Derniers sujets
» Je découvre votre forum
Jeu 8 Déc - 23:00 par linda b

» Chemins de Vie Heureuse ...
Lun 25 Jan - 11:21 par Roland

» Bannissement.
Lun 5 Oct - 7:24 par Roland

» Gérer ses émotions - étude en ligne
Sam 3 Oct - 16:26 par ENDOEXO

» LE "CHAUDRON" SCOLAIRE...
Ven 2 Oct - 15:24 par ENDOEXO

» Le CHAUDRON de nos EN-VIES
Jeu 1 Oct - 23:12 par ENDOEXO

» Ajout de smileys
Jeu 24 Sep - 21:14 par Roland

» Réflexions générales, fonctionnement du forum.
Sam 15 Aoû - 9:39 par Createurduforum

» ...sujet supprimé...
Sam 1 Aoû - 10:28 par Roland

» Présence dans la Lumière...
Dim 28 Juin - 10:49 par Roland

» Une photo, une image à partager !
Mar 23 Juin - 21:26 par Earth-Sky

» Musiques pour rêver
Mar 23 Juin - 16:39 par Earth-Sky

» La tendresse envers soi-même.
Mar 16 Juin - 23:21 par Earth-Sky

» Votre/notre citation du jour !
Jeu 11 Juin - 16:50 par Earth-Sky

» Tristesse, colère, peur, doute, confusion ... ET ... être heureux ?
Jeu 11 Juin - 6:46 par Earth-Sky

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Dernières infos sur le forum.
Pour afficher des images sur le forum !
Pour insérer des images.
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par Roland le Dim 26 Mai - 11:51

Notre psyché est constituée de "couches". Et il n'y a pas d'entité qui existe "en soi", le "moi", comme "l'enfant intérieur" n'existent pas comme des unités indivisibles, permanentes, stables. C'est ce que dit le bouddhisme, en parlant d'impermanence et de l'inexistence de l'ego ou du "moi".

Par contre il y a des couches de processus qui sont très proches de l'innocence originelle, elles fondent tout le fonctionnement de notre psychisme. Mais elles sont recouvertes par un réseau de réactions psycho-émotionnelles apprises et automatiques, qui se superposent les unes aux autres, d'abord dans l'inconscient, jusqu'à ce qu'une petite partie soit consciente et/ou connue par la conscience comme "étant moi", cette petite partie est le "moi".

La conscience n'étant pas limitée au "moi", il est parfaitement possible de percevoir et ressentir la zone proche de l'innocence originel comme "l'enfant intérieur", ce qu'elle est, d'une certaine manière. C'est aussi la zone de sagesse, de connaissance intuitive, de perception directe des situations, et des états intérieurs. Mais la communication entre les deux sera toujours aléatoire, incertaine, du fait des couches psycho-émotionnelles intermédiaires, qui parasitent, interfèrent, colorent l'échange et les perceptions entre les deux "zones", pouvant amener des contre-sens, des aveuglements, etc ...

Maintenant, pour guérir quand on a été profondément blessé, il faut :

1 - avoir conscience d'avoir été et d'être profondément blessé, ou de manquer de quelque chose de très important et vivant à l'intérieur de soi, ou simplement reconnaître la souffrance, un manque fort et vivace que l'on porte en soi, et que, quoi que l'on fasse, on ne peut faire reculer, et/ou qui revient toujours,

2 - à partir de la conscience ordinaire de soi (le moi), explorer, découvrir, comprendre (prendre avec soi), décrypter les couches successives de réactions émotionnelles qui nous séparent de la zone d' "innocence originelle". Cela signifie accueillir la, les sensations de mal-être, les difficultés et les ressentis émotionnels, les pertes de repères, etc ... de "ici et maintenant", provoqués ou non, par les difficultés de la vie, les échecs et les réussites, ou par des états intérieurs dont on a aucune maîtrise. Et cela dans une perspective de bienveillance, de respect et d'amour de soi-même et en s'appuyant toujours les éléments de bonheur, positifs et nourrissants de la vie ...

Bon, ce n'est pas en dix ou vingt phrases que l'on peut aller au bout du sujet ! (Des centaines/milliers de livres, exposant les plus diverses approches et théories, ont été écrit sur ces thèmes !).

Mais pour s'entendre, partager quelque chose de ce que nous vivons, comprenons, de nos expériences, de nos interrogations, et réflexions du moment ... c'est déjà beaucoup et bien !

Bonne journée à tous ! Et merci de ses partages !

Écrit sur Épanews.
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par annie maracuja le Mar 27 Mai - 23:16

Bonjour,

je n'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine, mais j'ai été profondément blessée au cours de ma vie, au point de vouloir mourir et de chercher à y arriver, sinon, à petits feux. Mais voilà que, depuis un an, que j'ai pris conscience que je n'étais pas la seule de mon espèce, j'ai décidé de me guérir. Une tonne de peur ont ressurgi et j'essaie, comme vous dites, de prendre l'enfant blessée que j'ai été dans mes bras, dans les bras d'un parent accueillant et aimant.

Et, si souvent je rechute dans mes troubles émotionnels et parfois même psychiques, je peux dire qu'en moi-même, je me sens de mieux en mieux et, davantage, je vois que mes enfants vont mieux, comme s'ils suivaient mon exemple.

Seulement, voilà, j'ai des désirs enfouis depuis longtemps qui n'ont jamais été satisfaits. Et je me demande si, avec cette démarche d'accueil et de bienveillance envers moi, je peux à la longue attirer dans ma vie tout ce que j'ai toujours voulu, mais qu'au fond je me suis interdit à force de me faire dire...

Je ne sais pas si vous voyez le rapprochement que je fais entre ce sujet et tout ce qui a trait à la pensée positive?

Merci!

Annie maracuja

annie maracuja

Messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par Roland le Mer 28 Mai - 7:17

Bonjour Annie,

Ce petit mot rapide, avant de partir au boulot ... J'ai bien reçu tous vos messages, et j'y répondrai au mieux ... quand je pourrai !

Non seulement vous n'êtes pas seule, mais il y a aussi des moyens, des outils, des techniques qui aident à aller mieux, à mieux vivre notre chemin et notre vie ...

Le but de la vie n'est pas de réaliser tous nos désirs, enfouis ou non, mais de parvenir à vivre une vie pleine de sens, dans laquelle nous sommes heureux d'être "qui nous sommes", et de nous sentir en lien, utile, apportant aux autres, et aussi riche de leur présence et de leur partage ... Vous constatez que votre évolution apporte aussi à votre entourage ... Cela est très signifiant ! Cela a/est/montre le sens...

Accueillez vos désirs, comme vous accueillez vos détresses ... il n'y a pas d'urgence. Ils sont comme des graines plantés là, certaines vont pousser, d'autres pas, celles qui pousseront le feront parfois d'une manière surprenante ! ...

La personne qui se réveille d'un coma, après un traumatisme important, observe et constate les dégâts .. Mais le médecin ne saura pas lui dire ce qui va récupérer complètement ou non ... qu'elle est l'avenir ... Elle doit vivre au jour le jour, avec les cadeaux et les limites qu'elle recevra lors de sa guérison ...

Ici et maintenant ... accueillez vous vous-même ... Manques, désir, forces et faiblesses comprises !

Amicalement. Roland.
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par annie maracuja le Mer 28 Mai - 13:59

En fait,

je ne sais pas trop comment vous faites cela, mais c'est précisément de ce désir dont je parlais:


"Le but de la vie n'est pas de réaliser tous nos désirs, enfouis ou non, mais de parvenir à vivre une vie pleine de sens, dans laquelle nous sommes heureux d'être "qui nous sommes", et de nous sentir en lien, utile, apportant aux autres, et aussi riche de leur présence et de leur partage ..."

Vous avez utilisez le mot "coma", c'est précisément un état comateux dans lequel je me trouvais jusqu'à ce qu'une certaine personne me dise une phrase qui m'a réveillée. Après, j'ai avancé à tâtons, en faisant plein d'erreurs, mais tout en essayant de toujours me sentir mieux.

Aujourd'hui, je me sens mieux, mais je n'ai pas encore autour de moi autant de ce dont tu parles que je le voudrais. Je comprends que ce sont des graines plantées, mais je sens que des outils, oui, et des techniques m'aideraient certainement.

Mais, prenez votre temps... C'est déjà très apprécié votre forum et votre réponse...


Merci!

Annie maracuja

annie maracuja

Messages : 3
Date d'inscription : 27/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par Roland le Jeu 29 Mai - 10:28

Oui Annie !

Vous vous réveillez d'un "coma" où même votre aspiration à vivre une vie pleine de sens, heureuse d'être qui vous êtes, et en lien avec les autres, avait été niée, rejetée, comme irréalisable, comme blessante, même peut-être, face à l'impuissance et à l'enfermement que vous éprouviez ...
Mais vous êtes en chemin. La chape de plomb s'est levée : la phrase d'une personne a réveillé l'énergie vitale en vous, a fait surgir la soif de vie que votre moi conscient ne pouvait interpeller ...
Voilà un exemple de fort, de travail avec "l'émotion", l'inconscient, les forces "sous-jacentes" à la conscience et au moi ... (votre message !). Oui, il y a des techniques (méditation, relaxation, pleine conscience, exploration émotionnelle, travail psycho-corporel, écriture, ...) qui favorise ce type d'évolution, mais qui , jamais, ne la fabrique, ni ne permette de la contrôler !

Oui, vous continuez à avoir soif de mieux vivre ! Appréciez le !
Et oui : vous allez progresser, améliorer votre vie ! Comment ? Par quelle voie ? Jusqu'à quel "degré", et/ou quels espaces nouveaux de conscience ?

Le chemin vous appartient ! Sachez aussi que ce qui peut parfois apparaître comme une limitation ou un enfermement, est aussi ce qui permet l'ouverture et la croissance vers des plans d'énergie et de bonheur que nous n'aurions pas découverts sans cela ...

Cordialement. Roland.
avatar
Roland

Messages : 282
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 57
Localisation : Villefranche/Saône

http://lumiere-amour-etre-bien-chemin.eklablog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mar 21 Avr - 13:42

Un très beau conte russe sur cet enfant intérieur.....Et surtout de la petite fille en nous ( pour les dames) transmise par notre "bonne" mère.....
Vassilissia la belle .....

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par Partie-OUF! Bannie_15_10 le Mar 21 Avr - 17:58



Intéressant et drôle!

cela ne parle pas d' enfant intérieur , mais de nos intentions....
Vis à vis du divin et de nos cellules ....
Cela parle de l' INFORMATION, celle que nous recevons et de celle que nous donnons ....

Nous pourrions peut être mieux communiquer avec cet enfant intérieur plus proche de la source que nous ....

Partie-OUF! Bannie_15_10

Messages : 191
Date d'inscription : 17/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'innocence originelle, "l'enfant intérieur". Pour guérir ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum