Derniers sujets
» Je découvre votre forum
Jeu 8 Déc - 23:00 par linda b

» Chemins de Vie Heureuse ...
Lun 25 Jan - 11:21 par Roland

» Bannissement.
Lun 5 Oct - 7:24 par Roland

» Gérer ses émotions - étude en ligne
Sam 3 Oct - 16:26 par ENDOEXO

» LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...
Ven 2 Oct - 15:24 par ENDOEXO

» Le CHAUDRON de nos EN-VIES
Jeu 1 Oct - 23:12 par ENDOEXO

» Ajout de smileys
Jeu 24 Sep - 21:14 par Roland

» Réflexions générales, fonctionnement du forum.
Sam 15 Aoû - 9:39 par Createurduforum

» ...sujet supprimé...
Sam 1 Aoû - 10:28 par Roland

» Présence dans la Lumière...
Dim 28 Juin - 10:49 par Roland

» Une photo, une image à partager !
Mar 23 Juin - 21:26 par Earth-Sky

» Musiques pour rêver
Mar 23 Juin - 16:39 par Earth-Sky

» La tendresse envers soi-même.
Mar 16 Juin - 23:21 par Earth-Sky

» Votre/notre citation du jour !
Jeu 11 Juin - 16:50 par Earth-Sky

» Tristesse, colère, peur, doute, confusion ... ET ... être heureux ?
Jeu 11 Juin - 6:46 par Earth-Sky

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Dernières infos sur le forum.
Pour afficher des images sur le forum !
Pour insérer des images.
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


La glaciation émotionnelle ...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La glaciation émotionnelle ...

Message par Roland le Dim 1 Juin - 9:47

Dans certaine situation, le mal-être émotionnel que nous éprouvons peut être tellement intense, et notre situation relationnelle-émotionnelle tellement contraignante que notre impuissance est totale, alors nous ne trouvons parfois comme réponse à ce mal-être, que l'anesthésie émotionnelle, le "coma". Cela ne peut être qu'une réponse temporaire ...
Et sitôt que la situation change, le flux des émotions va revenir ... Et c'est la vie qui revient alors de manière totalement positive ... C'est la glace qui fond au retour du printemps, c'est la fluidité de la vie qui se remet en mouvement ...
C'est positif, et cela libère aussi toutes les souffrances que la "glace", le coma encroûtaient ... et les forces et la conscience à mettre en œuvre pour commencer le "nettoyage de printemps", et préparer les semis, les orientations, les choix, les engagements, les évolutions de l'année à venir ...

A 11 ans, j'ai vécu une "glaciation" : j'ai cru que ma colère avait tué ma mère ... Une chape de glace est tombée sur moi, mes émotions "pouvaient tuer". Cette chape n'a commencé à s'ouvrir que vers 25 ans, je raconte ce moment ici ... mais ce n'était que le commencement d'un long chemin d'évolution intérieure, qui a parfois été terrible de solitude et de souffrance ...
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Sam 18 Avr - 4:19

Les mères peuvent être des soleils noirs dont l'imago, telle le regard de Gorgone, nous pétrifie dans des stases temporelles qu'une archéologie ou spéléologie du mental permet d'aller visiter comme des prisonniers du passé.

A chacun de retrouver en lui même les gemmes minéraux enfouis dans ses strates et d'en faire la pierre philosophale dans son chemin initiatique que les rencontres avec les vivants et les conteurs des "morts/livres" que son chemin de vie met sur sa route.

Je fais partie d'une génération où les anesthésies pour les bébés -considérés comme insensibles à la douleur- étaient des plus sommaires. En ce temps là j'ai dû subir une intervention engageant le processus vital comme on dit aujourd'hui ; si bien que les médecins de l'époque avait dit à ma mère "ne vous attachez pas à cet enfant" !!! Avec le recul on peut percevoir la monstruosité de cette injonction pour cette femme tandis que mon corps allait subir une intervention avec anesthésie à minima... Je crois qu'il a mémorisé cette expérience : je n'étais pas un enfant douillet - la douleur au congélateur-.

Déchirement d'une mère partagée entre son "instinct maternel" et cette injonction de non-attachement à son rejeton on fait que clopin-clopant je me suis construit dans des univers parallèles qui ne communiquaient pas entre-eux mais avaient d'étranges similitudes.
Insensibilité à la douleur physique, intellectualisation de la souffrance psychique.

Projeté dans la vie et dispersé façon puzzle je commence à peine à rassembler les morceaux... mais ça aurait pu être pire ! Seul le pire étant certain il me reste le meilleur... un cadeau de la vie sur son dernier versant.

Hors de France, dans un pays dont je ne maîtrise pas la langue, je savoure une forme de solitude qui n'a plus rien à voir avec le sentiment abandonnique qui, telle une ombre, m'accompagna si longtemps. Je construits et déconstruits ma légende qui chatoie différemment au gré de mes pensées errantes sans plus ressentir le besoin d'un but ou d'un sens. La vie est trop riche pour qu'on l'y soumette.

D'humeur égale dit-on souvent de moi... une forme d'indifférence bienveillante face aux tonitruances de l'Amour galvaudé et décliné à toutes les sauces.

Si vous me demandez ce qu'est l'Amour, je vous dirai, en bon spécialiste de la non-réponse : je ne sais pas ! Et il en est de même du bonheur que je ne cherche pas, je me contente de m'en satisfaire au jour le jour, sans savoir.

JE SAIS
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Sam 18 Avr - 9:18

Un conte:" La reine des neiges" reprit par Andersen , nous parle très bien de cette glaciation du coeur....
J' ai détesté ce conte , petite..... Je le rejetai prétextant ne rien y comprendre, puis adulte on m' a demandé de le conter....
Imaginez ma tête et mon refus.... Je m' y suis mise à contre coeur....
Au moment de ma prestation devant des adultes, le conte s' est emparé de moi et j' ai tout compris du petit morceau de miroir planté dans mon oeil qui avait fait naître un morceau de glace dans mon coeur et ce qui m' avait projetée pendant des années dans le monde glacière.
Mon coeur était enfin libre.....Comme le petit garçon du conte , je pouvais me donner la permission de pleurer.

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Sam 18 Avr - 12:24

Bonjour Roland et tous,
Je suis très touchée par vos témoignages de souffrances par rapport à la relation maternelle.
J'ai moi-même des "problèmes" relationnels avec ma mère.
C'est la seule personne au monde qui parvienne à me mettre hors de moi, régulièrement.
J'oscille entre l'amour et la haine. Les deux existent vraiment.
Par exemple je l'aime pour son courage.
Je la déteste pour sa "bêtise" et sa méchanceté.
Et pourtant, quand j'y réfléchi, je sais qu'elle n'est ni "bête" ni méchante.
Pas "vraiment".
Tout se joue dans la manière qu'elle a d'aborder la vie.
C'est une manière qui est diamétralement opposée à la mienne.
Mais ca, ce ne serait pas grave si au moins elle était heureuse.
Ca n'a pas l'air d'être le cas alors ca m'énerve!
Parce que quand on n'est pas heureux, pour moi, ca dénote un manque.
Je ne saurais le qualifier de manque d'intelligence ou de manque d'imagination. Un peu des deux peut-être.
Et avec un peu d'introspection, d'ouverture d'esprit, tout cela peut se résoudre.
J'espère ne choquer personne. C'est juste ce que je pense. Ca ne devrait pas affecter d'autres personnes, théoriquement Wink
Mais justement, voilà, c'est ca le nœud du problème: ce que ma mère pense m'affecte.
Sa manière de penser la rend malheureuse et, ce faisant, elle rend d'autres personnes malheureuses et moi, je n'aime pas que les gens soient malheureux!
Après, je devrais peut-être ne plus m'en faire pour ca. Rester dans ma bulle, apprécier la vie, chanter, danser et rire. Mais tout cela me semble vain si on ne peut le partager.
J'ai souvent essayé de rendre des gens heureux. Je ne devrais pas. C'est un jeu que je ne peux pas assumer à long terme.
Idéalement, chacun devrait trouver son bonheur en allant le chercher là où il est vraiment : à l'intérieur....un état d'esprit. Ca, c'est une valeur sure!
On ne peut pas faire ce travail pour quelqu'un d'autre, c'est une grande utopie, une illusion de l'égo.
La famille, le couple, les amitiés....tout cela est construit sur des bases fausses : assurer le bonheur des autres.
Je parle ici des adultes. Les enfants bien entendu dépendent de nous, les soi-disant "adultes".
Babayaga, je ne connais pas ce conte, j'irai voir sur le net un de ces jours...L'important c'est ce que tu en as tiré comme enseignement. Apparemment, c'est du "lourd". Je suis contente pour toi!

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par jean-luc le Sam 18 Avr - 12:38

cette expérience que tu dis sur ces émotions que tu décris,je comprend car j'ai eu une expérience similaire avec une personne au travail mais avec la pensée.dur à admettre,car à cette époque j'étais très impulsif et aurais tué sans aucun remord.à 19 ans si la fenêtre de mon appart aurait été ouverte ,j'aurais jeté ma femme du 2èm étage.là j'ai pris conscience de cela et ai commencé la méditation,mais cette violence restait endormi.jusqu'au jour ou j'ai compris pourquoi(j'avais guerroyé pendant tant de vies)et me suis dis après la guerre vient la paix,et cela a disparu mais au bout de nombreuses années.et appris à controler comme je peux les pensées de destructions car elles peuvent tuer.

jean-luc

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Sam 18 Avr - 12:44

Il me semble qu'une pensée ne peut tuer une autre personne que soi, QUE lorsqu'elle se transforme en paroles ou en actes....

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par jean-luc le Sam 18 Avr - 12:51

bin,cette personne suite à ces pensées a eu de gros problèmes de santé,et quand j'ai arrété,que j'ai pris conscience de cela,tout a disparu.après c'est ce que j'en ai conclus mais je peux me tromper.

jean-luc

Messages : 24
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Sam 18 Avr - 12:52

Zarby;

Tu dis
"On ne peut pas faire ce travail pour quelqu'un d'autre, c'est une grande utopie, une illusion de l'égo."
Comme c' est bien vrai!
Vouloir sauver me semble illusion.....
Et souvent les sauveurs deviennent vite bourreau à vouloir à tout prix sauver.

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Sam 18 Avr - 12:57

Hum!
Les pensées qui sont entrés dans nos têtes et qui  y restent, ne peuvent pas grand chose sur autrui...
Seulement, ces pensées bonnes ou mauvaises nous pénètrent, nous bouffent  et nos attitudes envers les autres se ressentent par elles... Et là, les autres peuvent réagir à ce qu' ils perçoivent. de nos corps ( animés par ces dites pensées)...
Mais une pensée interne ne tue pas , la superstition  des sorcières le faisait croire dans un autre âge.....Seuls nos attitudes corporelles peuvent envoyer de bons ou mauvais messages à l' autre....
Enfin, c' est juste mon expérience de sorcière de notre temps...... Very Happy

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Sam 18 Avr - 13:03

Je plussoie à 100%, Babayaga Razz
Je pense beaucoup à me "sauver" moi-même.
De toutes les manières possibles.
Certains y verront peut-être une forme d'égoïsme mais pour avoir essayé de "sauver" d'autres personnes, je connais le risque que tu mentionnes et je ne veux pas tomber dans ce piège.
Par contre, s'il y a danger pour la vie physique, je crois bien que mon instinct de survie me "guidera" Wink
Bises à toi

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Sam 18 Avr - 13:11

Babayaga a écrit:Hum!
Les pensées qui sont entrés dans nos têtes et qui  y restent, ne peuvent pas grand chose sur autrui...
Seulement, ces pensées bonnes ou mauvaises nous pénètrent, nous bouffent  et nos attitudes envers les autres se ressentent par elles... Et là, les autres peuvent réagir à ce qu' ils perçoivent. de nos corps ( animés par ces dites pensées)...
Mais une pensée interne ne tue pas , la superstition  des sorcières le faisait croire dans un autre âge.....Seuls nos attitudes corporelles peuvent envoyer de bons ou mauvais messages à l' autre....
Enfin, c' est juste mon expérience de sorcière de notre temps...... Very Happy

Je trouve que tu as mille fois raison, il est important de choisir notre façon de penser, notre manière "d'entretenir" nos pensées. J'avais écrit un fil dans ce groupe, à ce sujet. Je pense qu'il est toujours d'actualité, du moins pour moi.
Après, les attitudes corporelles, c'est un sujet hyper compliqué pour moi. Par exemple certaines personnes "grimacent" en racontant quelque chose d'anodin. Je n'arrive pas bien à associer le discours avec l'attitude corporelle.   Bon là je parle encore de ma mère LOL
Dis moi, pourquoi te décris-tu comme une sorcière? Même "de notre temps", ca n'évoque pas quelque chose de positif pour moi. Je reste sur la description ancienne de ce qui en fut dit....


Dernière édition par happyzarbi le Sam 18 Avr - 13:11, édité 1 fois (Raison : Ajout de couleur)

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Sam 18 Avr - 13:13

On se doit de sauver physiquement une personne....On se jette à l' eau.

On se doit d' aider ceux qui mentalement sont partis dans d' autres mondes( démences) , mais là , il faut des lieux spéciaux et des gens formés qui n' y arrivent souvent pas ....
On se doit surtout de s' aider  et de se sauver soi - même ....
Si on ne sait pas nager, on ne plonge pas
Si   on ne connaît rien de la maladie mentale , on laisse faire les autres....
Nous avons chacun notre place dans ce monde, avec nos compétences, il est inutile , a mon avis, de partir bille en tête au risque de se perdre soi - même.
A notre naissance nous avons reçu le don de la vie , sachons préserver et faire fructifier ce don .....
Ce n' est pas de l' égoïsme de se préserver, c' est de la sagesse.
la vie est un cadeau!

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Sam 18 Avr - 13:19

Je suis conteuse....
la sorcière dans les contes peuvent être, bien sûr, le mal absolu et là, elles finissent mal dans le conte, elles sont tuées.

mais la plupart des sorcières dans les contes , dont la russe " Babayaga" sont des mères impitoyables.....elles sont le mal relatif....
Elles coupent les cordons ombilicaux qui attachent encore les heros..... Elles leur donnent des épreuves difficiles pour les faire grandir....
malheur a celui qui est un faux héros, il meurt!
par contre la véritable quête sera récompensée ...
Elles ne meurent jamais ..... parfois elles sont fées , parfois sorcières......

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Sam 18 Avr - 13:22

Je connais ce double bind!
Je te dis quelque chose , mais mon corps t' envoie un message contraire....
Souvent , les mères qui font cela conduisent doucement leur enfant sur le chemin de la folie....

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Sam 18 Avr - 14:29

Babayaga a écrit:Je connais ce double bind!
Je te dis quelque chose , mais mon corps t' envoie un message contraire....
Souvent , les mères qui font cela conduisent doucement leur enfant sur le chemin de la folie....

C'est vrai qu'elle me rend "dingue" parfois Crying or Very sad


happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Sam 18 Avr - 14:33

Babayaga a écrit:On se doit de sauver physiquement une personne....On se jette à l' eau.

On se doit d' aider ceux qui mentalement sont partis dans d' autres mondes( démences) , mais là , il faut des lieux spéciaux et des gens formés qui n' y arrivent souvent pas ....
On se doit surtout de s' aider  et de se sauver soi - même ....
Si on ne sait pas nager, on ne plonge pas
Si   on ne connaît rien de la maladie mentale , on laisse faire les autres....
Nous avons chacun notre place dans ce monde, avec nos compétences, il est inutile , a mon avis, de partir bille en tête au risque de se perdre soi - même.
A notre naissance nous avons reçu le don de la vie , sachons préserver et faire fructifier ce don .....
Ce n' est pas de l' égoïsme de se préserver, c' est de la sagesse.
la vie est un cadeau!

Tu es d'une grande sagesse, petite sorcière I love you


happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Dim 19 Avr - 2:26

On ne se doit rien par rapport aux autres. Je ne suis missionnaire en rien. Ce genre d'impératif catégorique n'a aucun fondement ontologique.Seuls nos actes nous fondent face aux circonstances du moment. Le reste n'est que littérature, interprétations, herméneutiques... tentant de nous "justifier" face à une hypothétique culpabilité.
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Dim 19 Avr - 7:18

Je le pense aussi:
"On ne se doit rien par rapport aux autres"
Mais je dois TOUT à cette VIE en moi , qui m'a été transmis par mes parents , et qui se transmet depuis disons le big bang ( début du temps/matière/espace)...Nos parents n' ont été que des passeurs de vie....

Imaginez le stock des mémoires de nos gamètes?
A vous donner le vertige si nous y avions accès.

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Roland le Dim 19 Avr - 20:53

Bonjour à toutes et tous ...

Avec Endoexo : nous n'avons aucune obligation d'aider les autres ... 

Avec Babayaga : nous portons en nous, le désir naturel d'aider les autres ...

Aider librement les autres, nous accomplit ... sans aucun sacrifice de soi ...
Attention cependant, à ne pas se brûler les ailes !

Aider les autres par obligation, morale ou autre, nous blesse ...

Vos partages sur les relations avec la mère sont forts ... Merci.

Happyzarbi : 

Tant qu'émotionnellement tu attends quelque chose d'elle ... elle te rendra "dingue" ... 

Accepter de regarder tes attentes, tes manques, vis à vis d'elle, et puis voir, ressentir et accepter d'être traversée par la colère, et la tristesse qui sont là aussi ...

C'est le chemin qui te délivrera de son pouvoir sur toi ...

Et qui te laissera libre de l'aimer telle qu'elle est, dans "sa folie".

Si cela était facile pour elle "un peu d'introspection, d'ouverture d'esprit, tout cela peut se résoudre" ... tu peux être sûr qu'elle l'aurait fait ... regarde avec plus de profondeur sa prison ... Tu y liras, "à l'envers", la tienne ...

Endoexo :

Oui, nos expérience très anciennes, sont inscrites dans notre chair, notre âme et notre corps, à défaut de l'être dans notre mémoire biographique ...

Ce que tu dis de ton cheminement actuel, me laisse entendre que tu chemines vers l'amour et la réconciliation ... Mais qu'il faudra passer par le re-vécu intime de cette souffrance que cette enfant a éprouvé, et qui conditionne encore sa vie ...

Jean-Luc,

Ce n'est pas la pensée qui a blessé cet autre, cette personne ...
C'est la puissante émotion de colère (ou le ressentiment, ou la révolte ou ...), qui était derrière ces pensées, qui rendait malade cette personne ...

Tu peux imaginer ou penser à n'importe quelle violence sur une autre personne, s'il n'y a pas d'émotions derrière, cela n'aura aucun impact sur autrui ...

Des expériences ont été faîtes : les gens pour qui l'ont prie, à qui l'on envoie bienveillance et amour, qu'ils le sachent ou non, guérissent mieux et plus vite que les autres ...
Plus l'émotion est intense, plus elle dure dans le temps, plus elle est concentré sur une cible, plus elle aura d'effet. En bien, comme en mal ...

Amicalement. Roland.

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Lun 20 Avr - 6:56

Tu sais Roland, pour ce qui concerne mes parent aujourd'hui disparus, le pardon est passé par là. Je les remercie aujourd'hui d'avoir fait ce qu'il on pu avec ce qu'ils avaient "reçus". Ils n'étaient pas fait l'un pour l'autre mais se complétaient paradoxalement à la "perfection". Ils avaient chacun la tête dans le guidon de l'autre et de ce fait, jamais rencontrés. C'est ainsi et il faut faire avec, sans plus de questions et autre ruminations...
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par happyzarbi le Lun 20 Avr - 12:23

Bonjour Roland,
Merci pour ta "mise au point". Elle m'a fait beaucoup réfléchir.
Avec ma mère c'est vrai, le discours ne passe pas, ni d'un côté, ni de l'autre.
L'impression de tourner en rond depuis très longtemps sans savoir que faire.
Par moments, une "étincelle" du cœur me la fait voir comme celle qui au fond, peut me faire réaliser un grand travail sur moi-même.
Je parlais d'ouverture d'esprit et d'introspection mais ce qu'il faut surtout, c'est une ouverture du cœur.
Cela m'arrive de temps en temps avec elle et alors, ca marche!
Je vais encore essayer Wink J'en ai l'envie et certainement la possibilité.
Bien cordialement.

happyzarbi

Messages : 118
Date d'inscription : 12/03/2013
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Roland le Lun 20 Avr - 12:29

Bonjour Endoexo,

Ce que tu écris est juste ... Ce que j'écris aussi ... à un autre plan, qui n'a rien à voir avec tes parents, mais uniquement avec la conscience que tu as de toi-même .... en évolution ...

Merci Happyzarbi ...

_________________
"Ne participe pas aux ténèbres, mais rayonne la lumière, toujours et partout !"
Dialogues avec l'ange (entretien 25).
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Lun 20 Avr - 15:25

Vous idéalisez peut - être vos mamans?
Nous, mère , sommes avant d' être mère, avant d' être femme , nous sommes souvent des petites filles  blessées, des adolescentes aux rêves brisés, des femmes déçues dans leurs attentes.

Nos enfants sont , au départ, comme une promesse de ce que la vie n' a pas tenu, comme une revanche sur elle ...
Nos enfants feront MIEUX que nous....
Il nous faut du temps avant de comprendre que nos enfants ne sont pas les nôtres mais ceux de la Vie, et qu' ils ne seront pas MIEUX mais AUTRE.

Certaines mères qui voient cela , acceptent leurs gosses comme ils sont , ces mères là sont des maman d' accueil.....Elles coupent le cordon , mais reste à jamais disponible pour leurs enfants.
D' autres refusent de sortir de la fusion, elles s' y accrochent de toutes leurs forces...L' enfant à le devoir de réaliser son manque, son désir.....Des mamans très envahissantes à tous les niveaux, surtout émotionnel.
D' autres rejettent leurs enfants incapables de les satisfaire ( ou le contraire), ces mamans sont dures, froides, insensibles....

Fils! Il faut faire avec vos mamans et si elle est trop destructrice, il faut vite vous en éloigner....

Le pardon?
Ne le cherchez pas
Il viendra en son temps ou pas ....
La vie est devant vous pas derrière!

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par ENDOEXO le Lun 20 Avr - 16:14

Quelles différences alors entre "  des petites filles  blessées, des adolescentes aux rêves brisés, des femmes déçues dans leurs attentes." et ( des petits garçons  blessés, des adolescents aux rêves brisés, des hommes déçus dans leurs attentes.) C'est kif kif bourricot ! Je ne considère plus ma mère en tant que mère et/ou femme mais en simple humain ayant fait ce qu'il a pu sans idéalisation ni anathème... Je l'ai démythifiée, simplement.

Remarque : ma mère était tout autant "étouffante" que "rejetante" et j'ai du me construire avec ce double bind qui selon l'école de Palo Alto serait le nœud gordien de la schizophrénie, diagnostique qui n'a jamais été posé, me concernant... mais pourquoi pas...

Le "pardon" ça se construit en conscience, ça ne consiste pas en un simple "oubli", forme de déni.
avatar
ENDOEXO

Messages : 164
Date d'inscription : 10/01/2015
Age : 70
Localisation : BALKANS / MER NOIRE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Lun 20 Avr - 17:06

Quelles différences?
Entre un homme et une femme , aucune!
même si la société nous fait endosser les formatages liés à chacun des sexes.
Entre une mère et un père, il y en a une....
L' une porte la nature en elle , l' autre va porter l' humanité ....
Là, je pense que nous sommes au niveau du symbolisme, des archétypes...
On peut y réfléchir?


Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La glaciation émotionnelle ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum