Derniers sujets
» Je découvre votre forum
Jeu 8 Déc - 23:00 par linda b

» Chemins de Vie Heureuse ...
Lun 25 Jan - 11:21 par Roland

» Bannissement.
Lun 5 Oct - 7:24 par Roland

» Gérer ses émotions - étude en ligne
Sam 3 Oct - 16:26 par ENDOEXO

» LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...
Ven 2 Oct - 15:24 par ENDOEXO

» Le CHAUDRON de nos EN-VIES
Jeu 1 Oct - 23:12 par ENDOEXO

» Ajout de smileys
Jeu 24 Sep - 21:14 par Roland

» Réflexions générales, fonctionnement du forum.
Sam 15 Aoû - 9:39 par Createurduforum

» ...sujet supprimé...
Sam 1 Aoû - 10:28 par Roland

» Présence dans la Lumière...
Dim 28 Juin - 10:49 par Roland

» Une photo, une image à partager !
Mar 23 Juin - 21:26 par Earth-Sky

» Musiques pour rêver
Mar 23 Juin - 16:39 par Earth-Sky

» La tendresse envers soi-même.
Mar 16 Juin - 23:21 par Earth-Sky

» Votre/notre citation du jour !
Jeu 11 Juin - 16:50 par Earth-Sky

» Tristesse, colère, peur, doute, confusion ... ET ... être heureux ?
Jeu 11 Juin - 6:46 par Earth-Sky

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Dernières infos sur le forum.
Pour afficher des images sur le forum !
Pour insérer des images.
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


La glaciation émotionnelle ...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Lun 20 Avr - 17:18

Babayaga a écrit:Vous idéalisez peut - être vos mamans?
Nous, mère , sommes avant d' être mère, avant d' être femme , nous sommes souvent des petites filles  blessées, des adolescentes aux rêves brisés, des femmes déçues dans leurs attentes.

C'est certainement le cas de ma mère  Crying or Very sad

Nos enfants sont , au départ, comme une promesse de ce que la vie n' a pas tenu, comme une revanche sur elle ...
Nos enfants feront MIEUX que nous....
Il nous faut du temps avant de comprendre que nos enfants ne sont pas les nôtres mais ceux de la Vie, et qu' ils ne seront pas MIEUX mais AUTRE.

Ma mère ne peut absolument pas comprendre que je ne suis pas "à elle". Elle ne sait pas couper les cordons. Et je ne pense pas non plus qu'elle apprécie vraiment que ses enfants soient différents d'elle. Bien au contraire, il faudrait idéalement lui ressembler en tous points...sous peine de ....beaucoup de choses négatives : jugements, dénigrement, critiques etc...

Certaines mères qui voient cela , acceptent leurs gosses comme ils sont , ces mères là sont des maman d' accueil.....Elles coupent le cordon , mais reste à jamais disponible pour leurs enfants.
D' autres refusent de sortir de la fusion, elles s' y accrochent de toutes leurs forces...L' enfant à le devoir de réaliser son manque, son désir.....Des mamans très envahissantes à tous les niveaux, surtout émotionnel.

Le portrait robot de ma mère!
D' autres rejettent leurs enfants incapables de les satisfaire ( ou le contraire), ces mamans sont  dures, froides, insensibles....

Fils! Il faut faire avec vos mamans et si elle est trop destructrice, il faut vite vous en éloigner....

Le pardon?
Ne le cherchez pas
Il viendra en son temps ou pas ....
La vie est devant vous pas derrière!

Que faire alors devant le triste constat que j'ai dressé de ma mère? Moi, je ne vois que l'amour. L'amour malgré tout. La compréhension de tout cela m'y amène sans pour autant accepter d'être emprisonnée, voire même empoisonnée. J'aime ma mère et je la déteste en même temps. Je le regrette....Je sais que la détester ne l'aidera pas. Comment l'aider? Je lui dit ce que je n'aime pas et elle en remet une couche à la visite suivante. Je ne peux pas l'abandonner, c'est impossible!

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Lun 20 Avr - 17:23

ENDOEXO a écrit:Quelles différences alors entre "  des petites filles  blessées, des adolescentes aux rêves brisés, des femmes déçues dans leurs attentes." et ( des petits garçons  blessés, des adolescents aux rêves brisés, des hommes déçus dans leurs attentes.) C'est kif kif bourricot ! Je ne considère plus ma mère en tant que mère et/ou femme mais en simple humain ayant fait ce qu'il a pu sans idéalisation ni anathème... Je l'ai démythifiée, simplement.

Remarque : ma mère était tout autant "étouffante" que "rejetante" et j'ai du me construire avec ce double bind qui selon l'école de Palo Alto serait le nœud gordien de la schizophrénie, diagnostique qui n'a jamais été posé, me concernant... mais pourquoi pas...

Le "pardon" ça se construit en conscience, ça ne consiste pas en un simple "oubli", forme de déni.

Oui bien sur, on pourrait tout autant parler de notre rapport au père qui fut un petit garçon blessé etc...
Le mien était tyrannique. Paix à son âme...

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Lun 20 Avr - 17:27

Babayaga a écrit:Quelles différences?
Entre un homme et une femme , aucune!
....Heu, tu es certaine ? Very Happy

même si la société nous fait endosser les formatages liés à chacun des sexes.
Entre une mère et un père, il y en a une....
L' une porte la nature en elle , l' autre va porter l' humanité ....
Là, je pense que nous sommes au niveau du symbolisme, des archétypes...
On peut y réfléchir?

D'accord mais tu commences Very Happy Le sujet est éééénorme ...Peut-être ouvrir un nouveau fil....

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Roland le Lun 20 Avr - 20:27

Happyzarbi ...
Tu a écrit:Je ne peux pas l'abandonner, c'est impossible!
Qu'est-ce que tu ne peux pas abandonner ???

Cela n'a rien à voir avec ta mère ...

C'est une attente, c'est un besoin, un manque, c'est une tristesse, c'est un espoir toujours vain, de recevoir son amour et/ou de pouvoir donner le tien, c'est un cri du cœur qui n'a jamais été entendu par elle (et par quiconque), et que tu n'as pas encore pu hurler ... 

Et dont tu as peur qu'il emporte tout sur son passage, si tu le laissais venir à travers toi ..

Chaleureusement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Mar 21 Avr - 5:13

happyzarbi a écrit:
Babayaga a écrit:Quelles différences?
Entre un homme et une femme , aucune!
....Heu, tu es certaine ?  Very Happy

même si la société nous fait endosser les formatages liés à chacun des sexes.
Entre une mère et un père, il y en a une....
L' une porte la nature en elle , l' autre va porter l' humanité ....
Là, je pense que nous sommes au niveau du symbolisme, des archétypes...
On peut y réfléchir?

D'accord mais tu commences  Very Happy Le sujet est éééénorme ...Peut-être ouvrir un nouveau fil....

Il me semble que l'on se trouve sur le seuil d'un débat sur la "théorie des genres".

"L' une porte la nature en elle , l' autre va porter l' humanité ...."


"La femme est un homme comme les autres" ou en miroir : "l'homme est une femme comme les autres" un vaste champ de diallèles.
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Mar 21 Avr - 16:28

Roland a écrit:Happyzarbi ...
Tu a écrit:Je ne peux pas l'abandonner, c'est impossible!
Qu'est-ce que tu ne peux pas abandonner ???

Tu y vois probablement "plus clair" que moi qui suis immergée dans la problématique Wink Je ne veux pas l'abandonner parce que c'est ma mère, tout simplement. Humainement parlant, ce serait vraiment nul! Elle m'a donné la vie, elle s'est occupée de moi comme elle a pu.

Cela n'a rien à voir avec ta mère ...

C'est une attente, c'est un besoin, un manque, c'est une tristesse, c'est un espoir toujours vain, de recevoir son amour et/ou de pouvoir donner le tien, c'est un cri du cœur qui n'a jamais été entendu par elle (et par quiconque), et que tu n'as pas encore pu hurler ... 

En fait je crois bien que j'aimerais qu'elle me connaisse mais elle est trop occupée avec sa propre personnalité blessée. Je cois que ce que je suis lui fait "mal". On s'aime comme on peut....On se le dit même parfois. C'est déjà quelque chose Wink

Et dont tu as peur qu'il emporte tout sur son passage, si tu le laissais venir à travers toi ..
Tu as raison, tout au fond de moi, je sens que je l'aime, cette femme! Mais dans la pratique, elle me hérisse autant que je l'aime!

Chaleureusement. Roland.

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mar 21 Avr - 16:52

Tu dis :
elle me hérisse autant que je l'aime!
Nous en sommes pour beaucoup, là!

Pour ma part c' était avec mon père , celui dans le couple parentale qui me ressemblait le plus ...Ou plutôt à qui je ressemblais le plus ...
Nous nous aimions et nous nous détestions, tout à la fois ... Je refusais de me voir en lui , il était déçu de mon rejet de lui....
Je lui en voulais de sa sensibilité, sa poésie, son regard bleu lunaire .....
Et quand il est décédé, j' ai enfin accepté d' être pour une part lui et je l' aime totalement ...J' ai accepté , enfin son héritage ....et je suis en paix....
Je me dis que j' ai perdu beaucoup de temps et d' énergie à ne pas l' avoir accepté en moi , de son vivant....
Ce que je pensais ses blessures et ses défauts , sont devenus chez moi , forces et qualités....
J' avais honte de mon père,  au crépuscule de ma vie , j'en suis fière.....j' ai compris.....Je te souhaite ce cheminement....

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Mar 21 Avr - 18:50

Je te comprends! J'ai vécu exactement la même chose avec mon père.
C'est vers la fin de sa vie qu'il a enfin commencé à me parler, à m'expliquer ses choix, sa façon d'être.
Quand on comprends, ca va mieux. Je n'aime toujours pas un grand nombre de choses qu'il a faites mais je comprends.
Avec ma mère aussi, je comprends pourquoi elle est comme elle est.
Je n'approuve pas pour autant.
Avec elle je parle beaucoup. Mais on dirait que c'est chaque fois à "refaire".
Elle est "énergivore".
Ses blessures sont trop grandes et les systèmes de sauvegarde qu'elle a mis en place sont ancrés en elle. Elle ne peut pas en sortir. J'ai de la peine pour elle. Je voudrais l'aider mais je n'y arrive pas.
Je te remercie pour ton souhait.


happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Mer 22 Avr - 9:43

Pourquoi s'acharner à changer l'autre ?... Si elle a vécu/survécu avec ses blessures c'est qu'elle est "viable" ainsi, mais invivable pour toi. Il faut peut être changer l'optique ou le niveau de lecture de la situation en ce qui te concerne. C'est son choix, le tien pourrait être de ne pas rentrer dans son "jeu". La fuite est aussi une façon de survivre... Après tout chacun son destin, la politique de la chaise vide en est un. On ne peut pas ne pas communiquer, l'absence en est une forme tout aussi responsable sans être nécessairement coupable.
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Mer 22 Avr - 10:30

ENDOEXO a écrit:Pourquoi s'acharner à changer l'autre ?... Si elle a vécu/survécu avec ses blessures c'est qu'elle est "viable" ainsi, mais invivable pour toi.
Parce qu'elle est "en demande" mais qu'elle n'arrive pas à mettre en pratique. Ca me fait de la peine pour elle. Je la vois retomber dans ses vieux schémas qui la minent. J'ai trouvé une manière d'être heureuse et je voudrais la lui communiquer. C'est vrai, elle est "viable" et invivable pour moi. C'est bien formulé  Very Happy

Il faut peut être changer l'optique ou le niveau de lecture de la situation en ce qui te concerne. C'est son choix, le tien pourrait être de ne pas rentrer dans son "jeu".

Tu as raison! Mille fois raison. Elle joue un jeu qui ne me plait pas, qui ne plait à personne de ma famille. Ignorer....continuer mon chemin...Mais je ne veux ni ne peux fuir. Elle est handicapée physiquement "aussi". Et puis j'aurais trop l'impression d'un échec puisqu'au fond de moi, je sais que je l'aime.
Merci à tous pour vos partages. Ca me fait avancer et ca me rend heureuse  Very Happy

La fuite est aussi une façon de survivre... Après tout chacun son destin, la politique de la chaise vide en est un. On ne peut pas ne pas communiquer, l'absence en est une forme tout aussi responsable sans être nécessairement coupable.

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mer 22 Avr - 10:55

Te sens tu vis à vis d' elle
* mére de ta mère
Ou encore * enfant de ta mère?
Ou es tu simplement déchirée entre ces deux états?
Le problème n' est peut être pas chez ta mère mais en toi!

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Mer 22 Avr - 11:07

Je me sens définitivement la mère de ma mère et aucunement envie d'être son enfant. Je suis trop différente d'elle. Je n'ai jamais ressenti de lien de parenté. Le problème m'appartient donc.

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par jean-luc le Mer 22 Avr - 11:34

ENDOEXO a écrit:. Je les remercie aujourd'hui d'avoir fait ce qu'il on pu avec ce qu'ils avaient "reçus". et il faut faire avec, sans plus de questions et autre ruminations...

je suis d'accord,je fais ce que je peux et comme je peux avec mes enfants car je ne prétend pas avoir la science infuse.

jean-luc

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mer 22 Avr - 11:51

Zarbi:

Tu dis :
Je n'ai jamais ressenti de lien de parenté ?
même petite fille?
Jamais de tendresse entre vous , jamais trouvé un refuge en elle ?

Je viens de voir que tu étais femme, jusqu' a là je te pensais homme ????? Comme quoi l' écriture trompe!

De ce fait , vient s' ajouter le problème d' identification/rivalisation mére/fille ??????
J' ai connu et surtout ma fille à connu ce terrible passage de se désolidariser de sa mère pour prendre son propre envol de femme , et cela se fait dans la haine  amoureuse....Enfin pour ma fille , qui ce passage très difficile fait, sommes maintenant en paix l' une et l' autre.

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mer 22 Avr - 11:57

Jean Luc,

En effet , nous serons toujours des mauvais parents quoi que nous fassions , aussi faisons du mieux que nous pensons ....Du mieux que nous pouvons Very Happy
Donnons le meilleur de nous même et après , Inch'allah!
Nous ne sommes que des humains aux lourds héritages....
Depuis le bing bang , ça en fait des mémoires/heritages Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Mer 22 Avr - 13:15

Pourquoi faire un "mauvais" principe quant aux parents ? N'est-ce pas aussi sur le socle de leurs "défauts" que nous nous construisons ? Et pas toujours négativement ! Que sais-je du meilleur ou du pire de moi même ? "Quand je me regarde je me désole mais quand je me compare je me rassure ! Ca aurait pu être pire. Chaque génération montante se veut meilleure que la précédente mais sera pire pour la suivante.... Est-ce vraiment dramatique ?
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Mer 22 Avr - 18:46

Babayaga a écrit:Zarbi:

Tu dis :
Je n'ai jamais ressenti de lien de parenté ?
même petite fille?

Non, même petite fille. Je me suis toujours sentie étrangère dans cette famille. La peur régnait en maître avec mon père tyrannique. Ma mère voulait des enfants pour que mon père ne la quitte pas et parce qu'elle adorant être enceinte. Elle dit qu'elle nous aime et je veux bien la croire mais cet amour-là ne me convient pas.

Jamais de tendresse entre vous , jamais trouvé un refuge en elle ?

Certainement pas de tendresse. Tout le reste oui, nourriture, vêtement, études etc...Chez ces gens-là, Madame, on ne montre pas ses sentiments les plus beaux. Il y a la haine, la colère, la prise en otage par chaque parent qui tente ainsi de se valoriser. Pas de refuge non plus. Ca a l'air très noir comme ca mais tu vois, chuis toujours là Wink

Je viens de voir que tu étais femme, jusqu' a là je te pensais homme ????? Comme quoi l' écriture trompe!

Aahh oui, c'est vrai, j'avais oublié de le préciser. Mon père aurait souhaité n'avoir que des garçons...c'est peut-être pour ca Laughing

De ce fait , vient s' ajouter le problème d' identification/rivalisation mére/fille ??????
A un moment ma sœur a ressenti de la jalousie de la part de notre mère. Je crois qu'elle a raison. Perso je ne le ressens pas. Ni ma sœur ni moi n'avons envie de ressembler à notre mère Wink
J' ai connu et surtout ma fille à connu ce terrible passage de se désolidariser de sa mère pour prendre son propre envol de femme , et cela se fait dans la haine  amoureuse....Enfin pour ma fille , qui ce passage très difficile  fait,  sommes maintenant en paix l' une et l' autre.
Je suis bien contente pour vous deux I love you

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mer 22 Avr - 21:54

Je pense qu' aucune fille n' a envie de ressembler à sa mère.
Même la sorcière qui a eu  une "assez bonne maman", n' a jamais eu envie d' être le clone de sa mère.
Accepter l' héritage des parents, n' est pas leur ressembler, mais voir la part  d' eux en nous ,  accueillir ce qui nous paraît viable avec notre personne et  mettre au grenier ce que nous refusons pour nous.
Ta famille , effectivement ne me semble pas du tout protectrice et réellement aimante de l' enfant...Les parents semblant avoir de gros problèmes à régler entre eux.
Les héritages sont parfois très lourds, trop lourds et remontent  parfois très loin dans les générations passées.

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Jeu 23 Avr - 14:04

Tu as raison, ca ne doit exister que dans les films.
J'ai rebondi sur "problème d'identification".
Je ne m'identifie en rien à ma mère.
Pourtant il y a des qualités chez elle qui me plaisent, comme sa persévérance, son endurance, sa foi et aussi, d'une certaine manière, sa bonne volonté.
Toutes ces choses sont certainement présentes en moi mais d'une manière différente.
Question héritage des générations passées, c'est vrai qu'on ne s'ennuie pas chez nous!
Il faut vraiment tirer les vers du nez.
Ca oui, c'est une tendance que j'ai développée à son contact Wink

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Jeu 23 Avr - 14:50

Tu es une femme et tu te reconnais femme ( même si je t'ai prise pour un homme Very Happy )
Et notre premier regard sur une femme c' est généralement notre mère...
peu ou pro , nous nous identifions par notre mère à un sexe....
Ensuite nous nous identifions à ce que dis de la féminité , notre société....
Puis aux regards des garçons portés sur notre corps je/on s' identifie encore et encore....
Puis un homme arrive et je/on va s' identifier à la femme qu' il cherche...
Bref , sortir de tout cela n' est pas une mince affaire....
Trouver sa propre féminité , c' est ne plus en vouloir à sa mère, la société, les hommes , son homme ....
On devient ce que j' appelle "la femme sauvage"!

En référence au livre " femmes qui courent avec les loups "

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Roland le Dim 26 Avr - 18:25

Mon point de vue, avec un peu de distance pour l'exprimer !

Happyzarbi et sa maman, tirent sur le même fil, chacune dans une direction opposée ...
Seulement en abandonnant ses attentes, son désir de vouloir changer l'autre, laissera naître l'amour ...

Le reste est chantage affectif réciproque, besoin de conformer l'autre à ce que nous voulons qu'il soit ... Impasse ...

En renonçant à cela, alors un amour d'une autre profondeur émerge .. et la guerre affective "je t'aime moi non plus" cesse ...

Alors de cet amour, naît des actes, une attitude qui fait que l'autre se sent libre, et, alors, il peut évoluer ... 

Abandonner nos attentes vis à vis de l'autre, c'est le commencement de l'amour ... Avant, il n'y a que disputes et réconciliation, non reconnaissance de soi et de l'autre ... 

Mais parfois, le seul chemin, est de constater que l'on tourne en rond dans l'impasse ... Et avec le temps et la patience, un jour, l'amour ouvre la porte ... !

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Dim 26 Avr - 18:31

Roland dit:
"Abandonner nos attentes vis à vis de l'autre"
Comme lui , je pense que c' est une clef.....vers la paix !

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Lun 27 Avr - 9:14

C'est vrai, je me rends compte que j'attends des choses de ma mère, qu'elle ne semble pas pouvoir me donner.
Et vive versa.
Et pourtant...on se donne plein de choses.
Je sais que l'amour est là, derrière toutes ces petites "maladresses".
Ca me rassure Wink

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum