l'eau à l'âne !  Very Happy  Amicalement ...  I love you Bonne soirée !

Aaaah tout s'explique donc. Tu fais parti de la catégorie de personne qui voit 50 couleurs, et Endoexo et moi n'en voyons que 3/4, c'est pour cela que nous ne pouvons nous comprendre ! Je suis complètement passée à côté de cette explication... ouups. Deux cultures qui voient un nombre de couleurs différentes. Le plus important, n'est-ce pas qu'ils en perçoivent les couleurs, finalement? flower

Je ne nie pas être au prise de grands déterminismes idéologiques, psychologiques, physiologiques. Comme nous tous sur ce forum. Je n'apporte qu'une "critique morale" lorsque les conversations deviennent houleuses. Cela ne veut pas dire que mes expériences ou mes ressentis valent moins ou plus. Je suis partiellement d'accord avec certains de tes avis, mais contente que l'on puisse en parler... Cool

Je t'embrasse I love you

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Ven 21 Aoû - 3:08

Bonjour Shyvayah,

Quel bonheur : je viens de comprendre comment te répondre !
J'étais vraiment dans une impasse, et là, cela s'ouvre ! bounce bom

D'abord merci pour ton message, il est vraiment exceptionnellement riche pour moi ... Il me fait voir et sentir tellement de choses, dans différentes perspectives et profondeurs ... Vraiment merci ...  Smile

Maintenant, ce que j'ai compris : Je ne peux pas te répondre !
Pour moi, quand j'échange avec quelqu'un, il y a un "Sens" qui veut se transmettre, on pourrait dire aussi une "énergie". Et si je m'exprime de telle ou telle façon avec une personne, si je la questionne de telle ou telle façon, si j'exprime tel ou tel point de vue, ou telle ou telle expérience personnelle, on pourrait dire que ce "Sens" que cette "énergie", dicte mon propos, l'encadre et le contient aussi.

Hors, il me faut l'avouer : ici, avec toi, à cet instant, quoique je formule ou exprime, ce "Sens", cette "énergie" qui veut se dire, qui est en train de se dire, sera automatiquement perdue par ta manière particulière de lire et percevoir mon propos, par le contexte psycho-émotionnel et relationnel dans lequel tu habites, dans l'échange avec moi ... C'est mon ressenti totalement subjectif et sans aucune vérité universelle, traduction de mes extrêmes limites dans le domaine de la communication et de l'échange : je suis un nul dans ce domaine, je le sais ... mais je ne peux faire qu'avec ce que je suis, ma minuscule et infime vérité personnelle tel que je la conçois et ressens.

Endoexo voit et répond en trois quatre couleurs, c'est vrai ... ! Laughing Ces trois couleurs sont, par rapport à moi : l'absence de réponse, le paternalisme (style : "Me semble que comme la mouche du coche tu t'agites beaucoup Roland... j'attends que tu fatigues ... " signifiant "je suis au-dessus de tes arguments et de tes propos, je n'y réponds pas) et la méta-analyse subjective ou objective ...

Toi, tu vois et propose bien plus de couleurs, ce qui est en soi un vrai bonheur pour moi ! Mais on dirait que tu n'es pas capable de voir "toutes les couleurs ensemble", que tu ne peux en voir qu'une seule à la fois, à un moment donné ??? C'est ma bizarre perception !  Very Happy

Merci encore ! Très chaleureusement. Roland.

PS : je reviendrai peut-être sur certains points de tes propos ... mais l'essentiel est ici ! I love you jocolor
Et je vais finir ma nuit ... heureux ! Very Happy

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Ven 21 Aoû - 21:39

Bonjour Shyvayah,

Nous vivons dans un univers, et une culture où les mots perdent leur sens, où la justesse, la précision, la clarté de la pensée et des mots n'ont plus guère de sens, tant cela est manipulé pour servir des intérêts économiques, idéologiques, etc ...

"Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement".
Une conscience approximative et confuse d'une situation, se manifestera pas une expression approximative et confuse.
Une conscience claire et précise d'une situation, s'exprimera par des mots clairs et précis.

Deux personnes qui échangent (en particulier pas internet, éloignement physique et culturel) de manière confuse et approximative pourront croire être sur la même longueur d'onde en utilisant les mêmes mots, sans que cela soit le cas, et inversement, dire la même chose sans s'en rendre compte, parce qu'elles utiliseraient des mots différents ...
Alors la justesse et la précision du langage sont importants pour moi, pour n'importe quel échange, et en particulier pour tout échange dans lequel il y a déjà de forts éléments de subjectivité à l’œuvre ...

J'ajouterai qu'en ce qui me concerne, la spiritualité comporte une dimension de recherche de vérité et de justesse, et que la confusion, l'approximation, permettent à la fois toutes les dérives, toutes les illusions. A rapprocher du fait que, pour le Bouddha, l'ignorance est la racine de la souffrance.

Est-il primordial d'avoir une idée aussi juste que possible des notions spirituelles ??? (cf. aussi ci-dessus)
Dans la mesure, où, tous les degrés d'erreur se valent, qu'il n'y a aucune différence entre une personne qui débute, une personne qui a bien cheminé, une autre très avancée, évidemment non.
Dans le cas contraire, contribuer, selon sa propre compréhension à clarifier le sens, pratique, ressenti et intellectuel des notions spirituelles me paraît, à moi, primordiale ...

Cette vidéo est du pain béni pour toi. Tant mieux. Mais je ne suis pas toi ! J'ai une culture et une réflexion qui fait que le contenu verbale de ce genre de vidéo ne m'apporte rien, c'est pour moi, redites de choses mieux dites ailleurs, et avec plus de profondeur et de justesse ... Et toutes ces redites et approximations, comme des fausses notes répétés dans une musique que j'aime, gâche tout plaisir !
Après, je ne porte aucun jugement sur les images et la musique : j'ai écouté le propos en m'occupant à autre chose ... En l’occurrence, ce n'est pas ce qui m'intéressait dans cette vidéo.
Je préfère la poésie d'un coucher de soleil, certaines vidéos purement artistique et sans prétention pédagogique de quelques ordres que ce soit, ou apprécier pleinement mon tchaï de 17 h avec la tartine d'excellent pain complet qui l'accompagne (quelle poésie là aussi !) ! J'adore aussi exploré les mystères de l'âme humaine à travers les échanges que nous avons et d'autres ... !

Après, je te semble couper les cheveux en quatre par rapport à la notion de calme ... si tu veux ! Je comprends que tu ne veuilles pas entendre parler de la perspective dans laquelle je me place, qui finalement t'est étrangère : à tes yeux, semble-t-il, toutes les visions de la spiritualité se valent, puisque seule la présence d'un maître pourrait en valider une ... Mais cela est sans doute une interprétation abusive de tes propos !  Wink

Tu a écrit:transmets moi tes expériences, partage !
C'est ce que j'essaye de faire depuis toujours ! Mais pas selon les modalités auquelles tu t'attends ! Laughing

Quelle pourrait être une "couleur primaire" de la psychologie humaine ??? Le fait d'être capable de considérer les opinions d'autrui et ses arguments comme ayant autant de valeur intrinsèque que la sienne propre (c'est-à-dire les considérer et y répondre avec respect même s'il y a désaccord) ... Selon cette approche, certains ici, seraient daltoniens !  Laughing Dont moi ? !  Laughing

Bonne soirée ... Et encore merci ! Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Sam 22 Aoû - 9:45

Bonjour Shyvayah,

Il faut que je me rende à l'évidence : cette conversation me désespère ...

Tu contestes 80 % de ce que j'exprime, que cela soit mes projections personnelles sur toi, ou mes conceptions psychologiques ou spirituelles générales. Ce sur quoi tu es d'accord avec moi, n'as pas assez d'intérêt et de valeur pour que tu le mentionnes ...

La conclusion que j'en tire est que tous mes points de vue sont globalement et très probablement faux, qu'ils te concernent ou concernent la psychologie et la spiritualité en général. Que ce que je veux amener, aussi bien à toi dans cette discussion qu'à Endoexo (par l'intermédiaire de stupides petites remarques), est dépourvu de pertinence et que je prends des détails stupides bien trop à cœur ...
Je dirai aussi qu'il n'y a pas, entre nous, une relation de confiance et de respect mutuelle suffisante pour un dialogue serein. Je porte sans doute 80 % de la responsabilité de cette situation.

Le plus sage, pour moi, dans ces conditions, pour me préserver, retrouver une joie de vivre et une confiance dans la vie, comme pour éviter de vous faire perdre votre temps en considérations oiseuses, est d'arrêter ici cette discussion ...
Cela me permettra aussi de méditer et de tenter de comprendre en quoi et pourquoi, je ne parviens pas à communiquer avec les autres de manière intelligente et sereine ...

Qu'en penses tu ?
S'il te reste une ou deux questions ou observations sur lequel mon opinion te semble avoir une valeur, j'y répondrai volontiers, mais poursuivre dans les modalités et les contenus actuels, non merci !

Amicalement. Roland.

PS Ces évidences me sont venues dans la méditation de ce matin : continuer de "regarder" (focaliser ma conscience) sur les problématiques de cette discussion, c'est comme plonger la tête et tout le corps, dans une eau noire et descendre de plus en plus bas dans une obscurité de plus en plus profonde et totale. Cesser de regarder cela, c'est laisser ma conscience remonter à la lumière, à la joie et à la sérénité ... Quel apaisement quand j'ai lâché cette focalisation et que cette prise de conscience s'est faîte ! Smile ... Merci de toutes ces expériences que vous m'amenez ! Quelle richesse ! Bonheur à vous ... I love you sunny


Dernière édition par Roland le Sam 22 Aoû - 10:04, édité 2 fois (Raison : PS ...)

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Sam 22 Aoû - 20:51

Bonjour à tous,

Shyvayah me propose de faire une vidéo à ma façon, plutôt que de critiquer ...

Perso, je trouve qu'une vidéo, constituée d'images copiées collées, de musiques copiées collées, de textes dits ou écrits, copiés collés, ne dit pas grand chose. Elle témoigne que celui qui copie-colle tout cela, pour le juxtaposer et s'en servir à son propre compte, ne manifeste qu'une créativité minimale et n'a que peu de notion de la valeur et du sens réel de ce qu'il utilise ... Le net est rempli de ce genre de chose, sans grande valeur ajoutée, selon moi.
Ce n'est donc pas le genre de chose que je proposerai.

Les vidéos qui m'intéressent sont celles de gens qui témoignent d'une expérience originale et d'une mise en application et d'une intégration personnelle, des enseignements et des points de vue généraux qu'ils expriment ...

En ce qui me concerne, je vais donc faire "au débotter" une petite réflexion originale, que vous ne trouverez nul part ailleurs sur le net, et que vous pourrez critiquer à loisir si le cœur vous en dit. Maintenant si Shyvayah veut se fendre d'une vidéo ou d'un texte équivalent au mien ci-dessous, je suis preneur !  Smile
Ceci dit, je suis bien conscient que tout ce que je vais écrire, ne vaut probablement pas un clou ... Considérez ceci comme un chant du cygne, un dernier effort pour faire entendre que, peut-être, éventuellement, mes conceptions et mon regard, ont une petite, ridicule et minuscule valeur aux yeux des autres ...

Thème : Spiritualité, justesse et clarté, confusion et approximation ...

La spiritualité peut être perçue comme une recherche éthérée, dans les hautes sphères de la morale et des conceptions humaines ... Ne voir que cela serait néanmoins une erreur ...
La spiritualité a une dimension pratique et vitale, et son véritable sens ne se révèle que dans le quotidien et la vie de la personne ...

Un des principes de la spiritualité est la reconnaissance et l'adhésion à "ce qui est", la perception du "Un sans second", en d'autres termes, dans une autre culture : la reconnaissance et la perception du divin en toute situation, en toute personne ...

Comment cela peut-il se réaliser ? Comment percevoir l'unité derrière les apparences, ressentir le réel, sans interférence ? De quoi disposons nous pour cela ?

De nos sens physiques, de nos sens psychologiques et d'un outil d'échange, de partage, mais aussi de construction et d'évolution de notre monde intérieur : les mots, le langage ...
Dans le domaine de la spiritualité tout et le contraire peuvent être dit ... Pourquoi ? Parce que chacun peut habiter les mots de sens et de significations qui lui appartiennent, et faire miroiter, à travers cela, parfois des choses réelles et puissantes, mais bien souvent des promesses et des propositions sans consistance.

Imaginons une personne très myope qui regarde un paysage avec des maisons, des jardins, des lointains et des proches ... que verra-t-elle ? Des tâches, des à-plats de couleur, le tout manquant de précision ...
La même personne, avec une bonne vue, ou avec des lunettes, verra bien plus de détails ... La fumée qui monte d'une maison, et pas par la cheminée, un jardin particulièrement bien tenu, les brumes au-dessus d'un cours d'eau dans le lointain, ou la couleur sombre d'une forêt, où réside peut-être une personne d'intérêt ...
Simplement de voir claire, amènera une action juste : alerter le voisinage de l'incendie qui couve dans la maison, décider pour le lendemain de la direction à prendre pour son voyage, en fonction des indications qu'on lui a fourni ...

Dans toute situation, une vision claire, et juste de la situation, amènera des mots, et aussi des actions et des choix plus pertinents que si la vision est floue et approximative.
Imaginez un mécanicien qui en conseillerai un autre à distance, pour une réparation, en parlant de "trucs", de "bidules" et de "machins", en lieu et place du nom des pièces mécaniques (précision des mots) ... Je ne suis pas sûr de la qualité de la réparation !

Pourquoi est-ce que le domaine psychologique et spirituelle échapperait à cette exigence ?
Comment pourrions nous parvenir à la reconnaissance et l'adhésion à "ce qui est", la perception du "Un sans second", à la reconnaissance et la perception du divin en toute situation, en toute personne, qui sont finalement la perception la plus juste et la plus profonde du réel que nous puissions avoir, si nos mots, qui nous servent à décrire et à comprendre le monde, intérieur comme extérieur, sont inexacts, imprécis, approximatifs ? S'il n'y a pas, dans nos vies, un effort permanent vers la justesse, la vérité, un travail pour dessiller nos yeux psychologiques des confusions, des inexactitudes qui nous séparent d'une vérité plus profonde, et qui déforment notre perception et notre compréhension de toute situation ?

Ainsi, quelque soit votre interlocuteur, le livre que vous lisez, l'enseignement que vous recevez, il y aura toujours un temps où vous devrez vous interrogez et interrogez les autres sur le sens des mots utilisés ... aussi bien pour ce qui définit le but recherché, que pour les moyens mis en œuvre pour l'atteindre ... car, entre le sens que chacun donne spontanément à un mot, et celui qu'une tradition spirituelle, une approche psychologique ou une secte lui donne, il y a forcément, souvent, des écarts ...

Les fanatiques et extrémistes musulmans donnent au mot "djihad", le sens de guerre "sainte" contre les autres ... Les musulmans qui ont une pratique et une connaissance spirituelle plus profonde, savent bien que le "djihad" n'est pas une guerre contre l'autre, mais la lutte que doit mener tout homme contre les forces qui s'opposent, en lui, à son rapprochement de, et à sa connaissance du divin ... Nous ne sommes pas, ici, de toute évidence, dans le même univers mental, pourtant le mot est le même, mais il renvoie à des dimensions, des croyances et des expériences totalement différentes ...

Et aussi dans toute situation, observez les mots que vous utilisez pour la décrire, comme pour décrire votre ressenti, ceux que vous utilisez pour vous parler à vous-même, ceux que vous imaginez dire à votre/vos interlocuteurs, réels ou imaginaires ... Tous ces mots sont à la fois réels et illusoires, ils décrivent plus votre ressenti et votre perception actuel que la réalité profonde de la situation, qui est, et restera toujours à découvrir ... Car le réel, le divin, est inépuisable ...
Voyez comment une prise de conscience, une compréhension nouvelle, un changement de perspective ou de priorité dans votre système de valeur, va modifier vos mots ... Et comment les nouveaux mots, vont créer, développer un nouvel espace mental, émotionnel, psychologique et spirituel, un nouveau regard intérieur ...

Bien sûr aussi, le réel, le divin, sont au-delà des mots, de la pensée ... Certains pourraient dire alors : à quoi bon veiller à leur justesse et à leur exactitude ? Parce que ce qui compte, ce n'est pas la justesse et la précision que vous atteignez, qui sera toujours relative, mais bien la conscience et l'attention du fait que, vos mots ne décrivent jamais le "réel" et le "divin", et cette attention et cette conscience, sont une des clefs qui donne accès à "l'au-delà des mots" : la perception et la conscience de la perception sans interférence, le lieu/instant de la connexion avec le "réel/divin" ...

Mais j'arrête mon bavardage ! Je doute que beaucoup l'ai suivi jusqu'au bout !

Bonne soirée à tous ! Amicalement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Dim 23 Aoû - 10:10

L'humeur du jour ! La chanson qui me tourne dans la tête ce matin :

Paroles et traduction de «Asimbonanga (Mandela)» (Nous Ne L'avons Pas Vu (Mandela))

[Chorus] (x2) [Refrain] (x2) :

Asimbonanga
Nous ne l'avons pas vu
Asimbonang' uMandela thina
Nous n'avons pas vu Mandela
Laph'ekhona
A l'endroit où il est
Laph'ehleli khona
A l'endroit où on le retient prisonnier

Oh the sea is cold and the sky is grey
Oh, la mer est froide et le ciel est gris
Look across the Island into the Bay
Regarde de l'autre coté de l'Ile dans la Baie
We are all islands till comes the day
Nous sommes tous des îles jusqu'à ce qu'arrive le jour
We cross the burning water
Où nous traversons la mer de flammes

[Chorus] (x2) [Refrain] (x2)

A seagull wings across the sea
Un goéland s'envole de l'autre coté de la mer
Broken silence is what I dream
Je rêve que se taise le silence
Who has the words to close the distance
Qui a les mots pour faire tomber la distance
Between you and me
Entre toi et moi ?

[Chorus] (x2) [Refrain] (x2)

Steve Biko, Victoria Mxenge, Neil Aggett
Steve Biko (2), Victoria Mxenge (3), Neil Aggett (4)

Asimbonanga
Nous ne l'avons pas vu(e)
Asimbonang 'umfowethu thina (Asimbonang 'umtathiwethu thina)
Nous n'avons pas vu notre frère (Nous n'avons pas vu notre soeur)
Laph'ekhona
A l'endroit où il (elle) est
Laph'wafela khona
A l'endroit où il (elle) est mort(e)

Hey wena, hey wena
Hé, toi ! Hé toi !
Hey wena nawe
Hé toi, et toi aussi !
Siyofika nini la' siyakhona
Quand arriverons nous à destination ?

[Refrain] (x4)

(1) Asimbonanga est un hymne à la libération de Nelson Mandela, figure emblématique Sud Africain de la lutte anti-apartheid, prisonnier politique de 1964 à 1990, soit 26 ans !

(2) Steve Bantu Biko (1946-1977), philosophe noir, une figure et un martyr de la lutte contre l'apartheid, mort après 2 semaines de détention, sans procès.

(3) Victoria Mxenge (1942-1985), avocate noire symbole de la lutte contre l'apartheid également arrêtée et assassinée avant le procès en 1985.

(4) Neil Aggett, médecin et syndicaliste blanc figure de la lutte anti-apartheid lui aussi, torturé et assassiné en prison en 1982.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Dim 23 Aoû - 11:38

Je m'amuse : Je viens de lire un article sur Télérama, sur la diminution manifeste du nombre de grands lecteurs de livres, sur la diminution du nombre de vente des auteurs "hors best-sellers" ...

Ma critique de la vidéo serait-elle générationnelle ?

Moi, j'ai tout appris dans les livres ! Un sujet m’intéressait, je trouvais un livre, j'apprenais des trucs, et puis j'en piochais un autre, diversifiait aussi mon intérêt, mes perspectives, abordait la question sous un autre angle ... J'ai toujours lu, parcouru des livres sur la psychologie, la spiritualité, mais de tout horizon, sous tous les angles ...
Alors quand j'écoute une vidéo qui s'adresse à des milliers/millions de personnes ... qu'est-ce que je peux y trouver ? Évidemment rien de pointu, rien de précis, rien que je n'ai déjà exploré, rien que je n'ai cerné avec la profondeur d'un livre tout entier parfois, qui aborde un seule aspect d'une problématique qui tient dans une phrase dans une vidéo ... Ce qui est agaçant aussi pour moi, c'est la faible densité d'information : ce que ce gars dit en une demi-heure, je peux le parcourir en moins de cinq minutes si le texte était écrit dans un livre, avec le choix de m"arrêter sur ce qui m'intéresse, de survoler ce qui est "redites" pour moi ... Impression de "perdre mon temps". Avec tout cela, d'habitude, je ne regarde pas les vidéos proposés sauf éventuellement quand elle dure moins de 5 mn, et que la personne m'a précisé un intérêt particulier ... Là j'ai voulu la voir pour mieux comprendre Shyvayah et Endoexo ...
Je l'ai fait pas acquis de conscience, pour "bien faire" ! Le mieux est l'ennemi du bien : j'aurai du m'abstenir !  Very Happy

D'où, sans doute en grande partie, mon regard par trop critique ...

Alors, évidemment, toi, Shyvayah, sur une question donnée, combien as-tu lu de livre, venaient-t-il de différentes airs culturels ?
Ta culture (je suppose) se tisse autrement : vidéo, réseaux sociaux, échanges avec plein de gens ... Moi, ma culture, je me la suis faite sans beaucoup d'échanges avec les autres ... Donc elle est aussi fortement individualisée, elle ne tient pas compte des consensus culturels ou générationnels ... Quand à ma manière de communiquer sur ces thèmes, là aussi c'est la cata : vue que le point de vue de l'autre, son contexte culturel et relationnel, ne m'est pas familier, je suis très peu capable d'en tenir compte, et j'ai bien du mal à relativiser certaines différences d'approches ! Mais bon .. J'ai toute la vie pour apprendre !

Si je ne fais pas fuir tout le monde d'ici là !  Very Happy
Si c'est le cas, tant pis pour moi ... j'ai toujours vécu finalement, avec cette solitude causée par une forme d'incommunicabilité, à la fois émotionnelle, lié à une hypersensibilité et à une forte inhibition à ce niveau, et intellectuelle de par les perspectives toujours différentes que j'ai sur les choses par rapport aux autres ...

Bonne journée à vous ! Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Dim 23 Aoû - 16:32

Heureux de constater qu'Endoexo s'éclate en faisant étalage de ses projections et de ses interprétations de mes propos !

Bizarre de voir quelqu'un tourner en dérision même la sincérité d'autrui ...
Mais peut-être que je suis tellement maladroit et tellement "en train de planer" que mes propos ne méritent que cela ???

Ceci dit, j'espère que personne ne peut dire que j'ai fait avec lui qu'il fait avec moi ... Si c'est le cas, je le regrette et je m'en excuse ...

Amicalement.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Dim 23 Aoû - 20:44

Bonjour, à tous,

Écœuré par les dernierss propos d'Endoexo, la suffisance et la prétention qu'ils dégagentt, la volonté qu'il montre sans cesse de ramener l'autre et les autres à la part la plus médiocre de l'humanité qu'il a pris pour unique horizon, j'ai cessé de surveiller son fil. Et je ne répondrai plus désormais à cette personne méprisante et irrespectueuse, autant al'égard d'elle-même que des autres, de par la nature de son idéologie personnelle, incapable d'un dialogue, dés lors que l'autre ne partage pas ses opinions, et qui n'a, dans aucun domaine, de leçons à me donner ...
Regrettable sur le principe, mais concrètement nécessaire.

Amicalement.


Dernière édition par Roland le Lun 24 Aoû - 4:05, édité 2 fois (Raison : Précisions apportées.)

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Lun 24 Aoû - 2:43

J'ai lu tous les messages de ces derniers jours mais je suis très très prise par la fin de rédaction de mon mémoire que je rends en fin de journée... Je passerais surement après-demain sur le forum pour prendre le temps de rédiger une vraie réponse.

Mais pour répondre à la question qui fait débat : Impossible de te dire combien j'ai lu de livres Roland, il y a en a trop, j'ai commencé à livre des livres dès que j'ai su lire, forcément je n'ai pas vraiment tenu de liste Smile Plusieurs centaines je dirais. Mais je ne recherche pas le même plaisir dans la lecture et à travers une vidéo Smile

J'y reviendrais de toute façon.

Je vous embrasse.

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Lun 24 Aoû - 3:52

Donc, en ce qui te concerne et pour les livres mon hypothèse est, au moins partiellement, fausse ! Néanmoins d'autres éléments de mon propos restent pertinents !

Courage ! À bientôt de te lire ...

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Mar 25 Aoû - 10:59

Bonjour,

Là où je suis d'accord avec Endoexo, c'est que la logique dans laquelle je suis, de mise à distance de tout ce que je ne sais pas gérer et assumer, est une impasse. Cette reconnaissance ne vient pas de ses interventions, mais d'échanges avec d'autres personnes.

Je lui laisse  son ironie, tout comme son apologie de la médiocrité humaine et des toilettes comme alpha et oméga de la vie humaine (n'aurions nous pas, parmi nous, le Moïse de la fosse sceptique ?  Smile  Contrairement à Moïse qui a ouvert la mer rouge pour libérer son peuple de l'esclavage, lui nous invite à nous plonger avec délectations dans cet élixir venant du "trône" de nos toilettes !) !

J'admets aussi bien volontiers, ne voir le monde actuellement qu'à l'aune de mes impasses et de mes impuissances ... Donc, oui, je manque de recul, et sans doute d'auto-dérision ...

Cette attitude de ma part vient pour une bonne part d'un passé très douloureux, mais aussi de la peur du changement, d'un manque de confiance en soi et en la vie, et aussi de mon apitoiement sur mon sort ...

Tout ceci fait, que mes réponses ne l'ont en rien aider à prendre conscience de ses propres dysfonctionnements, et l'ont encouragé dans de mauvaises directions ... Ceci écrit, sans avoir idée de la manière dont j'aurai du m'exprimer pour faire mieux.

Dans cette impasse et ces enfermements, avec le sentiment d'une impuissance totale, que l'on me dit illusoire, un manque évident de compassion et de sagesse dans le regard sur l'autre et ses failles (dont on me dit que je les discerne avec acuité), mon expression ne peut être que dérangeante, et aggraver les tensions relationnelles habituelles.

Il semble qu'il faille que je trouve le moyen de me remettre en question, bien que je n'ai aucune piste pour cela ...

Voilà où j'en suis de mes réflexions aujourd'hui. Amicalement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Mer 26 Aoû - 11:08

Bonjour à tous, bonjour Roland Smile

Je reprends tes messages depuis le début :

Roland a écrit:"Hors, il me faut l'avouer : ici, avec toi, à cet instant, quoique je formule ou exprime, ce "Sens", cette "énergie" qui veut se dire, qui est en train de se dire, sera automatiquement perdue par ta manière particulière de lire et percevoir mon propos, par le contexte psycho-émotionnel et relationnel dans lequel tu habites, dans l'échange avec moi ... C'est mon ressenti totalement subjectif et sans aucune vérité universelle, traduction de mes extrêmes limites dans le domaine de la communication et de l'échange : je suis un nul dans ce domaine, je le sais ... mais je ne peux faire qu'avec ce que je suis, ma minuscule et infime vérité personnelle tel que je la conçois et ressens."

Tout à fait d'accord, et je partage ce ressenti. Je ne suis pas en mesure de comprendre vraiment ce que tu veux dire, et a priori la réciproque est vraie. Mais je ne mettrais pas cela sur ton dos, tu n'es pas "nul" dans la communication et l'échange, la preuve nous nous parlons bien aujourd'hui ! Razz  En ce qui me concerne, je pense avoir du mal à me placer au bon niveau de lecture quand je te lis, simplement parce que j'ai du mal à te cerner : je ne sais pas de quoi tu as l'air par exemple, j'ai du mal à savoir lorsque c'est du lard ou du cochon, si tu es sérieux ou ironique, si le sous-entendu que je perçois est voulu ou non ? Ce genre de choses font que ma lecture est biaisée. J'ai la chance de mieux "sentir" François, dont j'ai ressenti la douceur et la bienveillance dès le début, et je connais son visage depuis un moment maintenant, c'est important quelque part. Je sais même de quoi à l'air Barbagaya que j'ai vu en photo sur son blog (si c'était bien elle). En ce qui te concerne, notre mauvais démarrage ne m'aide pas à avoir une image "précise" de la personne que tu es.

Sommes nous une "personne précise" ? Ne sommes-nous pas une somme de sentiments qui interagissent ? Une espèce de bouillon de sentiments, de pensées en tourbillon constant ? Est-ce que je veux mettre une étiquette à Roland ? Oui, bien sûr que oui. Sauf que n'ayant pas une image précise de lui, je ne peux pas le "caser" dans l'un de mes stéréotypes (ou dans plusieurs d'entre eux) et je n'arrive pas à ajuster mes réactions à sa personnalité "réelle", seulement à sa personnalité perçue par le prisme de ses écrits.

Mais qui es-tu ? un bon vivant ? un amateur de photographie ? un père dévoué avant tout ? un homme qui rit ? un homme silencieux ? As-tu de l'humour ? bois-tu des cocktails ? Es-tu fumeur ? Tu vois, ce genre d'indices qui nous aident à percevoir l'autre comme personnalité au-delà de sa nature d'être humain, sa nature sociale.

Je connais Roland en tant qu'être humain, je vois ses parts de lumière, d'ombre, qu'il avoue lui-même ou qui semble transparaître dans ses propos. Sans pour autant vraiment pouvoir les définir : Quelles sont les qualités de Roland, ou plutôt, quelles sont les qualités humaines qu'il exploite au quotidien ? Est-il doux ? drôle ? vif ? indulgent ? Et quels sont les défauts les plus répétitifs ? Est-il sévère ? Est-il pointilleux ? Est-il flemmard ?

Je n'invite pas à Roland à se présenter ni à donner des détails sur sa vie privée, mais je serais ravie de savoir un jour ou l'autre à qui j'ai à faire. Car oui Roland, j'ai du mal à mettre un visage et une image derrière tes propos !


Roland a écrit:"Toi, tu vois et propose bien plus de couleurs, ce qui est en soi un vrai bonheur pour moi ! Mais on dirait que tu n'es pas capable de voir "toutes les couleurs ensemble", que tu ne peux en voir qu'une seule à la fois, à un moment donné ??? C'est ma bizarre perception !"

Ahah, plutôt amusant comme analogie. Arriverais-tu à développer ? Si je comprends bien, tu penses que j'arrive à isoler des unités de sens mais que je ne parviens pas à les lier ensemble pour obtenir une vision panoptique des choses ?

Roland a écrit:
Deux personnes qui échangent (en particulier pas internet, éloignement physique et culturel) de manière confuse et approximative pourront croire être sur la même longueur d'onde en utilisant les mêmes mots, sans que cela soit le cas, et inversement, dire la même chose sans s'en rendre compte, parce qu'elles utiliseraient des mots différents ...
Alors la justesse et la précision du langage sont importants pour moi, pour n'importe quel échange, et en particulier pour tout échange dans lequel il y a déjà de forts éléments de subjectivité à l’œuvre ...
Je suis bien d'accord avec toi.



Roland a écrit:J'ajouterai qu'en ce qui me concerne, la spiritualité comporte une dimension de recherche de vérité et de justesse, et que la confusion, l'approximation, permettent à la fois toutes les dérives, toutes les illusions. A rapprocher du fait que, pour le Bouddha, l'ignorance est la racine de la souffrance.
Est-il primordial d'avoir une idée aussi juste que possible des notions spirituelles ??? (cf. aussi ci-dessus)
Dans la mesure, où, tous les degrés d'erreur se valent, qu'il n'y a aucune différence entre une personne qui débute, une personne qui a bien cheminé, une autre très avancée, évidemment non.
Dans le cas contraire, contribuer, selon sa propre compréhension à clarifier le sens, pratique, ressenti et intellectuel des notions spirituelles me paraît, à moi, primordiale ...

Je suis bien d'accord avec toi également. Mais avant la justesse des notions spirituelles, je me permettrais d'ajouter une étape que je pense être l'une des plus importantes : celle du début du "voyage". Avant toute idée de notion, n'est-il pas question de ressenti ? Le spiritualité ne se fait-elle pas par un appel ? Une découverte de la nature "spirituelle" de notre être ? Je me permets de paraphraser Deleuze :  "Les percepts permettent à des "ignares" en termes d'art d'avoir le souffle coupé devant une grande toile. La musique n'est-elle pas la plus grande porteuse d'affects ? faut-il comprendre la musique pour l'aimer ?".

La définition des notions spirituelles est une seconde d'étape lorsque la spiritualité est intellectualisée, expliquée, lorsque l'on y attribue du sens au-delà du ressenti. Est-ce le but de cette vidéo ? Définir des notions spirituelles ? Oui, et sûrement que ce n'est pas aussi précis que tu l'aimerais, je le conçois bien. Mais je dirais aussi que non, ce n'est pas ça qui fait sa spécificité.

Monde intérieur et monde extérieur propose une expérience audiovisuelle. Je m'explique : Lorsque tu te plonges dans une vidéo, tu rentres dans une forme d'état de "transe" léger, tu sors de ton "espace-temps", comme replongé dans la matrice (la caverne de platon, tout ça tout ça). C'est comme lorsque tu vis un rituel, tu sors de la condition profane pour passer dans la condition sacré, tu sors de ton espace-temps. La vidéo se fait un espace-temps particulier, et dans le cas de celles-ci, un espace-temps un peu "sacré", ce que je trouve rare pour une vidéo.En se laissant entraînant dans son expérience, on peut vivre une sorte de "ressenti sublime", on est "ému".

Cette expérience amène le spectateur à faire des liens (plus ou moins évidents) entre différentes notions (donc oui, très rapidement définie, parce que ce n'est pas la notion qui compte, mais comment elle rentre en résonance avec les autres). Cette misse en perspective de ces notions ensemble dresse un portrait général de la spiritualité humaine à travers des symboles et des notions (philosophiques, scientifiques, religieuses...). Ce que ces 4 vidéos présentent, mises bout à bout, c'est de revivre la conscience collective par le prisme de ses symboles et de ses croyances, sur un fond de musique Zen (chargée de mantras et de notes orientales) tout en proposant des images. Images psychédéliques, zen, pleine de lumières et de couleurs. Sans en faire l'apologie (enfin presque I love you ), j'ai été ravie de vivre cette expérience que j'ai trouvé prenante, que j'ai montré à pas mal de copains qui ont adoré. Cette vidéo est une excellente introduction à la spiritualité, elle peut mettre en évidence ce qui est dissimulé pour beaucoup de regards plus naïfs que le tien. Grâce à elle, j'ai pu les "introduire" au bouddhisme ou à la méditation en leur conseillant de bons ouvrages. Je ne dis pas que d'ici 3 ans ils prendront refuge dans les 3 joyaux ou qu'ils feront du yoga 4 fois par semaine, cela n'est pas important. Ce qui me semble primordiale c'est qu'ils se sont posés des questions qu'ils ne se posent jamais et qu'ils ont eu l'occasion d'avoir une réponse qui a su les séduire, les intéresser et leur donner envie d'explorer leurs mondes intérieurs, sur lesquels ils ne s'interrogent jamais. Un "débutant" va-t-il se servir d'une vidéo pour baser sa pratique spirituelle ? possible, bien que je pense qu'elle ne s'y prête pas, contrairement aux séances à profusion sur youtube. va-t-il s'en servir comme base de réflexion spirituelle ? sûrement, et c'est tant mieux, ça l'amènera je l'espère à acheter ensuite des ouvrages pour répondre à ses questionnements et à approfondir son esprit critique. Et si 3 ans plus tard, il revoit la vidéo et la trouve incomplète, ce sera la preuve qu'elle aura bien servie à quelque chose Smile

Roland a écrit:Cette vidéo est du pain béni pour toi. Tant mieux. Mais je ne suis pas toi ! J'ai une culture et une réflexion qui fait que le contenu verbale de ce genre de vidéo ne m'apporte rien, c'est pour moi, redites de choses mieux dites ailleurs, et avec plus de profondeur et de justesse ... Et toutes ces redites et approximations, comme des fausses notes répétés dans une musique que j'aime, gâche tout plaisir !
Après, je ne porte aucun jugement sur les images et la musique : j'ai écouté le propos en m'occupant à autre chose ... En l’occurrence, ce n'est pas ce qui m'intéressait dans cette vidéo.
Je préfère la poésie d'un coucher de soleil, certaines vidéos purement artistique et sans prétention pédagogique de quelques ordres que ce soit, ou apprécier pleinement mon tchaï de 17 h avec la tartine d'excellent pain complet qui l'accompagne (quelle poésie là aussi !) ! J'adore aussi exploré les mystères de l'âme humaine à travers les échanges que nous avons et d'autres ... !

Du pain béni, n’exagérons pas Smile mais je les apprécie beaucoup, et à juste titre parce qu'elles le méritent. Chacun possède effectivement une culture et une expression personnelle, mais je me considère comme "débutante" (et j'espère qu'à 70 ans je me verras toujours de cette façon). Cette vidéo a été informative sur certains points, pour autant m'a-t-elle tout appris ? Non. Par contre, elle m'a fait passer un très bon moment de divertissement la première fois que je l'ai vu, j'étais ravie de voir que quelqu'un avait pensé à réaliser une vidéo de ce type avec autant de qualité. C'est vraiment rare.

Roland a écrit:Moi, j'ai tout appris dans les livres ! Un sujet m’intéressait, je trouvais un livre, j'apprenais des trucs, et puis j'en piochais un autre, diversifiait aussi mon intérêt, mes perspectives, abordait la question sous un autre angle ... J'ai toujours lu, parcouru des livres sur la psychologie, la spiritualité, mais de tout horizon, sous tous les angles ...
Alors quand j'écoute une vidéo qui s'adresse à des milliers/millions de personnes ... qu'est-ce que je peux y trouver ? Évidemment rien de pointu, rien de précis, rien que je n'ai déjà exploré, rien que je n'ai cerné avec la profondeur d'un livre tout entier parfois, qui aborde un seule aspect d'une problématique qui tient dans une phrase dans une vidéo ... Ce qui est agaçant aussi pour moi, c'est la faible densité d'information : ce que ce gars dit en une demi-heure, je peux le parcourir en moins de cinq minutes si le texte était écrit dans un livre, avec le choix de m"arrêter sur ce qui m'intéresse, de survoler ce qui est "redites" pour moi ... Impression de "perdre mon temps". Avec tout cela, d'habitude, je ne regarde pas les vidéos proposés sauf éventuellement quand elle dure moins de 5 mn, et que la personne m'a précisé un intérêt particulier ... Là j'ai voulu la voir pour mieux comprendre Shyvayah et Endoexo ...
Je l'ai fait pas acquis de conscience, pour "bien faire" ! Le mieux est l'ennemi du bien : j'aurai du m'abstenir !  Very Happy

C'est justement, pour moi, parce que tu n'as pas pris la vidéo pour ce qu'elle est (une vidéo et non pas un texte, encore moins un livre) que tu en as été déçu, peut-être es-tu passé à côté de l'expérience qu'elle proposait. C'est dommage. Toi qui aime les ânes, sais-tu qu'il ne faut pas les prendre pour des chevaux de course ? lol! Comparé un livre à une vidéo, quel intérêt ? McLuhan a mis en évidence l'importance du medium sur le message Smile ils ont leurs qualités et défauts propres.

Roland a écrit:
Après, je te semble couper les cheveux en quatre par rapport à la notion de calme ... si tu veux ! Je comprends que tu ne veuilles pas entendre parler de la perspective dans laquelle je me place, qui finalement t'est étrangère : à tes yeux, semble-t-il, toutes les visions de la spiritualité se valent, puisque seule la présence d'un maître pourrait en valider une ... Mais cela est sans doute une interprétation abusive de tes propos !
Oui, tu chipotes sur la notion de calme Smile mais à quel moment ai-je dit que je ne voulais pas entendre ta perspective ? Non, toutes les visions de la spiritualité ne se valent pas à mes yeux (j'ai éclaté de rire lorsque j'ai lu cela). Pas dans le sens où je mets des formes de spiritualité au-dessus de certaines, non pour moi elles ne se hiérarchisent pas, plutôt dans le sens où elles sont différentes, parfois complémentaires, mais éminemment personnelle et à la fois collective. Alors la vision est à la fois individuelle, à la fois collective. Par contre, là où tu as plus raison c'est que oui, seul un maître pour moi déteint une compréhension supérieur de la spiritualité, une capacité de transcendance et d'élever les autres. Le maître est le medium, la spiritualité le message

Roland a écrit:    Tu a écrit:
   transmets moi tes expériences, partage !

C'est ce que j'essaye de faire depuis toujours ! Mais pas selon les modalités auquelles tu t'attends ! Laughing

Ahah, je ne l'avais jamais vu de cette façon. Mais qu'entends-tu par expérience ?

Dans ce message, je sens un basculement dans ton attitude vis-à-vis de notre conversation. J'avais crue qu'elle t'enjouait ? Là je ne comprends plus rien... pourquoi ce revirement ?

Roland a écrit:Bonjour Shyvayah,

Il faut que je me rende à l'évidence : cette conversation me désespère ...

Tu contestes 80 % de ce que j'exprime, que cela soit mes projections personnelles sur toi, ou mes conceptions psychologiques ou spirituelles générales. Ce sur quoi tu es d'accord avec moi, n'as pas assez d'intérêt et de valeur pour que tu le mentionnes ...

Tu me sembles tout tristounet, ça m'a pincé le coeur ! Je conteste ce que tu exprimes : oui et non -> j'y apporte ma vision des choses, mes nuances, j'essaie de partager. Je suis désolée si je t'ai blessé, tes propos ont de l'intérêt pour moi, sinon je n'y répondrais pas. Je ne pensais pas qu'il fallait que l'on célèbre nos consensus, mais peut-être que ce serait un bon moyen de réactiver le lien social sur le forum Smile Je suis souvent d'accord avec toi, et je le dis, mais ne développe pas, si je suis d'accord, c'est que tu as tout dit. Bien souvent je suis d'accord, mais j'ai aussi envie que le sujet soit abordé sous un autre angle, voir ton avis, les critiques que tu peux m'en faire ! Libre à moi de prendre ce qu'il y a à prendre, d'y réflechir, et de faire ma tambouille personnelle.
La question que je me pose; c'est qu'attends-tu que l'on fasse de tes partages ? Attends-tu qu'on soit d'accord avec toi sur tout (réception très passive haha). Que ça nous ouvre de nouvelles perspectives de réflexions ?  Attends-tu qu'on les critique (soit réception active) ?

Roland a écrit:La conclusion que j'en tire est que tous mes points de vue sont globalement et très probablement faux, qu'ils te concernent ou concernent la psychologie et la spiritualité en général. Que ce que je veux amener, aussi bien à toi dans cette discussion qu'à Endoexo (par l'intermédiaire de stupides petites remarques), est dépourvu de pertinence et que je prends des détails stupides bien trop à cœur ...
Je dirai aussi qu'il n'y a pas, entre nous, une relation de confiance et de respect mutuelle suffisante pour un dialogue serein. Je porte sans doute 80 % de la responsabilité de cette situation.

Tu prends cela trop à coeur, tu n'es pas dans une quête de performance et de résultat, si ? La conclusion à tirer n'est-elle pas plutôt : Il existe autant de points de vue que d'êtres humains sur terre, les miens valent pour moi et ceux qui y adhèrent, ils peuvent être proposés, jamais imposés.
Penses-tu qu'Endoexo et moi sommes sur ce forum pour qu'on nous amène quelque chose ? N'y sommes-nous pas plutôt pour prendre ce que nous avons à y prendre ? Tu ne nous dois rien Roland, et tu ne dois pas te dévaloriser si le dialogue ne se fait pas, ça ne remet pas en question ton savoir ni la personne que tu es! tu sais bien que nous ne voyons qu'un faible % de ce que tu représentes ici, ce n'est pas avec TOI qu'est le problème, c'est simplement que nous sommes différents et sur un forum. Peut-être que l'on s'entendrait comme culs et chemises dans la vie, que le dialogue serait clair comme de l'eau de roche. Alors qu'ici... c'est plus nébuleux.

Roland a écrit:Le plus sage, pour moi, dans ces conditions, pour me préserver, retrouver une joie de vivre et une confiance dans la vie, comme pour éviter de vous faire perdre votre temps en considérations oiseuses, est d'arrêter ici cette discussion ...
Cela me permettra aussi de méditer et de tenter de comprendre en quoi et pourquoi, je ne parviens pas à communiquer avec les autres de manière intelligente et sereine ...

Qu'en penses tu ?
S'il te reste une ou deux questions ou observations sur lequel mon opinion te semble avoir une valeur, j'y répondrai volontiers, mais poursuivre dans les modalités et les contenus actuels, non merci !


Si tu désires arrêter la discussion, pas de problème ! Smile Tu sais le mieux ce qui est bon pour toi. Ton opinion à de la valeur, pourquoi n'en aurait-elle pas à mes yeux ?
Quelles sont les modalités et les contenus actuels dont tu parles ?

Roland a écrit:Shyvayah me propose de faire une vidéo à ma façon, plutôt que de critiquer ...

Perso, je trouve qu'une vidéo, constituée d'images copiées collées, de musiques copiées collées, de textes dits ou écrits, copiés collés, ne dit pas grand chose. Elle témoigne que celui qui copie-colle tout cela, pour le juxtaposer et s'en servir à son propre compte, ne manifeste qu'une créativité minimale et n'a que peu de notion de la valeur et du sens réel de ce qu'il utilise ... Le net est rempli de ce genre de chose, sans grande valeur ajoutée, selon moi.
Ce n'est donc pas le genre de chose que je proposerai.

je t'ai invité à faire une vidéo oui, c'était plus pour te montrer le travail engagé derrière Mondes intérieurs mondes extérieurs. La critique est toujours facile, mais reconnaître le travail derrière je trouve que c'est important, quelque soit ce que l'on pense du résultat...

Ce que ça dit, c'est que l'auteur est capable de mettre en lien (Intelligence = étymologiquement = faire llien) des concepts et de les illustrer avec sensibilité. ça n'a sans doute pas autant d'"aura" que la création pure et dure artistique ou théorique, mais à mes yeux, c'est un exercice très pratique à la pensée. Avant d'apprendre à penser par soi-même, ne doit-on pas faire l'état de l'art des connaissances ? Les maîtriser ? se les approprier ? Puis définir sa propre vision des choses ? N'est pas la "la voie du chercheur" pour paraphraser Barbagaya ? Tu me diras qu'il manque la méthodologie, et je reviens toujours à l'importance du menthor.

Roland a écrit:En ce qui me concerne, je vais donc faire "au débotter" une petite réflexion originale, que vous ne trouverez nul part ailleurs sur le net, et que vous pourrez critiquer à loisir si le cœur vous en dit. Maintenant si Shyvayah veut se fendre d'une vidéo ou d'un texte équivalent au mien ci-dessous, je suis preneur !  Smile
Ceci dit, je suis bien conscient que tout ce que je vais écrire, ne vaut probablement pas un clou ... Considérez ceci comme un chant du cygne, un dernier effort pour faire entendre que, peut-être, éventuellement, mes conceptions et mon regard, ont une petite, ridicule et minuscule valeur aux yeux des autres .

Merci beaucoup Roland pour ton partage. Ton invitation à faire de même me prend un peu de cour, je vais avoir besoin de quelques jours pour réfléchir à cela... en attendant, je t'avais déjà parlé de mes séances de méditation en ligne, si tu souhaites en faire une et partager son avis, ce serait avec plaisir, peut-être y verras-tu des aspects de ma perception de la spiritualité. bien sûr, je ne pense pas une seule seconde t'apprendre quoi que ce soit concernant la méditation ! mais peut-être apprécieras-tu (c'est une séance live que j'ai fait à mon petit frère il y a quelques mois, donc de l'impro, tu apprécieras la créativité (je te taquine ^^). Je te présente cette vidéo avec modestie, je n'ai jamais prétendu faire autre chose qu'un invitation au voyage, à la relaxation, à la connexion avec son intérieur par la respiration.
https://www.youtube.com/watch?v=5A0i7lLaexY

Arrête de vouloir que les autres accordent de la valeur à ta pensée, c'est ton ego qui parle. Tu n'as rien à nous prouver, et ne doit pas te laisser ébranler par nos piques et l'autodérision qui amuse tant endoexo et moi. C'est tes réactions trop sérieuses qui nous amusent (je ne parle bien sûr pas au nom d'endoexo, mais je vois beaucoup de malice dans ses réponses qui ne se veulent pas aussi sérieuses que ce qu'il veut bien dire. endoexo est un intellectuel amusé, qui aime jouer avec les mots et les concepts, sans rien considérer comme des "vérités inébranlables", il est détaché de beaucoup d'idoles et n'a rien contre toi. Il joute, bondit à droite, feinte à gauche, et pourtant ne porte jamais aucun coup (après, peut-être es-tu parfois meurtri, c'est aussi une réaction que je pourrais comprendre). Il ne se prend pas au sérieux,, et il t'invite à te faire de même, à un peu de lâcher prise sur le forum. Vois-tu ce que je veux dire ?

Concernant ton partage, j'y reviendrais dans un autre post lorsque je te proposerais un texte de ma composition (sûrement à la rentrée je suis en vacances dès jeudi).

Roland a écrit:Je m'amuse : Je viens de lire un article sur Télérama, sur la diminution manifeste du nombre de grands lecteurs de livres, sur la diminution du nombre de vente des auteurs "hors best-sellers" ...

Ma critique de la vidéo serait-elle générationnelle ?

C'est possible, mais je l'ai montré à ma maman qui a 52 ans et elle a adoré Smile Je suis a peu près sur que mon papa (cinéphile, intellectuel et être très spirituel) aimerait aussi beaucoup l'expérience. Endoexo aussi apprécie la vidéo, même si je ne sais pas trop dans quelle mesure, en tout cas assez pour la soumettre à notre sagacité. Il est plus âgé que toi pourtant Smile

Je ne sais pas si vous avez regardé koh-lanta cette année, mais j'ai échangé quelques emails avec Marc le gagnant. (Je ne suis pas une "fan", mais j'ai été touché par ce monsieur de 50 ans, père de famille, grand aventurier plein de générosité qui a nourri sa tribu, transmis son savoir aux jeunes et qui a été en plus de cela un sportif émérite, impressionnant ! Il a gagné 4/5 épreuves individuelles, souvent loin devant les jeunes athlètes...). bref, j'avais envoyé un message de soutien à Marc pour lui dire que j'avais été touché par son personnage et sa grande spiritualité et que ça me faisait plaisir de voir quelqu'un avec ce genre de valeur à la tv. Nous avons échangé justement autour des prétendus conflits et différences générationnelles qu'il y avait sur l'île, voilà ce qu'il m'a dit :
"Je ne crois pas au conflit des générations. Vous êtes de nombreux jeunes à avoir du courage et du plomb dans la tête.
C'est le hasard du casting à moins que tout cela n'ait été anticipé....."
Je suis d'accord avec lui Smile biens sur, les pratiques culturelles et sociales évoluent avec le monde et se perçoit à travers les générations, mais l'on se ressemble beaucoup Smile Serais-je si différente de ma mère lorsque j'aurais 50 ans ? Je ne suis pas si sure Smile
Marc a reversé ses 100 000€ de gains à une association... je le précise ! ^^

Roland a écrit:Alors, évidemment, toi, Shyvayah, sur une question donnée, combien as-tu lu de livre, venaient-t-il de différentes airs culturels ?
Ta culture (je suppose) se tisse autrement : vidéo, réseaux sociaux, échanges avec plein de gens ... Moi, ma culture, je me la suis faite sans beaucoup d'échanges avec les autres ... Donc elle est aussi fortement individualisée, elle ne tient pas compte des consensus culturels ou générationnels ... Quand à ma manière de communiquer sur ces thèmes, là aussi c'est la cata : vue que le point de vue de l'autre, son contexte culturel et relationnel, ne m'est pas familier, je suis très peu capable d'en tenir compte, et j'ai bien du mal à relativiser certaines différences d'approches ! Mais bon .. J'ai toute la vie pour apprendre !
Les livres sont mes meilleurs amis depuis que je suis toute petite. Ma mère adore raconter comment je suis rentrée un jour à la maison après l'école, quelques semaines après le début du cp, pour lui dire : "maman je peux arrêter l'école, je sais lire !". La lecture... une delectation. La dernière fois je sortais de la fin de mon service en boite de nuit, après avoir passé ma nuit derrière le bar, j'ai fini le dimanche à 7h du mat, je m'assois dehors, dans l'air frais, j'écoute Gustav Malher (https://www.youtube.com/watch?v=wxVlKFHsxEQ), et je lis Michel Foucault avec un pétard... un moment simple de la vie, l'un des plus beaux de mon année...  Very Happy  

Lire et écrire, voilà deux des passe-temps qui ne m'ont jamais quitté ! Le sport, la photographie, le dessin, la peinture... j'ai touché à tout, souvent vite lassé dès qu j'arrivais au niveau de satisfaction qui me convenait. Alors que lire, écrire, (la musique et les echecs), voilà 4 passions qui m'accompagneront toute ma vie Smile Et tant mieux, ce sont mes plus grands atouts pour réussir : Pour te donner une idée, je passe en 2ème année de master à la rentrée, voici l'intitulé de ma spécialité (un peu à rallonger je te l'accorde) : Master industries culturelles et créatives : mobilisations informationnelles, marges culturelles, médias alternatifs.

Ma culture se tisse d'abord par les dessins animés Disney (ceux des années 90, les meilleurs héhé), par la lecture, puis très très vite le cinéma et la fiction audiovisuelle. mon père est sériephile, cinéphile, c'est un lecteur vorace, une plume superbe aussi, ne parlons même pas de musique (du classique au punk, beaucoup de punk ^^). J'ai eu la chance d'avoir un papa riche de culture. On regarde Star Trek ensemble quand j'étais toute petite, danse avec les loups à 4/5 ans, bienvenue à gattaca à 6/7 ans... Il a toujours partagé avec moi de belles oeuvres, de grandes oeuvres. A 11 ans, asimov. A 13, stephen king. puis très vite maupassant et zola. Quelques jeux vidéos, très peu. Les réseaux sociaux, j'étais deja ado quand ça a explosé, j'avais presque 18 ans, donc ça n'a pas été tellement important dans ma "culture", plus les espaces d'expression sur internet lorsque j'étais pré-ado, les blogs par exemple. Les échanges avec plein de gens oui, ça c'est plutôt ma mère, l'être social et communicationnel dans toute sa splendeur, elle était commerciale. On partait en thailande et en asie quand j'avais 7/8 ans et on achetait des produits là-bas (jeux en bois, décos...). De retour en France, on allait sur des foires d'exposition, des salons, des marchés estivaux, et on vendait tout ça. Donc oui, toujours au contact des gens Smile puis j'ai fait du sport en club de mes 5 ans à mes 17 ans, forcément tu rencontres beaucoup de gens + les copains de l'école (j'ai changé 8 fois d'établissement scolaire entre mon ce2 et ma terminale : 3 écoles primaires différentes ; 3 collèges différents ; 3 lycées différents héhé c'est rigolo maintenant que j'y pense. Puis aujourd'hui, entre le boulot (boite de nuit/ salle de concert/ sale de bal / restau / lieu d'exposition = énormément de gens) ; la fac....  Voici quelques éléments qui te permettront peut-etre de mieux cerner mon milieu culturel...

Roland a écrit:"cette attitude de ma part vient pour une bonne part d'un passé très douloureux, mais aussi de la peur du changement, d'un manque de confiance en soi et en la vie, et aussi de mon apitoiement sur mon sort ...

Tout ceci fait, que mes réponses ne l'ont en rien aider à prendre conscience de ses propres dysfonctionnements, et l'ont encouragé dans de mauvaises directions ... Ceci écrit, sans avoir idée de la manière dont j'aurai du m'exprimer pour faire mieux.

Dans cette impasse et ces enfermements, avec le sentiment d'une impuissance totale, que l'on me dit illusoire, un manque évident de compassion et de sagesse dans le regard sur l'autre et ses failles (dont on me dit que je les discerne avec acuité), mon expression ne peut être que dérangeante, et aggraver les tensions relationnelles habituelles.

Il semble qu'il faille que je trouve le moyen de me remettre en question, bien que je n'ai aucune piste pour cela ... "
Que cherches-tu finalement sur ton forum ? pourquoi l'avoir crée à la base ?

Je t'embrasse... chaleureusement Smile[/quote]

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Mer 26 Aoû - 21:20

Bonjour Shyvayah

Merci de ton long et intéressant message ! Je ne répondrai pas à tout ici ...

D"abord quelques nouvelles persos ...

Depuis des mois, et avec une cristallisation fin Juin, je vis un état de crise et de mal-être intérieur important, auquel s'ajoutait des difficultés avec une de mes filles. Cela m'a même poussé à prendre rendez vous avec des thérapeutes énergéticiens pendant ces vacances ... Cela fait des années que j'avais toujours géré mes pires difficultés seul.

Et donc voilà : de manière étrange, mais pas faute d'avoir été profondément bousculé (j'ai été voir encore une des personnes ce lundi, pour me voir "répéter", certains aspects de mes problématiques), il semble que les choses s'apaisent ...
Hier, de 6 h du matin à 10 h 40, puis encore une heure et des cacahouètes à midi passé : travail d’expression émotionnel et d'exploration de mes interrogations existentielles, incluant deux fois 1 h 30 de méditation assise ... Peut-être ai-je été au bout de l'expression-compréhension du mal-être qui m'habitait ???
Nous avions beaucoup discuté avec sa mère, mis en place des choses cet été, avec ma fille, et cela porte ses fruits semble-t-il. Elle est beaucoup plus apaisée avec nous, elle est maintenant dans une démarche positive par rapport à ses difficultés et avec nous ...
Une somme importante d'argent m'arrive dont une partie va à la mère de mes filles confrontée à des difficultés financières qui devraient se régler ...
Et moi-même aujourd'hui, c'est comme si l'inconfort profond que je ressentais s'était effacé ... je me sens comme dans un "moi" normal !!! C'est, à mon ressenti, plus qu'étrange !
Évidemment, je n'ai aucune garantie que cela soit durable !

Je crois que tu (et la plupart des gens) ont du mal à imaginer ce qu'a été ma vie jusqu'à présent ... Une solitude abyssale et quasi-totale, une recherche à la fois permanente et solitaire. Ma "raideur", mon manque d'acceptation du "bavardage" et des "jeux" de Endoexo, en sont un effet évident. J'ai vécu aussi des agressions (exclusion, harcèlement) dans mon milieu professionnel ... Cela ne fait que un an que cela s'est arrêté sur mon lieu de travail actuel ... mes compétences professionnelles n'ont jamais été mises en cause ... Mais c'est l'inconfort que je déclenche chez les gens des hiérarchies, par mon attitude, mon regard, sans concession sur le petit jeu des vanités, sur certaines stupidités et incohérences, et mon incapacité à faire et dire autre chose que ce que mon intégrité commande.

Par rapport à Endoexo, son mode relationnel est, pour moi, totalement inintéressant. J'ai essayé de pointer des éléments de profondeur, mais il a systématiquement botté en touche ... Depuis mon dernier post, je n'ai plus aucune curiosité, ni aucune attente à l'égard de ce qu'il peut écrire ... Son registre d'expression et de conscience m'est actuellement totalement indifférent ...
Je dirai que le jour où Endoexo traversera le genre de questionnement que j'ai traversé ... on verra comment ces joutes intellectuelles et son auto-dérision (actuellement totalement absente quand on aborde certains sujets) se manifesteront.

J'ajouterai qu'à jouer sans cesse avec des concepts spirituels, on montre, en ce qui me concerne, que l'on n'en a pas mesuré l'importance, la profondeur ... Un peu comme si Bouddha, ou n'importe quel sage, avait exprimé ses conceptions sur la guérison de la souffrance humaine, en faisant de l'ironie et du second degré ...
Il y a un moment où ce genre de comportements doivent s'arrêter devant le "sacré" de la chose, et devant la réalité de leur impact sur nos vies : aucune notion spirituelle n'est anodine, et la moindre d'entre elles, pour être comprise un peu en profondeur, peut exiger et faire que notre vie en soit profondément bouleversée ...
La légèreté permanente de Endoexo, me montre à quel point il prend cela par-dessus la jambe, dans une trop haute considération de ses performances intellectuelles et de son niveau de sécurité intérieure personnelle ... Qui vivra verra !

Je crois que vous vous amuserez encore longtemps de mon "sérieux" ... Il est vrai que je manque de légèreté, que je ne sais pas prendre les bavardages pour ce qu'ils sont ... Mais je le dis et je le redis : les bavardages, les joutes et piques intellectuelles, les petits contre-pieds, tout cela m'indiffère. Si je ne sens que cela chez une personne, je dis "basta" (assez).

Socialement, je suis une "non-personne", une façade sociale. Il n'y a personne avec qui je puisse partager mes préoccupations, réflexions perceptions, visions des choses. Toutes conversations est pour moi "à la surface" des choses ... Et quand je tente de manifester le niveau de perception sous-jacent que j'ai de la situation, cela fait toujours un "flop" retentissant, une fin de non-recevoir qui n'est le plus souvent pas consciente ... Aucune relation sociale en dehors de mon travail, pas d'ami(e)s, juste mes filles, et leur mère. Ma famille est à lointaine distance ...

Il est rare que j'ironise. Je m'exprime souvent au premier, au deuxième voir au troisième degré, et en tenant compte des résonances/complémentarités d'une partie de ce que j'écris avec une autre ...

D'accord avec toi : La spiritualité est d'abord une nécessité intérieure, un ressenti, quelque chose qui émerge d'un mal-être, ou d'un choc, face à une "beauté", face à une intensité qui dévoile un paysage intérieur/extérieur que l'on ne soupçonnait pas ... Après chaque personne y met forcément des mots et du/des sens, des interprétations, etc.

Le monde des "débutants" m'est totalement étranger ! Bien que je sois, à mon boulot, entouré de "débutants", je n'ai quand à moi, aucun moyen d'introduire quoique ce soit ... Si, un minuscule morceau par la RESC, formation que je fais actuellement.

Je comprends mieux ta perception de la vidéo, et toi aussi du même coup ... Et la portée qu'elle a pour toi. Pour moi, c'est ok.

Je comprends ta question finale, suite à mon dernier post ... Il était un exposé froid et clinique de ma situation, n'appelant de ce fait aucune réponse. Ce type de partage n'est pas le but de ce forum !

Quelque part, je te mets implicitement, au défi ... Es-tu capable d'entrer en résonance avec toutes les dimensions de ce que j'exprime ? ... Est-ce que j'ai quelque chose à prouver ? Non. J'aimerai juste être entendu, parce que dans ma vie, jusqu'à présent, je n'ai fait que me heurter à des murs (j'en avais ma part de responsabilité). Quelque part, à mes yeux, notre conversation ne fait que commencer, juste là, maintenant : nous commençons tout juste à nous exprimer dans la vérité de notre humanité l'un par rapport à l'autre, et avons dégagé certains malentendus "de base" (psycho-sociaux) et commencer à reconnaître la profonde sincérité de l'autre dans son expression. Pourtant depuis le début (conflictuel) de nos échanges, je suis convaincu/j'ai l'intuition qu'une vraie et profonde communication est possible avec toi ... jusqu'à présent, nous n'avons été, à mes yeux, qu'à "la surface" ...

A bientôt, et à plus de développement, si j'ai le courage de tenter de "débrouiller" tes autres réflexions et considérations (pour moi, il y a un gros "méli-mélo" dans la manière dont tu me perçois et dont tu te positionnes !), un de ces jours ! Si tu réponds avant que je ne complète, je répondrai d'abord à ta réponse, quitte à laisser tomber tout ce quoi je n'ai pas répondu ici !

Amicalement. Roland.


Dernière édition par Roland le Jeu 27 Aoû - 14:01, édité 1 fois (Raison : corrections diverses)

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Jeu 27 Aoû - 9:45

Merci Roland de ta réponse, qui fait sens ! Je pars en vacances ce midi, je viendrais surement vous lire de mon telephone mais je me limiterais à des petites interventions Smile je fête mes 25 ans demain ! 1/4 de siècle héhé ! Je vous embrasse et vous ferez signe à mon retour le 7 septembre Wink
D'ici là, prenez soin de vous Smile

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Jeu 27 Aoû - 13:06

Salut Shyvayah,

Mon père était un éternel absent : parti au boulot avant qu'on se lève, revenu souvent après que l'on se couche ...

(Point de détail par rapport à ma fille : ces deux mois, elle s'est affinée, à perdu 5-6 kg, sans rien faire pour !)

Je me rappelle encore ma première "transe" quand j'ai vraiment **lu** mon premier livre. Un petit livre rouge avec des images, le héros était un lion qui avait une voiture ... Pendant une heure ou plus, j'étais "ailleurs" de mon sombre environnement, emporté par l'histoire !
Et puis la SF ... Qu'est-ce que j'ai pu voyager et apprendre avec cela. Toute une SF "série B", mais aussi de vraies perles entre autres : Isaac Asimov, Frank Herbert, avec sa série "Dune" qui porte un niveau de réflexion incroyable. Dans le domaine de la psychologie c'est Reich, avec son concept de cuirasse musculaire qui m'a ouvert aux approches psycho-corporelles et autres, tout ce qui venait aussi d'Esalen. Avant cela, j'étais branché spiritualité, relaxation, yoga, méditation zen, dans un milieu où cela était plus qu'exotique. École de Palo Alto, Paul Watzalwick, thérapie systémique ("On ne peut pas ne pas communiquer" cher à Endoexo, une goutte d'eau dans l'océan ... qu'il porte en bandoulière, comme si cela avait un sens transcendant ... !  Very Happy ), bref, tout cela n'a été que le début de mes explorations. Long cheminement, plusieurs années avec une disciple proche d'Arnaud Desjardins (méditation, stages mensuels, pratiques corporelles, travail de conscientisation de la vie quotidienne, de démasquement des jeux, et des illusions du mental qui nous "voile" la réalité ...) ... Bref, bref et basta !

Rapport vidéo : Comment être saisi par la transe, si, sans le vouloir, toutes les ficelles et les trucs de celui qui veut "t'embarquer" te sont connus et ressentis ???
Envie de dire : Tu veux percevoir plus profondément la nature, le pourquoi et le comment de ce que j'exprime ... accepte d'être dans une "transe" en me lisant. Ne cherche pas si c'est "du lard ou du cochon" ... regarde ce qui se passe si tu acceptes que c'est "les deux" ...

Mon "basculement" ...
Tant que je sens que la porte reste ouverte, que mon propos produit une dynamique, qu'il y a une évolution dans l'échange; c'est ok.
Quand je sens que l'autre "se mure", qu'il tourne en rond dans son propos, qu'il pense "avoir compris", (et tu as compris/vu certaines des manières dont j'interpelle les gens, mais tu n'as pas vu que cela n'était qu'un moyen et que si ce moyen échoue, je passe par d'autres, que, si cela ne "passe plus" ainsi avec toi, (ou un(e) autre), pof : je passe à autre chose) ... au bout d'un moment, mes "efforts" restant vains, mon énergie se heurtant à un "mur", cela produit un reflux émotionnel vers la tristesse ...

Moi non plus je ne crois pas au "conflit des générations", par contre il y a des différences, dans la manière d'aborder l'autre, le monde, soi-même entre les générations ...
Ceci dit, il peut y avoir des personnes dans une même générations qui ne pourront se comprendre, comme d'autres, de générations différentes qui pourront établir des liens profonds !
En ce qui nous concerne, au niveau "relationnel-social" il y a un gouffre entre nous : toi à l'aise avec les autres, t'intégrant et t'adaptant rapidement à de nouvelles situations et contextes sociaux ... Moi, ours "psycho-rigide", centré sur un certain nombre d'éléments essentiels (à ses yeux) dont il ne démords pas ! Laughing
Cela fait un moment que j'avais perçu ta capacité d'adaptation à ton interlocuteur, la facilité avec laquelle tu rebondis, en reprenant le langage de l'autre tout en y intégrant tes propres perspectives ... A contrario aussi, cette facilité et cette mobilité peuvent être le pendant à un manque d'ancrage, une difficulté à discerner ce qui est véritablement essentiel ... La part d'histoire personnelle que tu décris peut laisser penser cela, et la manière dont tu réagis à mon mode de fonctionnement "cadrant", aussi, parfois.

Bonne anniversaire, "bébé" Wink  et bonnes vacances ! Amicalement. Roland.

PS. J'ai écouté ton enregistrement. J'ai envie de dire "très bien", cela peut aider à un certain niveau, certaines personnes ... ce n'est pas le niveau, le plan, les personnes avec qui j'ai envie, je peux, facilement, agir et m'exprimer. Simplement ...
Je comprends maintenant, ce que cela représente pour toi, à quel niveau cela est intéressant et important pour toi et pour d'autres. L'écart entre nous est dans un registre similaire à celui qui existe par rapport à la vidéo ... Des espaces très différents pour l'un et l'autre. Mais/et notre rencontre se fait ailleurs !


Dernière édition par Roland le Jeu 27 Aoû - 13:31, édité 2 fois (Raison : PS ...)

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Lun 31 Aoû - 7:08

Bonjour à tous,

J'ai parcouru les propos d'Endoexo jusqu'au 27/08 ...

Je le remercie vivement de l'intérêt qu'il me porte ... de son désir ardent de m'ouvrir les yeux, sur moi-même, sur mon attitude souffreteuse et absurdement altruiste ...

Merci infiniment.

Je regrette d'autant plus de n'avoir aucune réponse ni aucune considération pertinente à proposer en réponse au contenu de ses propos, portée par une si belle et généreuse intention ...
Rien de ce qu'il écrit ne me semble me concerner, comme si quelqu'un décrivait un tableau en noir et blanc, à un autre qui le verrait en couleur : rien n'est tout à fait faux, ni tout à fait juste ... Comment alors, se "débrouiller" avec cela ? !
Il me semble aussi, proposition absurde s'il en est, que je suis plus heureux à être mal dans ma peau comme je peux l'être parfois, dans cette intention portée vers l'autre et les autres, même si elle est absurde et contre-productive, que de renoncer à cette intention si profonde, si porteuse au fond, pour moi, et tenter "raisonnablement" de ressembler ainsi à qui je ne suis pas, et ne saurait être !

Amicalement à chacun de vous. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Shyvayah le Mar 8 Sep - 1:43

Salut Roland Smile

J'espère que tu vas bien !

Roland a écrit: D"abord quelques nouvelles persos ...

Depuis des mois, et avec une cristallisation fin Juin, je vis un état de crise et de mal-être intérieur important, auquel s'ajoutait des difficultés avec une de mes filles. Cela m'a même poussé à prendre rendez vous avec des thérapeutes énergéticiens pendant ces vacances ... Cela fait des années que j'avais toujours géré mes pires difficultés seul.

[...]

Mon père était un éternel absent : parti au boulot avant qu'on se lève, revenu souvent après que l'on se couche ...

(Point de détail par rapport à ma fille : ces deux mois, elle s'est affinée, à perdu 5-6 kg, sans rien faire pour !)

Sais-tu à quoi cela est-il du ? Quel âge à ta fille ? quel est le problème ? Je connais très bien les difficultés relation père/fille. Malgré tout l'amour que je port eà mon père, nous avons eu des moments très difficiles. Notamment parce qu'il était très absent lorsque j'étais enfant, toujours autour du monde pour son travail, là les week-ends... Puis vers mes 5/6 ans il est reparti sur Paris, j'étais dans le sud avec ma mère, du coup je montais le voir 1 à 2 fois par we. On les passait à regarder des films, des séries... Il m'achetait des magazines et des livres, il faisait de la purée... Mes parents se sont séparés, quelques années après il a trouvé une nana en Asie de 10 ans de moins que lui a qui il a fait 3 gamins. Sans rentrer dans les détails, il a des problèmes de santé du coup c'est assez compliqué... Bref, on a eu des périodes où je lui en ai énormément voulu, j'ai eu l'impression de souffrir d'un abandon terrible, surtout qu'il est très "ours"... et très sur sa planète, comme la plupart des gens brillants et écorchés. ça ne m'empêche pas de l'aimer, de lui avoir pardonner ses erreurs et de prendre soin de lui comme je peux. Notamment les fois où nous avons vécu ensemble Smile
Roland a écrit:
Et donc voilà : de manière étrange, mais pas faute d'avoir été profondément bousculé (j'ai été voir encore une des personnes ce lundi, pour me voir "répéter", certains aspects de mes problématiques), il semble que les choses s'apaisent ...
Hier, de 6 h du matin à 10 h 40, puis encore une heure et des cacahouètes à midi passé : travail d’expression émotionnel et d'exploration de mes interrogations existentielles, incluant deux fois 1 h 30 de méditation assise ... Peut-être ai-je été au bout de l'expression-compréhension du mal-être qui m'habitait ???
Nous avions beaucoup discuté avec sa mère, mis en place des choses cet été, avec ma fille, et cela porte ses fruits semble-t-il. Elle est beaucoup plus apaisée avec nous, elle est maintenant dans une démarche positive par rapport à ses difficultés et avec nous ...
Une somme importante d'argent m'arrive dont une partie va à la mère de mes filles confrontée à des difficultés financières qui devraient se régler ...
Et moi-même aujourd'hui, c'est comme si l'inconfort profond que je ressentais s'était effacé ... je me sens comme dans un "moi" normal !!! C'est, à mon ressenti, plus qu'étrange !
Évidemment, je n'ai aucune garantie que cela soit durable !

Je trouve ça très positif que tu sois dans une démarche de travail sur toi alors que tu vis une phase difficile, beaucoup de gens se laisseraient complètement aller. Les difficultés d'argent sont toujours un grand source de tracas, au-delà du matérialisme, nous évoluons dans une société gouverné par le fric... ça pèse forcément sur le moral. Tant mieux si cela s'arrange !
La roue tourne, la vie est instable, nous n'avons en effet aucune garantie, mais justement, ça devrait te rassurer, un avenir meilleur est possible, constructible !
Par ailleurs, si ta fille est adolescente, ne t'étonnes pas que ça puisse être parfois compliqué... Essaie de lui rappeler que tu l'aimes et de la rassurer, on y pense pas assez, mais je crois que mon père ne m'a pas montré son amour comme j'aurais pensé qu'il aurait du le faire ! Faute à la télévision ? aux représentations de familles parfaites ? sûrement à énormément de facteurs, mais aujourd'hui je sais que ce qui est important, c'est ^d'etre là l'un pour l'autre, de se donner des nouvelles, se voir, se dire qu'on s'aime. Je suis sure que tu sauras installer une relation sereine au long terme avec ta fille si tu t'investis vraiment comme tu sembles le faire pour régler vos conflits, et si tu es présent pour elle physiquement et dans les démonstrations affectives.


Roland a écrit:Je crois que tu (et la plupart des gens) ont du mal à imaginer ce qu'a été ma vie jusqu'à présent ... Une solitude abyssale et quasi-totale, une recherche à la fois permanente et solitaire. Ma "raideur", mon manque d'acceptation du "bavardage" et des "jeux" de Endoexo, en sont un effet évident. J'ai vécu aussi des agressions (exclusion, harcèlement) dans mon milieu professionnel ... Cela ne fait que un an que cela s'est arrêté sur mon lieu de travail actuel ... mes compétences professionnelles n'ont jamais été mises en cause ... Mais c'est l'inconfort que je déclenche chez les gens des hiérarchies, par mon attitude, mon regard, sans concession sur le petit jeu des vanités, sur certaines stupidités et incohérences, et mon incapacité à faire et dire autre chose que ce que mon intégrité commande.

Je dirais que je comprends très bien ce que tu décris, mais j'ai parfois l'impression que tu ne projettes pas ton vécu sur ce que les autres ont pu vivre, que tu ne fais pas preuve d'empathie ? C'est un point d'interrogation que j'ai souvent à ton sujet. Peux-tu m'éclairer ? Je ne sais pas si c'est ta façon de t'exprimer, mais j'ai l'impression que tu es dans l'inconfort social, que tu as du mal à trouver ta place et que ça te fait un peu "t’apitoyer" sur ton sort. mais quel dommage ! la différence est une richesse, et tu devrais être rassuré de ne pas convenir parfaitement au moule social ! Je trouve ça toujours rassurant le côté anti-hiérarchie (sans tomber dans l'anarchie...) ! J'ai l'impression que le système de domination social qu'exerce la société sur l'individu est une sorte de machine à créer des collabos... haha. Sans paranoïa, je le dis avec humour. J'ai moi-même un grand respect d'une hierarchie que je perçois juste, mais un caractère qui s'intègre difficilement face à l'autorité abusive... Entre l'esprit militaire que m'a forgé le taekwondo et mes tics "perfectionnistes/pointilleux", et entre mon esprit de rébellion, d'étincelles (pour ne pas dire d'explosion par moment) d'expression, de partage... ça me pose souvent problème avec les patrons/profs/supérieurs, mais aussi parfois avec des collègues/camarades... Comme toi, j'étais à l'écoute d'une forme d'intégrité intransigeante... Et pourtant avec recul, j'ai perçu dans ma façon de me comporter et de communiquer que je pouvais transmettre involontairement un malaise, simplement parce que ma vision de l'intégrité n'est pas une généralité, et qu'avant le jugement je pense qu'il vaut mieux se tourner vers le pardon et l'empathie. C'est un état de vigilance de tous les instants, et je me prends à "rager" intérieurement, à ronger mon frein, on vient d'ailleurs de me diagnostiquer du bruxisme (deux dentistes différents)... La méditation, et la sophrologie ça m'aide à me relâcher avant la vie, à desserer les poings et les machoires, à me décharger du stress, à expulser les tensions... a me reconnecter avec mon corps.

Roland a écrit:En ce qui nous concerne, au niveau "relationnel-social" il y a un gouffre entre nous : toi à l'aise avec les autres, t'intégrant et t'adaptant rapidement à de nouvelles situations et contextes sociaux ... Moi, ours "psycho-rigide", centré sur un certain nombre d'éléments essentiels (à ses yeux) dont il ne démords pas ! Laughing
Cela fait un moment que j'avais perçu ta capacité d'adaptation à ton interlocuteur, la facilité avec laquelle tu rebondis, en reprenant le langage de l'autre tout en y intégrant tes propres perspectives ... A contrario aussi, cette facilité et cette mobilité peuvent être le pendant à un manque d'ancrage, une difficulté à discerner ce qui est véritablement essentiel ... La part d'histoire personnelle que tu décris peut laisser penser cela, et la manière dont tu réagis à mon mode de fonctionnement "cadrant", aussi, parfois.

Merci pour ces compliments Smile ça me touche. je suis d'accord sur le fait que j'ai un problème d'ancrage. Et depuis longtemps... On m'a conseillé le yoga déjà plusieurs fois et encore récemment... Mais je reste engluée dans ma nonchalance à ce sujet... Du mal à me metttre un coup de pied aux fesses pour résoudre le problème.


Roland a écrit:Par rapport à Endoexo, son mode relationnel est, pour moi, totalement inintéressant. J'ai essayé de pointer des éléments de profondeur, mais il a systématiquement botté en touche ... Depuis mon dernier post, je n'ai plus aucune curiosité, ni aucune attente à l'égard de ce qu'il peut écrire ... Son registre d'expression et de conscience m'est actuellement totalement indifférent ...
Je dirai que le jour où Endoexo traversera le genre de questionnement que j'ai traversé ... on verra comment ces joutes intellectuelles et son auto-dérision (actuellement totalement absente quand on aborde certains sujets) se manifesteront.

J'ajouterai qu'à jouer sans cesse avec des concepts spirituels, on montre, en ce qui me concerne, que l'on n'en a pas mesuré l'importance, la profondeur ... Un peu comme si Bouddha, ou n'importe quel sage, avait exprimé ses conceptions sur la guérison de la souffrance humaine, en faisant de l'ironie et du second degré ...
Il y a un moment où ce genre de comportements doivent s'arrêter devant le "sacré" de la chose, et devant la réalité de leur impact sur nos vies : aucune notion spirituelle n'est anodine, et la moindre d'entre elles, pour être comprise un peu en profondeur, peut exiger et faire que notre vie en soit profondément bouleversée ...
La légèreté permanente de Endoexo, me montre à quel point il prend cela par-dessus la jambe, dans une trop haute considération de ses performances intellectuelles et de son niveau de sécurité intérieure personnelle ... Qui vivra verra !

Je vois effectivement bien que vous avez du mal à vous trouvez pertinents, et pourtant vous l'êtes tous deux, à différents degrès et niveaux de lecture. Sans me faire l'avocate d'Endoexo, je pense qu'il y a du bon à avoir une spiritualité "horizontale" et une spiritualité "verticale"... Peut-être manques-tu d'horizontalité, et Endoexo de verticalité ? Pourtant, je perçois que vous avez tous deux de la profondeur, mais bien distincte, à travers vos propres références. Les réflexions d'Endoexo ne t'amènent jamais à des questions nouvelles ? des points de vue que tu n'avais pas envisagé ? des lectures que tu avais différemment interprété ?

Je ne cautionne pas spécialement toutes les publications de Charlie hebdo, mais ils ne se sont jamais arrêté au sacré de la chose. Le blasphème, la dérision, peut aussi contenir une forme de profondeur par la dimension relative ainsi attribuée à l'objet sacré, et en faire un objet de pensée plus complet, un objet de contemplation plus étendu. Sans pour autant constituer l'intégralité de l'objet bien sur, sans le dénaturer.



Roland a écrit:e crois que vous vous amuserez encore longtemps de mon "sérieux" ... Il est vrai que je manque de légèreté, que je ne sais pas prendre les bavardages pour ce qu'ils sont ... Mais je le dis et je le redis : les bavardages, les joutes et piques intellectuelles, les petits contre-pieds, tout cela m'indiffère. Si je ne sens que cela chez une personne, je dis "basta" (assez).

Socialement, je suis une "non-personne", une façade sociale. Il n'y a personne avec qui je puisse partager mes préoccupations, réflexions perceptions, visions des choses. Toutes conversations est pour moi "à la surface" des choses ... Et quand je tente de manifester le niveau de perception sous-jacent que j'ai de la situation, cela fait toujours un "flop" retentissant, une fin de non-recevoir qui n'est le plus souvent pas consciente ... Aucune relation sociale en dehors de mon travail, pas d'ami(e)s, juste mes filles, et leur mère. Ma famille est à lointaine distance ...

Il est rare que j'ironise. Je m'exprime souvent au premier, au deuxième voir au troisième degré, et en tenant compte des résonances/complémentarités d'une partie de ce que j'écris avec une autre ...

Cher Roland, nous sommes je pense nombreux à ne pas pouvoir entrer en résonance de façon profonde avec les autres. Je pense que tout le monde se sent seul face à ses interrogations profondes, inhibé, souhaitant avoir un interlocuteur parfait, qui répondrait exactement ce qu'il faut pour faire progresser le sujet dans un sens qui nous sommes le plus pertinent. Peut-être devrais-tu percevoir les échanges avec un regard plus doux ? moins cynique ? Je suis certaine que tu arrives à avoir de grandes émotions en lisant des auteurs qui t'inspirent et avec qui tu sens une forme d'échange, bien qu'il semble distant. Je ne sais pas si tu es bavard dans la vraie vie, mais peut-être devrais-tu avoir moins peur de te mettre à nu ?


Roland a écrit:D'accord avec toi : La spiritualité est d'abord une nécessité intérieure, un ressenti, quelque chose qui émerge d'un mal-être, ou d'un choc, face à une "beauté", face à une intensité qui dévoile un paysage intérieur/extérieur que l'on ne soupçonnait pas ... Après chaque personne y met forcément des mots et du/des sens, des interprétations, etc.

Le monde des "débutants" m'est totalement étranger ! Bien que je sois, à mon boulot, entouré de "débutants", je n'ai quand à moi, aucun moyen d'introduire quoique ce soit ... Si, un minuscule morceau par la RESC, formation que je fais actuellement.

Je comprends mieux ta perception de la vidéo, et toi aussi du même coup ... Et la portée qu'elle a pour toi. Pour moi, c'est ok.
Très joliement dit Smile et d'accord avec cette première phrase ! C'est exactement ce "choc" que j'essaie de créer avec mes vidéos... Qu'entends-tu par "monde des débutants" ?


Roland a écrit:Quelque part, je te mets implicitement, au défi ... Es-tu capable d'entrer en résonance avec toutes les dimensions de ce que j'exprime ? ... Est-ce que j'ai quelque chose à prouver ? Non. J'aimerai juste être entendu, parce que dans ma vie, jusqu'à présent, je n'ai fait que me heurter à des murs (j'en avais ma part de responsabilité). Quelque part, à mes yeux, notre conversation ne fait que commencer, juste là, maintenant : nous commençons tout juste à nous exprimer dans la vérité de notre humanité l'un par rapport à l'autre, et avons dégagé certains malentendus "de base" (psycho-sociaux) et commencer à reconnaître la profonde sincérité de l'autre dans son expression. Pourtant depuis le début (conflictuel) de nos échanges, je suis convaincu/j'ai l'intuition qu'une vraie et profonde communication est possible avec toi ... jusqu'à présent, nous n'avons été, à mes yeux, qu'à "la surface" ...

Mais pourquoi me mettre au défi ? Pourquoi avoir des attentes à mon égard ? I love you Pour être entendu... Je comprends, mais vais-je mieux entendre si tu me mets au défi, ou si tu partages sans pression ? Comment puis-je t'entendre si je me sens jugée, jaugée ? Oui, la conversation semble enfin commencer, pourtant comme tu le disais plus haut, je n'ai aucune certitude que cela va durer. Je marche sur des oeufs, un terrain miné, où j'appréhende comment tu vas recevoir mes tournures de phrases, mes idées... Je crains que tu ne me vois à nouveau comme une folle dangereuse, prônant des doctrines de sectes pour m'enrichir haha

tongue

Alors prends tes palmes, ta bouteille d'oxygène, et tentons une belle plongée, dans le respect de l'autre et sans jugement... et surtout, sans être l'un comme l'autre sur la défensive. J'aimerais que l'on communique dans "l'amour" et la sérénité, mais aussi dans l'humour, si cela te convient ?

roland a écrit:e me rappelle encore ma première "transe" quand j'ai vraiment **lu** mon premier livre. Un petit livre rouge avec des images, le héros était un lion qui avait une voiture ... Pendant une heure ou plus, j'étais "ailleurs" de mon sombre environnement, emporté par l'histoire !
Et puis la SF ... Qu'est-ce que j'ai pu voyager et apprendre avec cela. Toute une SF "série B", mais aussi de vraies perles entre autres : Isaac Asimov, Frank Herbert, avec sa série "Dune" qui porte un niveau de réflexion incroyable. Dans le domaine de la psychologie c'est Reich, avec son concept de cuirasse musculaire qui m'a ouvert aux approches psycho-corporelles et autres, tout ce qui venait aussi d'Esalen. Avant cela, j'étais branché spiritualité, relaxation, yoga, méditation zen, dans un milieu où cela était plus qu'exotique. École de Palo Alto, Paul Watzalwick, thérapie systémique ("On ne peut pas ne pas communiquer" cher à Endoexo, une goutte d'eau dans l'océan ... qu'il porte en bandoulière, comme si cela avait un sens transcendant ... ! Very Happy ), bref, tout cela n'a été que le début de mes explorations. Long cheminement, plusieurs années avec une disciple proche d'Arnaud Desjardins (méditation, stages mensuels, pratiques corporelles, travail de conscientisation de la vie quotidienne, de démasquement des jeux, et des illusions du mental qui nous "voile" la réalité ...) ... Bref, bref et basta !

En effet, on ne peut pas ne pas communiquer, tout est en contact, à différents niveaux... en tout cas, c'est la perception que j'en ai. Et pourquoi basta ?

Roland a écrit:
Rapport vidéo : Comment être saisi par la transe, si, sans le vouloir, toutes les ficelles et les trucs de celui qui veut "t'embarquer" te sont connus et ressentis ???
Envie de dire : Tu veux percevoir plus profondément la nature, le pourquoi et le comment de ce que j'exprime ... accepte d'être dans une "transe" en me lisant. Ne cherche pas si c'est "du lard ou du cochon" ... regarde ce qui se passe si tu acceptes que c'est "les deux" ...

Mon "basculement" ...
Tant que je sens que la porte reste ouverte, que mon propos produit une dynamique, qu'il y a une évolution dans l'échange; c'est ok.
Quand je sens que l'autre "se mure", qu'il tourne en rond dans son propos, qu'il pense "avoir compris", (et tu as compris/vu certaines des manières dont j'interpelle les gens, mais tu n'as pas vu que cela n'était qu'un moyen et que si ce moyen échoue, je passe par d'autres, que, si cela ne "passe plus" ainsi avec toi, (ou un(e) autre), pof : je passe à autre chose) ... au bout d'un moment, mes "efforts" restant vains, mon énergie se heurtant à un "mur", cela produit un reflux émotionnel vers la tristesse ...

J'accepte ce que tu dis sans mettre une identité précise derrière tes propos, et je m'exprime avec toi comme à un égal. Tes propos me mettent bien sur dans une forme de "transe", l'observation de la résonance de tes paroles, un dégagement de différents sens auxquels j'essaie de faire écho selon mes propres valeurs et mes propres expériences. Lorsque j'écris sur ce forum, j'essaie de partager l'aboutissement de certaines de mes réflexions quotidiennes, de mes cheminements de pensées qui entrent en collision avec mes émotions et mes expériences. Je ne viens pas ici pour partager LA vérité, mais seulement ce que je perçois de ma vérité propre qui se cogne à tout ce qui l'entoure. tu ne devrais pas je pense avoir d'attentes me concernant qui ne font pas partie de mes intentions, tu pourrais être déçue.
Ici, je partage des échos, des réactions, mais rien qui ne me fige dans un stéréotype de moi-même, je suis ouverte au changement, à la progression, à l'amélioration ! Et j'abandonne les couches de mon égo comme un serpent qui change de mue, sans jamais m'en rendre compte, mais en regardant derrière moi, je vois les étapes/états de mon égo, son évolution, et pourtant ma nature immuable "d'être spirituel"... J'espère sincèrement pouvoir être une oreille que tu trouveras attentive et pertinente, et suis désolée si je ne réponds pas toujours à ce que tu espères, sache que ce n'est pas de la mauvaise volonté, mais peut-être que c'est une bonne chose que l'on soit si différent, et que c'et ce qui peut amener un dialogue plus intéressant.




Roland a écrit:Bonne anniversaire, "bébé" Wink et bonnes vacances ! Amicalement. Roland.

PS. J'ai écouté ton enregistrement. J'ai envie de dire "très bien", cela peut aider à un certain niveau, certaines personnes ... ce n'est pas le niveau, le plan, les personnes avec qui j'ai envie, je peux, facilement, agir et m'exprimer. Simplement ...
Je comprends maintenant, ce que cela représente pour toi, à quel niveau cela est intéressant et important pour toi et pour d'autres. L'écart entre nous est dans un registre similaire à celui qui existe par rapport à la vidéo ... Des espaces très différents pour l'un et l'autre. Mais/et notre rencontre se fait ailleurs !

Merci beaucoup Smile
J'ai passé des supers vacances c'était super !
Je vois ce que tu veux dire, mais quel est ton espace ? je ne sais pas su quel nuage tu flottes par rapport au mien...

Je t'embrasse Smile
très belle nuit
Very Happy

Shyvayah

Messages : 85
Date d'inscription : 18/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Jeu 10 Sep - 17:44

Je viens de lire ...

Quelle solitude chez Roland , si seulement je pouvais lui donner un peu de la joie qui m' habite de temps en temps....
joie et aussi une grande confiance dans la Vie qui l' habite...Avec cette vie qui ouvre à l' univers, la solitude n'existe plus .

Mais pour celui qui traverse la souffrance, tout cela qui est expérience de la simplicité ne sont que des mots .
bien à vous sunny

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Roland le Jeu 10 Sep - 19:41

Bonjour à tout(e)s !

Amusant la synchronicité !

Voilà ce que je m'apprêtais à répondre à Shyvayah :

Bonjour à toi,

En l'état actuel, il n'y a pour moi pas de possibilité de poursuivre cette discussion avec toi ...

Avec mes excuses ! Amicalement.

Et pour faire écho au propos de Babayaga :

Quand est-ce que l'on se sent seul ? Quand on attend une compréhension, une proximité avec un autre (l'Autre, les autres, un ou une autre) et que l'on ne la reçoit, ressent pas ...

Quand on cesse de l'attendre (vraiment, sans que cela puisse être une décision de la volonté), alors il n'y a plus de solitude ...

Bonne soirée ... sunny

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par happyzarbi le Jeu 10 Sep - 20:40

J'adore ta réflexion sur la solitude, Roland Very Happy
Il y en a une autre que j'aime de la même manière et qui dit que si on se sent seul, c'est qu'on ne se sent pas bien avec soi-même.
Ca m'a fait comme un déclic lorsque je l'avais lue la première fois.
Depuis, j'ai appris à me sentir bien avec moi-même.
Belle soirée à tous

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chemins de Vie Heureuse ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum