Derniers sujets
» Je découvre votre forum
Jeu 8 Déc - 23:00 par linda b

» Chemins de Vie Heureuse ...
Lun 25 Jan - 11:21 par Roland

» Bannissement.
Lun 5 Oct - 7:24 par Roland

» Gérer ses émotions - étude en ligne
Sam 3 Oct - 16:26 par ENDOEXO

» LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...
Ven 2 Oct - 15:24 par ENDOEXO

» Le CHAUDRON de nos EN-VIES
Jeu 1 Oct - 23:12 par ENDOEXO

» Ajout de smileys
Jeu 24 Sep - 21:14 par Roland

» Réflexions générales, fonctionnement du forum.
Sam 15 Aoû - 9:39 par Createurduforum

» ...sujet supprimé...
Sam 1 Aoû - 10:28 par Roland

» Présence dans la Lumière...
Dim 28 Juin - 10:49 par Roland

» Une photo, une image à partager !
Mar 23 Juin - 21:26 par Earth-Sky

» Musiques pour rêver
Mar 23 Juin - 16:39 par Earth-Sky

» La tendresse envers soi-même.
Mar 16 Juin - 23:21 par Earth-Sky

» Votre/notre citation du jour !
Jeu 11 Juin - 16:50 par Earth-Sky

» Tristesse, colère, peur, doute, confusion ... ET ... être heureux ?
Jeu 11 Juin - 6:46 par Earth-Sky

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Dernières infos sur le forum.
Pour afficher des images sur le forum !
Pour insérer des images.
Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Maltraitance psychologique ... comprendre pour en sortir ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maltraitance psychologique ... comprendre pour en sortir ...

Message par Roland le Dim 26 Mai - 12:05

A la question sur Epanews :
Bonjour mes vrai(e)s ami(e)s !

Je me lance et c'est la première fois que je vous pose ma première question :
comment réagir devant les plaisanteries parfois lourdes et douteuses qui semblent être amusantes selon mon ami qui est blagueur (plutôt mauvais blagueur).
j'ai essayé de lui répondre ou me défendre gentiment et calmement, Mais devant l'insistance de ses plaisanteries, ne pouvant plus trouver les bons arguments, j'ai dû le quitter un moment pour prendre l'air (j'ai pu ainsi me calmer) mais il continuera à me lancer ses vannes surtout en présence de "ses amis', qui sont souvent de mauvais goût (ses vannes bien-sûr) et qui me blessent profondément. j'ai bon lui expliquer mais il pense que je ne sais pas m'amuser ! drôle de réponse.

avez-vous déjà vécu cette situation ? si oui, comment avez-vous réagi ? merci de me lire et aussi de me conseiller ou m'encourager !
j'ai vraiment besoin un de vos éclairements à ce sujet qui devient un des problèmes réellement préoccupant !

merci à vous tous !
Joëlle
_________________________________________
Réponse après lecture d'une bonne part du fil :
De Christophe André, dans "Imparfaits, libres et heureux". p. 202, éditions Odile Jacob Poches :

"Animal social.
Et peurs sociales.
Mille et une peur : être oubliés, rejetés, ridiculisés, mal aimés ... Ces craintes nous rendent parfois hypersensibles à ce que nous redoutons, au point de nous faire percevoir partout de risques de rejet et de désamour. Notre attente de reconnaissance se transforme alors en fragilité, puis en souffrance, suscitée par un rien.
La grande inquiétude, la grande obsession de l'estime de soi, c'est le rejet, sous toutes ses formes : indifférence, froideur, méchanceté, agressions, mépris, négligences ... Pour éviter cela, nous sommes prêts à tout : combattre, nous soumettre, accomplir des efforts démesurés. Tout sauf ne pas exister dans le regard ou dans le cœur des autres.
Pour nous libérer des excès de cette grande peur, nous avons à apprendre d'autres façons de vivre le lien : cultiver, en toute liberté et en toute lucidité, la confiance, l'admiration, la gratitude, la gentillesse, le partage ... Bref, les mille et une formes de l'amour. Rien d'étonnant à cela : l'estime de soi préfère toujours l'amour."
(note personnelle : l'estime de soi, c'est l'amour juste de soi : confiant, serein, sage, apaisé, respectueux ...)

Parfois, ne sachant pas nous aimer nous-même, ou ayant "appris" de bien "mauvaises manières" de le faire, nous ne savons que subir, par manque d'estime, de respect et d'amour juste de nous-même, les remarques négatives, dépréciatrices de la part de personnes respectueuses, qui pensent ou prétendent nous "aimer" ... Qu'il y est un lien affectif, c'est probable et possible.

D'une certaine manière, en tentant d'amener cette personne a "mieux nous aimer", nous tentons de réparer les blessures d'amour du passé, les dévalorisations, les manques d'écoute et de respect, que nous avons subi enfant, tout en aimant, malgré tout la/les personne blessante ...

Bien souvent la compréhension a en tirer, est qu'il faut apprendre à se protéger par une certaine distance (ne plus vouloir "aider" l'autre à "mieux aimer", le laisser dans la misère de sa violence, parce qu'une évolution ne peut venir que d'une démarche personnelle, et non d'une intention extérieure, accepter le contact uniquement dans des limites étroites, qui assurent le respect de notre personne, ...)

Et, comprenant cela, découvrir la faille et la blessure, la souffrance de désamour enfouie en nous, qui nous fait répéter, encore et encore, cette situation de maltraitance ... :

Vouloir aider/aimer une personne qui nous blesse, parce que nous espérons son amour, et parce que nous n'imaginons pas la possibilité d'aimer et d'être aimée sans que "cela (l'amour et l'autre) blesse" ... Hors il peut en être autrement !

Il y a la souffrance d'être blessé(e), et celle de pressentir que notre amour ne changera pas cette personne.

Reconnaître et ressentir cette blessure, est ce qui nous en guérira ... Parce que, en la ressentant, nous commencerons à nous donner l'amour qui nous a manqué ... Long chemin parfois.

Et c'est la distance (parfois définitive et totale), qui fera que l'autre qui nous blesse, finira par se poser des questions ...

C'est un chemin pour enfin, apprendre à nous respecter, à nous faire respecter, et à rencontrer des êtres, qui nous aiment et nous respectent ... bien d'avantage ! (En tout cas, sans irrespect constant, sans attitudes méprisantes autres qu'involontaires et résultants d'une incompréhension, et temporaires !).

Il me semble que vous n'entendez pas que cette personne, ne respecte pas des valeurs, aussi bien de comportements (respect d'autrui) que d'idées, qui sont très importantes pour vous ... et qui doivent être respectées par toutes personnes qui vous aiment et vous respectent sincèrement ? ? ?

De cœur avec vous. Bonne soirée.
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum